Formulation de produits cosmétiques bio à base d’argile et d’huiles essentielles de Citrus sinensis, Citrus limon, Lavandula angustifolia et Mentha spicata

Formulation de produits cosmétiques bio à base d’argile et d’huiles essentielles de Citrus sinensis, Citrus limon, Lavandula angustifolia et Mentha spicata

Formulation de produits cosmétiques bio à base d’argile et d’huiles essentielles de Citrus sinensis, Citrus limon, Lavandula angustifolia et Mentha spicata Premium By MeiliMariem Oeapanq 04, 201 S 49 pages nstitut National des Sciences Appliquées et de Technologie Projet Professionnel OF49 p g Filière : Biologie ndustrielle B104 Intitulé du sujet : VALORISATION DES BIORESSOURCES DANS LES PRODUITS COSMETIQUES Formulation de produits cosmétiques bio à base d’argile et d’huiles essentielles de Citrus sinensis, Citrus limon, Lavandula angustifolia et Mentha spicata HD: Hydrodistillation HE : Huile Essentielle Indice de rétention

MHE: Masse en huile essentielle MVS: Masse de la matière végétale sèche Rdt: Rendement Rprn Rotation par minute T : Température t : temps tR: Temps de rétention Liste des Tableaux Tableau 1 : Exemples de principes actifs 14 Tableau 2: Production mondiale (2008) des plus importantes huiles essentielles 27 Tableau 3: Classification des argiles 42 Tableau 4: Caractéristiques des solvants, des réactifs et des produits chimiques utilisés. 46 Tableau 5: Présentation des espèces végétales étudiées46 Tableau 6: Rendements en huiles essentielles par HD. 2 Tableau 7: Composition des deux huiles essentielles extraites du ruit de Citrus de 2 espèces différentes53 Tableau 8: Composition des deux huiles essentielles de Lavande et de Menthe

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
douce 54 Tableau 9: Résultats des C150 de l’activité antioxydante des huiles essentielles de la Lavandula angustifolia et de la Mentha viridis 58 Liste des figures Figure 1: Quelques monoterpènes 22 Figure 2: Coupe transversale d’une orange (Hendrix et Redd, 1995 ; Guimaraes et al. , 2010 . 1 Figure 3: Citrus sinensis 3 2 49 Chromatogramme obtenu de Phuile essentielle d’écorce de Citrus Sinensis 53 Figure 14: Chromatogramme obtenu de l’huile essentielle de fleur de Lavandula angustifolia 57 Figure 15: Chromatogramme obtenu de l’huile essentielle de feuille de Mentha viridis 58 Sommaire Remerciements 2 Liste des abréviations 3 Liste des Tableaux 4 Liste des figures 5 Sommaires Introduction 9 PARTIE BIBLIOGRAPHIQUE 11 Chapitre : Les produits cosmétiques 12 l. Définition 13 Il.

Catégories des produits cosmétiques 13 Ill. Composition d’un produit cosmétique 14 111. 1. 1. Définition 14 111. 1. 2. Rôle 14 IV. LABELS COSMETIQUES BIO 17 Chapitre II : Les métabolites secondaires 20 . Introduction 21 Il. Classification des métabolites secondaires 21 Chapitre Ill : Les Rutaceae31 . Introduction 32 Il. Caractéristiques et description des agrumes 32 Ill. Différentes variétés d’agrumes 33 IV. Huiles essentielles et essences 35 Chapitre IV : Les Labiatae 36 .

Introduction 37 Il. Les lavandes37 Utilisation 38 Ill. La menthe douce 38 3 49 MENTHOLEE62 INGRÉDIENTS 62 PRÉPARATION62 CARACTERISTIQUES 62 CONSEILS D’UTILISATION 62 GOMMAGE MAINS ET ONGLES 63 INGRÉDIENTS 63 PRÉPARATION63 CONSEILS D’UTILISATION 63 RISQUES D’ALLERGIE64 MASQUE CAPILLAIRE – CHEVEUX SECS ET TERNES 65 INGRÉDIENTS 65 PREPARATlON65 CONSEILS D’UTILISATION 65 RISQUES D’ALLERGIE » MASQUE DESINCRUSTAN 66 POUR LES PEAUX CRASSES (à base d’argile verte) 66

