Glycogenogenese

Glycogenogenese

Glycogenogenese Un article de Wikipedia, l’encyclopedie libre. La glycogenogenese est la voie metabolique qui permet, dans le foie et le muscle, la synthese de glycogene a partir du glucose. Son but principal est la mise en reserve du glucose issu d’une alimentation riche en glucides. Le mecanisme qui aboutit a la synthese du glycogene a partir d’un nombre important de molecules de glucose est resume par la formule : n C6H12O6 (glucoses) > (C6H10O5)n (glycogene) + (n-1) H2O, avec n pouvant atteindre 30 000. Elle se deroule en fait en cinq etapes : • 1.

Action enzymatique de la glucokinase (dans le foie) ou de l’hexokinase (dans le muscle) : glucose > glucose-6-phosphate • 2. Action enzymatique de la phosphoglucomutase: glucose-6-phosphate > glucose-1-phosphate • 3. Action enzymatique de l’UDP-glucose-pyrophosphorylase (UDP = uridine-diphosphate, un nucleotide ose) : glucose-1-phosphate + UTP > UDP-glucose + pyrophosphate • 4. Action enzymatique de la glycogene-synthase (ou synthetase) : UDP-glucose + glycogenen > glycogenen+1 + UDP • 5. Action enzymatique de la glycosyl-4,6-transferase : glycogenen+1 > glycogenen+1 branche

Cette action est optionnelle, elle produit une nouvelle branche a l’arbre Cette synthese se fait en presence de plusieurs enzymes, dont la synthetase dans le foie et dans les muscles. Elle permet d’eviter, apres la digestion, l’accumulation du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
glucose dans le sang (hyperglycemie). Le glycogene est osmotiquement inactif et evite a une cellule gorgee de glucose d’exploser. La glycogenogenese est stimulee par l’insuline. L’insuline permet la penetration du glucose dans les cellules musculaires, par l’intermediaire des recepteurs GLUT4, puis elles sont polymerisees en glycogene.

Cette mise en reserve et fixation du glycogene est la glycogenopexie (du grec pexis [-pexie], fixation. ) Glycogenolyse Un article de Wikipedia, l’encyclopedie libre. La glycogenolyse est la production de glucose a partir de la phosphorolyse du glycogene. Elle permet d’obtenir des molecules de glucose-6-phosphate qui peuvent soit participer a la glycolyse pour fournir de l’energie sous forme d’ATP, soit etre dephosphorylees par une glucose-6-phosphatase presente principalement dans le foie et a un tres moindre degre dans le rein.

Ce glucose libre permet alors de maintenir la glycemie a une valeur proche de 0,8 g/L. Regulation Elle s’oppose a la glycogenogenese, mais comme la neoglucogenese, elle est stimulee par le glucagon au niveau du foie et par l’adrenaline au niveau du muscle et inhibee par l’insuline. Metabolisme Trois etapes principales : • glycogene [(glc)n] > [(glc)n-1] + glucose-1-phosphate, reaction catalysee par la glycogene phosphorylase. L’hydrolyse complete demande l’intervention d’une transferase et de l’? 1-6 glucosidase (enzyme debranchante) ;

Co-enzyme : Phosphate de Pyridoxal ( vitamine B6 ) qui agit par son groupement Phosphate au lieu de son groupement habituel aldehydique. Reaction de Phosphorolyse (hydrolyse par un Phosphate) qui permet un meilleur rendemment, et la non-utilisation d’ATP (donc de substrats energetiques) pour l’obtention d’un Glucose-1-Phosphate • glucose-1-phosphate > glucose-6-phosphate, reaction d’isomerisation catalysee par la phosphoglucomutase(site actif –>  » Serine-OH  » qui peut etre esterifie en l’occurence ici par un Phosphate) glucose-6-phosphate > glucose [glc], reaction catalysee par la glucose-6-phosphatase. Seules les cellules hepatiques (foie) expriment la derniere enzyme (glucose-6-phosphatase), il n’y a donc que le foie qui soit capable de liberer en quantite du glucose dans le sang. Cette enzyme est presente seulement dans le Reticulum Endoplasmique (RE) de ces cellules en formant un complexe avec des Transporteurs amenant le G6P et faisant sortir le Glucose et le Phosphate (produits issus de l’action de la Glucose-6-Phosphatas) du RE.