Fleur

Fleur

Fleur Un article de Wikipedia, l’encyclopedie libre. Aller a : Navigation, rechercher [pic]Pour les articles homonymes, voir Fleur (homonymie). |[pic] |Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2008). | | |Si vous connaissez le theme traite, merci d’indiquer les passages a sourcer avec {{Reference souhaitee}} ou, mieux, incluez | | |les references utiles en les liant aux notes de bas de page. (Modifier l’article) | [pic] [pic] Affiche presentant diverses fleurs et inflorescences. [pic] [pic] Cartel, Jardin des plantes, ecole de botanique, Paris

La fleur est constituee par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelees plantes a fleurs). Apres la pollinisation, la fleur est fecondee et se transforme en fruit contenant les graines. Les fleurs sont parfois solitaires ou non (sauf cas rare), mais souvent regroupees en inflorescences. Tres tot, les fleurs ont attire l’attention de l’homme qui les utilise et les cultive pour la parure (par exemple des couronne de fleurs), pour l’ornementation interieure (fleurs coupees, bouquets, ikebana) et exterieure (jardins, plates-bandes…) ainsi que pour leurs odeurs et pigments.

Les fleurs ont souvent inspire les artistes, peintres, poetes, sculpteurs, decorateurs… La culture des fleurs est la floriculture ou l’horticulture. |Sommaire |

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
|[masquer] | |1 Botanique | |1. 1 Structure | |1. 2 La fleur dans le cycle de la plante | |1. 3 Comportements | 2 Typologies | |2. 1 Familles | |2. 2 Exemples de plantes a fleur | |3 Records | |3. 1 Taille | |3. 2 Formes fossiles | |4 Symbolique | 5 Notes et references | |6 Voir aussi | |6. 1 Articles connexes | Botanique[modifier] Structure[modifier] La fleur est constituee de pieces florales inserees sur un receptacle floral. Lorsque la fleur est complete, elle comprend quatre verticilles de pieces florales. De l’exterieur vers l’interieur, on rencontre : 1. le calice, forme par l’ensemble des sepales ; 2. la corolle, formee par l’ensemble des petales ; 3. ‘androcee, c’est-a-dire l’ensemble des etamines (partie male), qui produisent le pollen ; 4. le gynecee ou pistil, forme par l’ensemble des carpelles (partie femelle). Calice et corolle forment le perianthe, enveloppe sterile, qui joue un role protecteur pour les pieces fertiles et attractif pour les animaux pollinisateurs. Ce plan theorique de la fleur, que l’on trouve typiquement chez le bouton d’or (Renonculacees) est sujet a de nombreuses variations. Par exemple on rencontre des fleurs sans petales, ou apetales. Une fleur mixte est une fleur possedant a la fois etamines et pistil.

La fleur double est celle dont quelqu’une des parties est multipliee au-dela de son nombre naturel, mais sans que cette multiplication nuise a la fecondation. Les fleurs se doublent rarement par le calice, presque jamais par les etamines. Leur multiplication la plus commune se fait par la corolle. Les exemples les plus frequents sont dans les fleurs polypetales, comme ? illets, anemones, renoncules ; les fleurs monopetales doublent moins communement. Cependant on voit assez souvent des campanules, des primeveres auricules, et surtout des jacinthes a fleur double.