INGREDIENTS 66 POUR LES PEAUX SENSIBLES (à base d’argile blanche) 66 PREPARATlON66 CHOIX DES INGREDIENTS 67 CONSEILS D’UTILISATION 67 POUDRE DE BAIN 68 INGREDIENTS 68 Préparation 68 CONSEILS D’UTILISATION 68 SEL DE BAIN 69 INGREDIENTS 69 Préparation 69 BOULES DE BAIN EFFERVESCENTES 70 INGREDIENTS 70 PREPARATlON70 GEL POUR CHEVEUX 71 INGREDIENTS 71 PREPARATlON71 4 9 « Bio » est réservée à des produits cosmétiques dont les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Elle fait l’objet de certifications délivrées par diverses organisations privées (ECOCERT en France, SOIL Association, 3DlH, AB etc. ailleurs), tilisant chacune leur référentiel d’évaluation du produit et de ses ingrédients. Les cosmétiques dits « naturels », sans définition précise, correspondent en général à des formulations exemptes d’ingrédients d’origine pétrochimique. La revendication « naturel » ou la certification « Bio » portent sur l’origine des ingrédients utilisés et leur traçabilité.

Selon l’étude intitulée Organic Personal Care Products Market for Skin Care, Hair Care, Oral Care and Cosmetics – Global Industry Analysis, Size, , Growth, Trends and Forecast, 2012 — 2018, la montée des préoccupations en matière de sécurité sanitaire, a hausse des préoccupations environnementales et la prise de conscience des consommateurs concernant les dangers de produits de synthèse ont alimenté la demande pour les produits cosmétiques naturels ou biologiques dans le monde entier.

En conséquence, la demande mondiale pour ce type de produits, qui était de plus de 7,6 milliards de dollars américains en 2012, devrait atteindre 1 milliards de dollars en 2018, soit une croissance de 9,6% par an de 2012 à 2018. Dans la première partie, nous aborderons les différentes connaissances bibliographiques sur les produits cosmétiques et eurs principaux principes actifs (huiles essentielles et Argiles). Nous développerons dans le deuxième chapitre le matériel et les méthodes analytiques utilisées pour l’extraction des huiles essentielles de la Mentha viridis la Lavandula angustifolia, le Citrus sinensis L. t Citrus limon L. et l’étude de leurs activités anti-oxydantes. s 9 angustifolia, le Citrus sinensis et Citrus limon L. et l’étude de leurs activités anti-oxydantes. Le troisième chapitre sera consacré aux résultats obtenus dans notre étude et à leur discussion. A la lumière des résultats obtenus, on présentera des ormulations de certains produits cosmétiques à base d’argile et d’huiles essentielles de citron, orange douce, menthe douce et de lavande.

Définition La réglementation caractérise les cosmétiques par une définition précisée par l’article L5131-1 du Code de la Santé Publique – France : « On entend par produit cosmétique toute substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, notamment l’épiderme, les systèmes pileux et capillaire, les ongles, les lèvres et les organes génitaux externes, ou avec les dents et les muqueuses buccales, n vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles. » Cette large définition regroupe une très vaste gamme de produits très différents. Quoi qu’il en soit, un cosmétique se caractérise toujours par une action superficielle, une utilisation non médicale, des ingrédients autorisés (ou non interdits) en vue d’un rapport risque/bénéfice qui devrait être égal à zéro. En effet, si on peut accepter des risques pour des médicaments ayant un bénéfice thérapeutique émontré, il en est autrement pour des produits pour lesquels le principe de précaution devrait révaloir. Il.

Catégories des produits 6 9 masques de beauté, à l’exclusion des produits d’abrasion superficielle de la peau par voie chimique,’ fonds de teint (liquides, pâtes, poudres); poudres pour maquillage, poudres à appliquer après le bain, poudres pour Ihygiène corporelle et autres poudres; savons de toilette, savons déodorants et autres savons; parfums, eaux de toilette et eaux de Cologne; préparations pour le bain et la douche (sels, mousses, huiles, gel et autres préparations); épilatoires; déodorants et antisudoraux; produits de soins capillaires ; teintures capillaires et décolorants; produits pour l’ondulation, le défrisage et la fixation,’ produits de mise en plis; produits de nettoyage (lotions, poudres, shampooings); produits d’entretien pour la chevelure (lotions, crèmes, huiles); produits de coiffage (lotions, laques, brillantines); produits pour le rasage (savons, mousses, lotions et autres produits); produits de maquillage et démaquillage du visage et des yeux; produits destinés à être appliqués sur les lèvres; produits pour soins dentaires et buccaux; roduits pour les soins et le maquillage des ongles; produits pour les soins intimes externes; produits solaires; produits de bronzage sans soleil; produits permettant de blanchir la peau; produits antirides ; Ill. Composition d’un produit cosmétique Les produits cosmétiques possèdent généralement les mêmes ingrédients : Un ou plusieurs principes actifs : produits assurant l’efficacité du cosmétique. Un excipient : permet de véhiculer le rincipe actif où il est censé agir – huile, eau et alcool. 9 provenir de végétaux (amande douce, rose), d’animaux (suif), de minéraux (argile, paraffine) ou encore de produits de synthèse silicone). 111. 1. es principes actifs 111. 1. 1.

