Fleurs pour algernon

Fleurs pour algernon

Caracteristiques narratologiques du roman (point de vue, construction, style, etc. ) et leurs effets Ce roman contrairement a ce que l’on trouve habituellement dans un roman n’est pas decoupe en chapitre. Ce sont ce que Charly Gordon appellera des Compte Rendu qui donneront le chapitrage de ce bouquin. Au depart Charly ecrit des comptes rendus tres court et avec enormement de fautes d’orthographes, il ecrit presque en phonetique.

Mais plus on evoluera dans le bouquin et plus son ecriture et sa syntaxe evoluera. Au debut du roman il commence en ecrivant des contes randus et avec enormement de fautes d’orthographe et l’on observe qu’a partir du compte rendu numero 7 il connait maintenant l’orthographe de certains mots et essaye d’ecrire de mieux en mieux. Les comptes rendus deviendront ensuite plus precis. Il y inserera des bout de conversations comme par xemple en page 14 lorsqu’il explique la conversation du professeur Nemur et du docteur Strauss. Suivront ensuite plus d’explication, des phrases plus structurees, avec de la ponctuation, des expressions nouvelles. Grace a tout ces comptes rendus et a la facon dont ils sont ecrits, on rentre beaucoup plus facilement dans l’histoire car on a tendance a se mettre dans la peau du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
personnage. Ces pages deviennent de plus en plus correctes mais aussi de plus en plus touchantes.

Ces petites phrases bourrees de fautes d’orthographe qui evoluent en devenant de vrais phrases ecrites comme dirait on par un genie nous permettent de ressentir ce que Charly ressent lui, ce qu’il vit et fait durant les jours qui se suivent et sont de plus en plus dure au fil du temps. Charly nous fait ressentir ses joies, ses peines, ses peurs simplement avec des phrases correctement ecritent ou non.