Franc Maconnerie

Franc Maconnerie

Contenu Qu’est-ce que la Franc-Maçonnerie ? 1 Les actions de cette société secrète 10 Les idées véhiculés par les média de la Franc-Maçonnerie 12 Les mythes fondateurs 14 Qu’est-ce que la Franc-Maçonnerie ? Première approche Les francs-maçons sont des hommes rassemblés en association de loi de 1901. Ils se r Loge afin de mener à en or 19 Les francs-maçons s Sni* to inhérente à leur hum en Loge leur permet e jours dans une xlon. ts de l’imperfection e et rituel mené velopper des outils de réflexion, d’affiner leurs connaissances et analyses sur des ujets diversifiés, avec pour finalité d’améliorer leurs vies et leurs actions individuelles hors de la Loge. En schématisant, la Franc-Maçonnerle est à la fois un engagement spirituel dans une espèce de religion laïque, qui respecte toutes les fois y compris celle de ne pas croire, un engagement phllosophique, d’introspectlon et de travail sur soi pour s’améliorer, d’écoute des autres et aussi une sorte de psychothérapie de groupe.

En aucun cas, nous ne pouvons qualifier la Franc-Maçonnerie de secte (d’ailleurs dans la commission parlementaire anti-sectes, parmi les différentes bédiences maçonniques, aucune n’a été classifiée de secte). Il est très facile d’entrer dans une secte où l’on vous apprend

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
? penser comme tous les membres de la secte en vous spoliant mais il est très difficile d’en échapper. En Franc-Maçonnerie par école à penser et non une école de pensée comme une secte, les cotisations y sont fixées tous les ans démocratiquement, il n’y a pas de gourou et on peut quitter la Franc-Maçonnerie très facilement en démissionnant.

Les origines de la Franc-Maçonnerie Le terme « franc-maçonnerie » est ambigu puisqu’il désigne deux choses sensiblement différentes : Une société corporative dite « maçonnerie opérative » qui plonge ses racines dans le Moyen Age européen et sans doute bien au- delà. On sait aujourd’hui que la filiation entre francs-maçons et compagnons est très complexe. Une société de pensée dite « maçonnerie spéculative » qui est l’héritière directe de la première. La maçonnerie, d’abord opérative (bâtisseurs médiévaux), admet (XVIe-XVlle s. des membres étrangers à l’art de bâtir, avant de devenir spéculative lorsqu’elle est fondée, à Londres, en 1717, une « Grande Loge dont les Constitutions demeurent la harte de la franc-maçonnerie universelle. Une longue querelle interne, origine d’une scission, prit fin en 1813 avec l’Act of Union, constitutif de Factuelle Grande Loge unie d’Angleterre, tenue pour la Grande Loge mère de toutes les grandes loges du monde. La franc-maçonnerie est introduite vers 1725 en France par des jacobites émigrés.

Malgré quelques difficultés avec la police, les loges prennent une rapide extension, mais connaissent aussi une scission et des difficultés. En 1773 est fondé le Grand Orient, autorité centrale destinée ? rétablir l’ordre. Au XIXe siècle, les deux grandes obédiences sont e Grand Orient et le Suprême Conseil du Rite écossais ancien et accepté, fondé en 1804. La Grande Loge de France, fondée en Suprême Conseil du Rite écossais ancien et accepté, fondé en 1804.

La Grande Loge de France, fondée en 1894, conserve la formule du Grand Architecte de PIJnivers qui n’est plus reconnu par le Grand Orient depuis 1877. En 1913, E. de Ribaucourt ressuscite une franc-maçonnerie régulière en France et constitue la Grande Loge nationale indépendante et régulière, qui prend en 1948 le nouveau nom de Grande Loge nationale française (G. L. N. F. ), seule obédience rançaise reconnue par la Grande Loge d’Angleterre. Ces scissions expliquent la diversité des rites maçonniques et des grades.

L’esprit de la Franc-Maçonnerie Au XVIIe siècle, en Angleterre, les guerres de religion font rage. C’est dans ce contexte que des hommes épris de tolérance créent des espaces de libre échange où toutes les confessions peuvent se reunlr. Les fondateurs emploient le vocabulaire et les usages des anciennes corporations de maçons. Ces hommes savaient alors tailler la pierre tendre appelée « free stone On les nommait donc « free stone masons » ou « freemasons ‘est-à-dire francs-maçons.

