Guerre

Guerre

Comas Qu’est-ce que c’est ? Le coma est une abolition plus ou moins complete des fonctions de la vie de relation (conscience, motilite, sensibilite) alors que les fonctions de la vie vegetative sont relativement conservees. Le patient, inconscient, est couche sans bouger et ne sent rien. Les signes de la maladie L’examen neurologique complet (motilite, sensibilite, reflexes, tonus, pupilles, controle sphincterien), l’evaluation des fonctions vegetatives (respiration, pouls, tension arterielle, temperature) permettent de classer le coma selon la profondeur : coma stade 1 : c’est le stade de l’obnubilation. La possibilite de communication avec le malade est reduite: le patient grogne lorsque le medecin lui pose des questions. Les stimulus douloureux provoquent une reponse correcte : le patient repousse plus ou moins bien la main du medecin qui le pince. L’electroencephalogramme montre un rythme alpha ralenti avec quelques ondes teta ou delta Coma stade 2 : c’est le stade de la disparition de la capacite d’eveil du sujet. Il n’y a pas de contact possible avec le malade. La reaction au stimulus douloureux est toujours presente mais plus ou moins inappropriee. L’electroencephalogramme montre des ondes lentes diffuses avec reactivite aux stimuli exterieurs reduits. – Coma stade 3 : c’est le coma profond ou

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
coma carus. Il n’y a plus aucune reaction aux stimuli douloureux.

Les troubles oculaires et vegetatifs sont apparus, par exemple respiratoires avec encombrement pulmonaire. L’electroencephalogramme montre des ondes delta diffuses sans reactivite aux stimuli exterieurs. – Coma stade 4 ou coma depasse : la vie n’est maintenue que par des moyens artificiels. L’electroencephalogramme montre un rythme plus ou moins ralenti. Au pire, il est plat. C’est un element primordial pour la surveillance d’un coma prolonge.