GESTION ADMINISTRATIVE DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL

GESTION ADMINISTRATIVE DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL

TP TBGAA GES ION ADMINISTRATIVE DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL l/ LES DIFFÉRENTS TYPE DE CONTRAT DE TRAVAIL CDI :Le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) est la forme normale et générale de la relation de travail. par définition, il ne prévoit pas la date à laquelle il prend fin. Il peut être rompu sur décision unilatérale soit de l’employeur (licenciement pour motif personnel ou pour motif économique, mise à I (démission, départ à retr extérieure aux partie x : ca CDD et période d’ess CDD) est un contrat m ur une cause ure). éterminée (ou employeur (société, entreprise… recrute un salarié pour une durée limitée. Contrat a temps partiel : e temps partiel correspond à une durée hebdomadaire moyenne de travail inférieure à la durée légale (ou à la durée fixée par la convention collective, si elle est inférieure). Il doit impérativement faire l’objet d’un contrat de travail écrit précisant, notamment, la durée (nombre d’heures de travail dans la semaine) et Forganisation du temps de travail du salarié (répartition des heures à l’intérieur de la semaine), ainsi que la complémentaires.

A temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure ? a durée légale (sot 1. 607 heures

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
par an) ou à la durée conventionnelle, si elle est inférieure. Contrat intermittent : pour qu’il y ait contrat de travail intermittent, il faut qu’il y ait une activité économique toujours soumises aux mêmes fluctuations d’année en année. Le contrat de travail intermittent n’est pas de libre accès pour tous les employeurs.

Il est réservé à ceux dont l’activité économique n’est pas constante mais variable sur l’année civile particulièrement si elle se rattache : aux rythmes scolalres tourisme ; aux spectacles ;au cycle des saisons, etc. Il n’y a pas de travail intermittent si un employeur organise artificiellement le travail dans son entreprise afin de ne faire appel au salarié ponctuellement que pour raison de simple facilité. Contrat temporaire : Le contrat de travail temporaire est un contrat de travail liant un salarié à une entreprise de travail temporaire.

Une entreprise de travail temporaire est une entreprise dont l’activité exclusive est de mettre provisoirement des salariés, qu’elle embauche, à disposition d’entreprises qui utilisent ces salariés. Contrat d’emplois d’avenir : L’emploi d’avenir est un contrat d’aide ? l’insertion destiné aux jeunes particulièrement éloignés de l’emploi, en raison de leur défaut de formation ou de le PAG » OF d éloignés de l’emploi, en raison de leur défaut de formation ou de leur origine géographique.

II comporte des engagements réciproques entre le jeune, l’employeur et les pouvolrs publics, susceptibles de permettre une insertion durable du jeune dans la vie professionnelle. Il/ LA RÉGLEMENTATION sua LA DURÉE DIJ TEMPS DE TRAVAIL La durée légale fixée à 35 heures hebdomadaires pour toutes les entreprises quel que soit leur effectif, la durée légale du travail ffectif est une durée de référence, un seuil à partir duquel sont calculées les heures supplémentaires.

Il ne s’agit ni d’une durée minimale (les salariés peuvent être employés ? temps partiel), ni d’un maximum : des heures supplémentaires peuvent être accomplies dans le respect des durées maximales au-delà desquelles aucun travail ne peut être demandé. 2. Les heures supplémentaires De la 36éme heures a la 43eme heures (c’est a dire les 8 premières heures) = 25% Dés la 44eme heures (plus de 8heures) = Les heures complémentaires Au delà du 10éme = Ill/ LA RÉMUNÉRATION