Mais les nouveaux maçons ne sont pas des ouvriers bâtisseurs mais des « gentlemen Ils défendent avant tout des valeu pas des ouvriers bâtisseurs mais des « gentlemen ». Ils défendent avant tout des valeurs d’humanisme, de tolérance et de fraternité. parmi les maçons célèbres, on peut citer Benjamin Franklln, Mirabeau, Jules Ferry, Winston Churchill (de 1 905 à 1908), Montesquieu, Voltaire, Arthur Conan Doyle, Mozart, Louis Armstrong, Ford ou Citroën.

Les fondateurs de la franc-maçonnerie moderne revendiquent l’héritage de tous les maçons qui les ont précédés. Ils ont ainsi élaboré un parcours initiatique menant du grade d’apprenti à celui de maitre, à l’image des ouvriers bâtisseurs d’autrefois. L’inltiation maçonnique Lors de l’initiation, le profane devient un initié. Le profane est reçu avec un bandeau sur les yeux et subit les épreuves de la terre, de l’eau, du vent et du feu. Il meurt alors symboliquement pour renaitre franc-maçon et devient apprenti.

Cette première phase peut durer de quelques mois à plusieurs années. Durant tout ce temps, l’apprenti doit garder le silence afin de comprendre les règles de fonctionnement de la loge. Quand il devient compagnon, il peut exercer son drolt de parole. De là, il peut passer maître et approfondir son engagement. Au 18e siècle, ces trois grades ont été enrichis d’une pyramide de hauts grades. Ainsi, le Rite Ecossais Ancien et Accepté, qui est le plus pratiqué dans le monde, comprend 33 grades, de l’apprenti au souverain grand inspecteur général.

Plusieurs titres évoquent les Templiers comme « grand commandeur du temple » mais également les Rose-Croix « chevalier Rose-Croix h. Ce sont des emprunts mais il n’y a aucune filiation réelle entre les Templiers ou la Rose-Croix et la franc-maçonnerie. À la il n’y a aucune filiation réelle entre les Templiers ou la Rose-Croix et la franc-maçonnerie. À la tête de chaque loge se trouve un vénérable, assisté d’un collège d’officiers. À la tête de chaque obédience se trouve un grand maître.

Le grand maître de la Grande Loge de France est assisté d’un Conseil fédéral, celui du Grand Orient d’un Conseil de l’ordre, qui jouit de la réalité du pouvoir. Une fois l’an se tient la Tenue (ou Assemblée) de Grande Loge, appelée « convent à la Grande Loge de France et au Grand Orient. Les obédiences féminines ou mixtes qui existent ici ou la ne sont pas reconnues. Symboles Maçonniques et Leurs Significations Équerre maçonnique L’Équerre et le Compas (ou, plus correctement, une équerre et un ensemble de compas joints ensemble) est le seul symbole le plus identifiable de la Franc-maçonnerie. ? la fois l’équerre et le compas sont des outils d’architecte et sont utilisés dans le rituel Maçonnique comme emblèmes pour apprendre les leçons symboliques. Certaines Loges et rituels expliquent ces symboles comme des leçons de conduite : par exemple, que les Maçons evraient « cadrer leurs actions dans le carré de la vertu » et apprendre à « circonscrire leurs désirs et garder leurs passions dans les limites raisonnables envers toute l’humanité ». L’arche d’Alliance L’Arche d’Alliance révèle la Promesse de Dieu faite à David… t c’est à travers cette promesse que nous recevons la miséricorde continue de Dieu pour nos transgressions, aujourd’hui. Cest la raison pour laquelle l’Arche d’Alliance est importante pour les Francs-Maçons. Les Maçons croient que l’Arche d’Alliance est la raison pour laquelle le t PAGF s OF lg pour les Francs-Maçons. Les Maçons croient que l’Arche d’Alliance est la raison pour laquelle le temple de Salomon a été construit. Autel Maçonnique L ‘Autel Maçonnique, dans la Loge Maçonnique, sur lequel réside le Livre Saint, est un symbole de notre lieu de communion avec Dieu.

