Francois ier, prince de la renaissance

Francois ier, prince de la renaissance

Francois Ier est un batisseur acharne et depense sans compter dans la construction de nouveaux batiments. Il poursuit le travail de ses predecesseurs au chateau d’Amboise et restaure le chateau de Blois. Au debut de son regne, il entame la construction du chateau de Chambord, fortement influence par la renaissance italienne et la participation de Leonard de Vinci a l’elaboration des plans. Francois reconstruit le Louvre, apportant une touche Renaissance a la sombre forteresse medievale.

Francois Ier finance la construction d’un nouvel Hotel de Ville pour Paris dans le but d’influencer les choix architecturaux. Il construit le chateau de Madrid (aujourd’hui disparu) et reconstruit le chateau de Saint-Germain-en-Laye. Le plus grand des projets de Francois Ier est l’agrandissement du chateau de Fontainebleau, qui devient rapidement son lieu de residence favori. Chacun des ambitieux projets royaux beneficie de somptueuses decorations tant exterieures qu’interieures.

Sur le plan militaire et politique le regne de Francois Ier est moins brillant. Il a deux puissants rivaux, l’empereur allemand et roi d’Espagne Charles Quint et le roi Henri VIII d’Angleterre. Francois Ier essuie de nouveaux revers : il perd la majeure partie de son armee devant Naples et conclut un second traite a Cambrai en 1529. Le 7 aout

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
1530, il epouse la s ur de Charles Quint, Eleonore de Habsbourg (1498-1558), veuve du Roi Emmanuel 1er de Portugal

Il entre de nouveau en Italie en 1535 : il conquiert le duche de Savoie du Duc de Savoie et Prince de Piemont Charles III de Savoie, tandis que Charles Quint envahit la Provence d’ou il est repousse par le Marechal de France Anne de Montmorency. Le roi et l’empereur signent en 1538 une treve de 10 ans a Nice qui ne sera pas respectee. Charles Quint ayant refuse, malgre ses engagements, l’investiture du duche de Milan a un des fils du roi, une quatrieme guerre eclate en 1542. Apres divers succes, Francois Ier consent a une paix definitive en 1544.

Le traite signe a Crepy assure le Milanais au duc d’Orleans, deuxieme fils du roi. Malgre ses revers, Francois Ier se distingue par un caractere noble et chevaleresque, qui le place fort au-dessus de son rival. Mais c’est un pietre stratege, incapable de tirer parti des innovations technologiques de son temps. A ce titre, la bataille de Marignan est remarquable. Francois 1er place son artillerie, pourtant l’une des plus performantes d’Europe, derriere sa cavalerie, la rendant ainsi inefficace.