Finance

Finance

La determination du salaire de reservation et ses proprietes : * calcul de Ve(l’emploi) = l’esperance d’utilite d’une personne embauche. Si l’individu accepte un emploi, il va percevoir. * la strategie optimale de recherche de l’emploi : si le chomeur ne recoit aucune offre, il continue sa recherche et percoit Vu. Si il recoit une offre, il accepte si Ve(W)>Vu, sinon le chomeur va continuer sa rechercher en percevant Vu.

La strategie optimale du chomeur va etre defini par une valeur seul de W, note W* (salaire de reservation), et ce W* est telle que l’acceptation d’une offre=aW* procure le meme niveau d’utilite que celui obtenu en restant au chomage. Autrement dit, la valeur d’un emploi par un salaire =aW* est = a la valeur du chomage. * calcul de Vu(chomage), esperance d’utilite d’un chomeur : on va noter V? l’utilite du chomeur s’il recoit une offre. V? =? W*/0 Vu dF(W) (fonction de repartition-W<W*=Vu) +?? /W* Ve(W) dF(W) (salaire dans l’economie-esperance de gain associee a une offre acceptee W>W*=Ve

Si aucune offre n’est recu par le chomeur, il va continuer a percevoir Vu(valeur du chomage) = esperance d’utilite du chomeur : ->soit le chomeur recoit une offre avec une Pr 😕 dt et percoit V?. ->sinon avec

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
une Pr 1-? dt et percoit Vu. W* est une valeur optimale et unique et maximise l’utilite inter temporelle du chomeur. Une fois qu’on a determine W*, on peut en deduire 2 autres indicateurs importants : -le taux de sortie du chomage, – la duree du chomage. Croissance du salaire de reservation et de la duree moyenne de chomage en fonction des gains nets de la recherche d’emploi z=b-c. ’accroissement des indemnites au chomage a pour effet d’augmenter la duree du chomage (le chomeur devient-plus exigeant en termes de salaire espere, ce qui accroit en moyenne le temps de recherche) Une hausse de R, caracterise un chomeur valorisant moins le futur qu’un autre : le salaire de reservation est moins important, et la duree de recherche plus court en moyenne. Lorsque la pr de perdre son emploi augmente, les exigences courantes des chomeurs diminuent (baisse du salaire de reservation) car la difference entre l’esperance d’utilite d’un emploi et celle du chomage diminue cequi reduit la duree moyenne de recherche.

Si W* est peu sensible aux variations du taux d’arrivee des offres alors l’effet direct l’emporte et donc on a une diminution de la duree de chomage ce que semble indiquer les etudes empiriques. Les travailleurs decourages : acceptaient un emploi pour le niveau de salaire courant mais ont renonce a effectuer des recherches. Pour identifier ce salaire courant, on fait l’hypothese qu’il est donne par Ew(moyenne des salaires possibles dans l’eco) on peut caracteriser la population de travailleurs decourages par l’ensemble des individus par lequel on a W*< au revanche d’inactivites.

Le salaire de reservation de ces individus< salaire de reservation. En effet lorsque la modification des conditions eco. Individu une baisse des taux d’activite (ex : baisse du taux d’arrive des offres), le salaire de reservation diminue et si W* diminue, le taux d’activite va lui-meme baisser puisque cette condition va etre difficilement respecte la recherche en tant qu’employe et donc une baisse de son salaire de reservation. -Si ? u=? , W*=b-c=z le salaire de reservation va etre reduit au gain net de la recherche puisqu’un travailleur a autant de chance de trouver un emploi en etant chomeur ou employe. –Si ? e>? u, W*<z un chomeur aura interet a accepter des mauvais emplois qui lui permettent d’obtenir plus d’opportunite que dans sa situation actuelle de chomeur. en general dans les etudes, on constate que : ? e?? u (les chomeurs consacrent plus d’efforts et de temps a rechercher un emploi que les employes.