Dans les temps anciens, toutefois, l’autel maçonnique était un lieu de sacrifice, d’expiation et de communion avec Dieu. Câble de Remorquage Maçonnique Le Câble de Remorquage Maçonnique fait partie du costume d’un candidat par lequel il accepte d’aider un Frère avec tout son pouvoir et sa force comme s’il était dans la longueur de sa corde e remorquage. a longueur de la corde est symbolique des capacités du premier frère. Agneau Maçonnique L’agneau est un symbole d’innocence et de pureté. Dans l’Ancien Artisanat de la Franc-Maçonnerie, l’Agneau est le symbole de l’innocence.

Dans les instructions du Premier Degré : « De tous temps l’Agneau a été considéré comme un emblème de l’innocence ‘ par conséquent, il est exigé que le Tablier d’un Franc-maçon soit fait en peau d’agneau. Dans les Degrés avancés, et dans les Degrés de la chevalerie, comme dans l’illustration Chrétienne, l’agneau est un symbole de Jésus-Christ. La lettre G En Hébreu, la langue dans laquelle a été écrite notre Bible à l’origine, il est appelé Gheemel (ou Gimel) et a une valeur numérique de 3. Tout au long de l’histoire, nous voyons la référence au chiffre 3 quand nous parlons de Dieu.

Quelle que soit la langue dans laquelle nous parlons, Gimel est la 3ème lettre de nombreuses langues Sémiti ues comprenant le Phénicien, le Grec, l’Araméen, l’Hébreu . La lettre G dans PAGF lg Sémitiques comprenant le Phénicien, le Grec, l’Araméen, l’Hébreu et le Syriaque. La lettre G dans la Franc-maçonnerie représente ? la fois Dieu et la Géométrie. Oeil Maçonnique L’Oeil Maçonnique est symbolique de l’Oeil de Dieu. C’est le symbole de sa divine présence et de son attention toujours présente pour l’univers.

Dieu n’a ni début ni fin car il est toujours et a toujours été. L’Oeil Maçonnique de Dieu nous surveille tous. Gerbe de Maïs Maçonnique La Gerbe de Mais Maçonnique, à l’époque du Roi Salomon, représentait une partie de l’argent gagné et récolté à partir du travail des Maîtres Maçons. Aujourd’hui, la gerbe de maïs maçonnique est utilisée comme un symbole d’une époque lointaine, principalement durant ‘inauguration, la constitution et la consécration d’une nouvelle loge et à la pose des pierres angulaires.

La Gerbe de Mais Maçonnique représente la charité envers les plus démunis. Chaussure Maçonnique La Chaussure Maçonnique qui est aussi appelée la Pantoufle Bleue, est symbolique dune confirmation physique d’un contrat oral. Enlever sa chaussure et la donner à une autre personne était la manière de confirmer un contrat dans les temps anciens. Etoile Maçonnique L’ÉtoiIe Flamboyante Maçonnique, à ne pas confondre avec l’ÉtoiIe à 5 Branches, est l’un des symboles les plus importants de la Franc-maçonnerie.

L’Étoile Flamboyante Maçonnique, ou gloire au centre, nous rappelle cette période terrible quand Dieu délivra les deux tablettes de pierre contenant les IO commandements ? son fidèle servant Moise sur le Mont Sinaï, quand les rayons de Sa divine gloire brillèrent si fort ue er sonne ne put les soutenir sans les rayons de Sa divine gloire brillèrent si fort que personne ne put les soutenir sans peur ni tremblement. Les actions de cette société secrète Les relations de la franc-maçonnerie avec l’Église catholique romaine ont toujours été difficiles.

Plusieurs fois condamnée ar les papes au XVIIIe et au XIXe s. , la franc-maçonnerie semble bénéficier, depuis le concile Vatican Il, de la part des catholiques, d’un préjugé plus favorable, Rome restant cependant réticente, notamment à l’égard des loges « anticléricales Il est vrai qu’au XIXe siècle, les francs-maçons français sont majoritairement anticléricaux. Ils participent, en France, activement au débat sur la laiCité à l’école. De nombreux hommes politiques sont alors francs-maçons. Les frères ont un engagement républicain et seront les victimes d’une « chasse aux sorcières b.

