Gong a bégayé

Gong a bégayé

Clarification conceptuelle al- Le respect à la tradition dans le gong a bégayé d’poliraient GOBAIS 1- Bref aperçu sur le gong a bégayé 2- Le respect à la tradition CONCLUSION swaps ta eu,v annexant e gong, c’est l’instrument d’un rituel quotidien qu’exécute le chapelain, l’équivalent du griot au palais du roi du dénommé. Ce personnage qui est le dépositaire de postière du royaume, qui ponctue, par ses interventions, les différentes phases de ‘étiquette de la cour, est violemment pris à partie par le vidais, e prince héritier.

Celui-ci estime obsolète l’utilisation du gong, de même que sa présence au palais. I n’ a pas d’héritage plus respectable que celui qui est librement légué aux générations suivantes. Et il n’ a pas de meilleurs héritiers que ceux qui choisissent librement de cultiver ce que le passé leur a transmis, confié, pour inventer encore. Ces à ce titre qu’intervient le respect à la tradition dans la pièce théâtrale « le gong à bégayé » de poliraient GOBAIS qua qui fait l’objet de notre exposé.

La tradition est un mot ancien, venant du latin «tradition» quel signifie enseignement, conseil. Autrement dire, la tradition est une information relative au passé, plus ou moins légendaire, non consignée

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dans des documents originaux, et transmise d’abord oralement de génération en génération; ensemble d’informations de ce genre . Mais cette grande tradition, véritable héritage de nos aïeux, doit-elle être respectée ? Tout d’abord, il faut s’interroger Ur le verbe « respecter » qui détermine comment analyser cette tradition.

Le respect est un sentiment éprouvé face à une valeur luge importante voir indispensable, et qui conduit à s’interdire tout ce qui pourrait lui porter atteinte ou lui nuire. Le respect est, selon akan, la seule raison possible de l’action morale désintéressée, c’est-à-dire dune action déterminée objectivement par la seule représentation de la loi (ou impératif catégorique). Le respect est alors ce que lion doit à autrui en tant que personne morale.