Définition un principe actif est une substance d’origine naturelle ou chimique très concentrée, donc introduite en faible quantité dans un produit cosmétique. Cest la partie active du produit 111. 1. 2. Rôle Le principe actif communique une action, une propriété au produit cosmétique. Il détermine sa nature et sa cible. Les principes actifs sont donc liés aux types de peaux ou aux dégradations cutanées. 111. 1. 3. Différentes catégories Pour la peau grasse Anti séborrhéique ou séborégulateur : il régule le flux sébacé. Antimicrobien ou purifiant ou assainissant : régule la flore microbienne cutanée. Matifiant ou absorbant : limite les brillances ou absorbe l’excès de sébum.

Astringent : resserre les ostia folliculaires. Acidifiant : rééquilibre le pH cutané. Cicatrisant : régénération cellulaire. Exfoliant ou kératorégulateur : régule la desquamation naturelle. pour la peau sèche Occlusif : il reforme le film hydrolipidique. Protecteur : il renforce le ciment intercellulaire. Emollient : apporte du confort à la peau. Nourrissant : apporte des acides gras à la peau. Hydratant : apporte de l’eau sur les couches supérieures de ‘épiderme. Anti âge : il prévient du vieillissement prématuré de la peau. pour la peau sensible Apaisant : calme les irritations. Décongestionnant ou vein 49 orise la microcirculation. éshydratée Hydratant : apporte de l’eau aux couches supérieures de Humectant : empêche ou freine l’évaporation de l’eau. Hygroscopique : il attire et fixe Peau. Gélifiant : il piège l’eau à l’intérieur de la peau. Exfolient : il favorise la desquamation naturelle. Pour la peau sénescente Anti-radlcalaire : il freine la formation des radicaux libres et donc le vieillissement prématuré de la peau. Régénérant ou stimulant cellulaire : il favorise la régénération cellulaire. Raffermissant : il favorise la tonicité de la peau. Tenseur : il donne un effet « lifting » en surface et estompe les rides. Anti-glycation : il empêche les fibres de se rigidifier. ? estrogènes-likes » : ils remplacent l’effet des hormones sexuelles féminines. Eclaircissant : ils estompent les taches de sénescence. Tableau 1 : Exemples de principes actifs Ill. 2. Les excipients 111. 2. 1. Définition L’excipient est le vecteur qui véhicule le principe actif. Il permet au principe actif de parvenir là où il est censé agir. Il n’interfère donc pas avec le principe actif. Les excipients possèdent parfois certaines propriétés cosmétologiques et euvent alors jouer le rôle de substance active. répondent en premier lieu à des exigences de pureté et de qualité. Ils ont par ailleurs un impact réduit sur l’environnement en comparaison avec des produits similaires.

Les labels sont nombreux mais tous ont en commun la restriction des conservateurs, le bannissement des huiles de paraffine et de silicone, des parfums et colorants de synthèse, des composants irradiés ou issus de cultures OGM, ou encore de matières premières d’origine animale. Nature et Progrès Nature et Progrès est une association qui regroupe des producteurs agricoles, des fabricants cosmétiques. Pour obtenir ce label, les produits doivent respecter un cahier des charges très exigeant: 100% des composants sont « bio ». – De plus, les matières premières doivent être obtenues en ayant recours à des procédés physiques ou chimiques simples. – Pas de composés pétrochimiques, ni produit de synthèse, ni parfum (seulement les huiles essentielles) et colorants de synthèse. Prise en compte de la gestion environnementale de la production – Une marque est labellisée Nature & Progrès si au minimum e ses produits commercialisés le sont. Ecocert Organisme Français de contrôle et de certification, la charte Ecocert est agréée par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. – Minimum de d’ingrédients d’origine naturelle et transformés selon des procédés respectueux – Pas de parfum de synthèse ni colorants de synthèse, ni silicones… – Quelques conservateurs de synthèse sont autorisés mais sont définis strictement. – Pas de test des produits finis sur les animaux. – Pas de matières premièr traites d’animaux vivants 0 9