Frencai

Frencai

[pic]SCENE DE THEATRE Au bord de la plage ARLEQUIN : S’en allant dans la foret la tete haute. « Je vais retrouver les mien ». IPHICRATE : Desespere s’assoie sur le sable, se morfond. TRIVELIN : Arrive en se mefiant. « Qui es tu homme ?! Dis moi ! » IPHICRATE : Begayant cherchant ses mots. « Je, je … suis un…heu un esclave, oui… un pauvre esclave naufrage » TRIVELIN : « Mais ou est donc ton maitre ? » IPHICRATE : « Je pense qu’il s’est noye » TRIVELIN : « Es tu le seul survivant ? » IPHICRATE : « Oui ! Regarde… voyez vous d’autres survivants ? » TRIVELIN : Tourne autour d’ Iphicrate en l’observant de haut en bas et de la tete aux pieds.

Touchant son pantalon et le tissu de sa veste. «… Mais…, Quels habits couteux portes tu, pour un esclave » insistant bien sur le mot esclave. « Ho ! Une montre en argent… ?! » Ton ironique, mais serieux. « Aurais tu trouve la caverne d’Ali Baba ?! » « Ou alors me mentirais tu ?! Reponds ! » IPHICRATE : recule, craintif. « Non… Non ! Je vous jure, j’ais vole

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
ces habits a mon maitre, a ce tyran, si vous saviez ce que j’ais endure, il me battait » s’effondrant et faisant semblant de pleurer « M’Exploitait, je me tuais a la tache jours et nuits, et moi chetif rachitique me laissait faire par cette brute ! Prenant sa tete entre ses main, desespere. « C’etait insoutenable ! Bouhhh ! » Sanglote. TRIVELIN : Tappote le dos d’Iphicrate, le consolant. « Qu’est-ce qu’il pourrait te faire plaisir ? » S’interrogeant. « Ha ! Je sais ! Viens vivre dans notre village, prends du repos, mais oui suis-je bete ! Quelle heureuse coincidence ! Un autre esclave, enfin ancien esclave vient d’arriver ce matin,…lui aussi naufrage comme toi, ho ! Suis-je bete c’est sans doute l’un des tiens, viens je vais te le presenter… » Heureux. « Il se nomme Arlequin ! » IPHICRATE : Son visage se trouble tremblote, et reste bouche be (Robin et Alexandre. )