Ce mot de fleur double ne marque pas dans le nombre des petales une simple duplication, mais une multiplication quelconque. Soit que le nombre des petales devienne double, triple, quadruple, etc. , tant qu’ils ne multiplient pas au point d’etouffer la fructification, la fleur garde toujours le nom de fleur double ; mais, lorsque les petales trop multiplies font disparaitre les etamines et avorter le germe, alors la fleur perd le nom de fleur double et prend celui de fleur pleine[1]. Article detaille : Piece florale. • [pic] Fleur de pommier • [pic] Morphologie de la fleur d’Oxalis acetosella. : petale, 2: sepale, 3: anthere, 4: stigmate, 5: ovaire, 6: fruit, 7: graine. • [pic] Schema theorique d’une fleur; 1: receptacle floral, 2: sepale, 3:petale 4: etamine, 5: pistil ou gynecee. La fleur dans le cycle de la plante[modifier] [pic] [pic] La fleur dans le cycle de reproduction Les fleurs attirent et utilisent les insectes pollinisateurs par divers moyens : • les couleurs de leur corolle, plus ou moins vives et pour certaines uniquement percues dans l’ultraviolet par certains insectes • la fragrance : les fleurs sont souvent parfumees, leur odeur pouvant porter jusqu’a plus d’un km dans un air non pollue et assez humide. l’offre en nectar et pollen. le nectar sucre est butine par de nombreux insectes, notamment les abeilles, papillons et syrphes, mais aussi pour certaines especes par des chauve-souris nectarivores ou des oiseaux (colibris). La plante secrete aussi des substances rendant ce nectar amer pour que chaque pollinisateur n’en consomme pas trop. Le parfum floral et l’amertume et le caractere sucre du nectar – par un dosage equilibre des substances attirantes et repoussantes – garantissent aux plantes une reproduction optimale. Le parfum floral notamment pour es fleurs qui se font polliniser de nuit (chevrefeuille par exemple) a un double role : attirer et guider les pollinisateurs qui sont recompenses par du nectar et du pollen. Mais la fleur emet aussi des composants rendant le nectar assez amer pour que l’insecte n’en preleve pas trop ou pour eloigner des consommateurs de nectar qui ne seraient pas aptes a feconder cette espece. La plante emet aussi des substances protectrices pour sa fleur et pour les organes de cette fleur (ce sont des composes insecticides et fongicides toxiques tels que la nicotine chez le tabac.

On a ainsi montre que des plants de tabac sauvage (Nicotiana attenuata) genetiquement modifies pour ne pas produire de nicotine et/ou de benzylacetone (parfum qui contribue a l’odeur du cacao, du jasmin et de la fraise) sont nettement moins bien fecondees et produisent jusqu’a 5 fois moins de graines[2],[3],[4]. • des leurres visuels et/ou olfactifs (ex orchidee prenant l’apparence d’une espece d’insecte, telle l’Oprhis bourdon, plantes prenant l’aspect ou l’odeur de viande pourrie, ce qui attire les mouches qui les pollinisent) • des dispositifs piegeant provisoirement des insectes, le temps qu’ils se couvrent de pollen

L’eclosion des fleurs, ou floraison, est souvent tres ephemere, mais ce phenomene est chez certaines plantes compense par l’eclosion echelonnee de series ou grappes de fleurs. Comportements[modifier] Certaines fleurs se ferment le soir. Ce phenomene s’appelle la nyctinastie ; il est le resultat d’une reaction de la fleur a une stimulation(un stimulus ou des stimuli) exterieure. La temperature et la luminosite baissant a la tombee de la nuit, l’humidite augmente et certaines fleurs se referment. Ce mouvement est du aux cellules de la base de la corolle.

De nuit, elle se gonflent d’humidite, ce qui entraine la fermeture des petales. Typologies[modifier] [pic] [pic] Fleur de citrouille Familles[modifier] Parmi les grandes familles de fleurs, figurent : • Renonculacees (Nom actuel international Ranunculaceae) • Cruciferes (Nom actuel international Cruciferae ou Brassicaceae) • Papilionacees (Nom actuel international Papilionaceae, Papilionoideae ou Faboideae) • Campanulacees • Labiees (Nom actuel international Labiatae ou Lamiaceae) • Orchidees (Nom actuel international Orchidaceae) • Rosacees Pour avoir l’ensemble des familles en cours de revision voir Classification APG.

Exemples de plantes a fleur[modifier] Brugmansia — Lilas commun — Magnolia — Rhododendron — Rosier — Tulipe — Violette- Lys On remarquera que les fleurs possedant un nom qui leur est propre sont rares. Citons la rose, fleur du rosier ou l’eglantine, fleur de l’eglantier. Records[modifier] Taille[modifier] La fleur de Rafflesia arnoldii peut atteindre un metre de diametre et peser jusqu’a 10 kg. C’est une fleur simple. Arum titan possede la plus grande inflorescence du monde pouvant atteindre pres de 3 metres[ref. necessaire]. • [pic] Fleur et boutons de Rafflesia arnoldii • [pic]