En 1922, le parti communiste interdit à ses membres d’être franc-maçon. L’Eglise catholique excommunie les membres. Cette mesure ne sera d’ailleurs levée qu’en 1983. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement de Vichy a lancé une campagne anti-maçonnique et a dissout les obédiences maçonniques françaises. De nombreux francs-maçons ont été déportés et sont morts en camps de concentration. A tel point, qu’à partir de 1945, la franc-maçonnerie décimée, mettra plusieurs dizaines d’années ? reconstituer ses rangs. Les effectifs sont estimés aujourd’hui à plus de 6 millions, ajoritairement aux Etats-Unis.

Les loges, en France, sont pour la plupart des associations loi 1901 et il n’y a nul secret sur les noms des membres, déposés en préfecture. Les loges maçonniques rassemblent plus de 120 000 personnes fédé des membres, déposés en Préfecture. Les loges maçonniques rassemblent plus de 120 000 personnes fédérées en différentes obédiences . Le Grand Orient à tendance laque La Grande Loge plus spiritualiste La Grande Loge féminine Le Droit humain, obédience mixte la plus importante La Grande Loge nationale française plus traditionaliste

Il est certain que certains francs-maçons ont voulu utiliser leur appartenance à des fins politiques ou économiques. Certains ont eu des rapports houleux avec la justice. Ces écarts de conduite qui ne font que refléter notre société et non la franc-maçonnerie par elle-même sont autant de points négatifs qui jettent la suspicion sur une société profondément humaniste. Les idées véhiculés par les média de la Franc-Maçonnerie Les fantasmes qui ont couru sur la maçonnerie l’ont banalisée en en faisant un produit de consommation. On le voit dans les loges où nous recevons parfois des demandes plutôt baroques.

Le fantasme est essentiellement généré par la notion de « secret » à laquelle elle est souvent associée. Les media et certains livres à succès accusent ici ou là la Franc-Maçonnerie d’être une société secrète, voire occulte. De plus il y aurait un système de « renvoi d’ascenseur un piston entre les maçons. Les Frères se tiendraient « par la patte ». La seule solidarité maçonnique qui existe est identique à toute minorité dans n’importe quelle société. Il y a 50 ans, on attribuait tous les progrès à la Franc-Maçonnerie. Aujourd’hui, c’est de toutes les turpitudes dont on l’accuse.

La maçonnerie brasserait beaucoup d’argent, les cotisations coûteraient très cher, ce qul sélectionnerait les adhésions. En beaucoup d’argent, les cotisations coûteraient très cher, ce qui sélectionnerait les adhésions. En réalité, ces cotisations coûtent moins de 25 € par mois et par personne. Il n’y a pas de sélection par l’argent pour entrer en maçonnerie. En revanche une sélection existe, basée sur des considérations d’ordre éthiques et morales. Chaque loge et chaque obédience est une association de loi 1901 : les comptes sont donc publiques et accessibles à tous.

Il ‘y a pas d’argent caché. Par ailleurs, la maçonnerie serait une secte avec des signes occultes. Beaucoup de maçons vous répondront qu’il est facile d’entrer dans une secte et très difficile d’en sortir, alors que c’est l’inverse en maçonnerie. L’examen de la comrmssion anti-secte de l’Assemblée Nationale a déclaré qu’aucune des obédiences maçonniques comme étant des sectes. De plus les Grands- Maitres des principales obédiences ont été reçus officiellement pendant longtemps, tous les ans, par le Président de la République, pour donner leur avis sur les réflexions que nous menons en loge

Les fameux signes, symboles et rituels ont été présentés dans des livres, par conséquent, tout le monde peut les connaître. La connalssance des symboles et rituels ne garantit pas l’appropriation du sens que les maçons leur confèrent. La Franc-Maçonnerie n’est pas non plus une puissance spirituelle. Dans les heures sombres, le siège de la Grande-Loge-de-France a été le premier établissement à être occupé par les Allemands, qu en ont fait leur siège de lutte contre la maçonnerie. Les décrets antimaçonniques ont précédé de quelques semaines les décrets antijuifs. Les nazis voyaient d’un très mauvais œil