figures de style

figures de style

Définitions : http:/ftmuw. bacdefrancais. net/figures. htmpuis QCM, cliquer en haut à gauche ou suivre ce lien : http://bacdefrancais. net/qcm-figures. phpcf également le livre « l’écume des lettres » p 542-543 Figures de style Les figures de style (ou de rhétorique) sont des procédés d’expression par lesquels l’auteur cherche à séduire ou ? persuader son lecteur.

Elles peuvent avoir différents effets, en lien avec la catégorie à laquelle elles appartiennent, mais il est important de noter qu’aucune n’a pour seule fonction d’orner, ’embellir le discours : dans tous les cas, les figures de style sont au service du sens et permettent de l’exprimer de façon plus efficace ou plus clair une fois la figure de le to nextÇEge oublier de l’interprét qu’elle vise. Il ne faut ée, il ne faut pas ns et de l’effet forme du texte (son apparence, ses procéd s et tigures) de son ond (ce qu’il dit, la thèse qu’il défend ou l’histoire qu’il raconte).

Les figures de style sont tous les procédés utilisés par l’auteur pour attirer l’attention du lecteur et être persuasif. IMAGElmage : on parle d’image lorsque, dans une expression, apparaît un sens figuré qui demande une interprétation pour compre page comprendre le message. Comparaison : rapprocher

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
2 termes en mettant en relief un point qui leur est commun à l’aide d’un outil de comparaison. Image qui établit clairement le lien analogique entre comparant et comparé à l’aide d’un outil comparatif.

Ex : ses yeux sont bleus comme le cielAllégorie : figure de comparaison permettant de désigner une idée ou une bstraction par un élément concret et imagé. Ex : une colombe pour la paix. Métaphore : image qui s’appuie sur l’analogie et qui n’a pas recours à l’outil comparatif. Métonymie / synecdoque: procédé par lequel on désigne un objet en l’appelant par une de ses caractéristiques. Ex : II est passé au rouge au feu rouge). Périphrase : qui tourne autour de la notion pour éviter les répétitions. Ex : « Le rol des animaux » pour « le lion ». ersonnification : procédé qui consiste à attribuer à une chose u à un animal un comportement ou un sentiment humain. Ex • J’appuyais tendrement mes joues contre les belles joues de l’oreiller. ENONClATlONEuphémisme : diminuer volontairement sa pensée pour éviter de choquer ou de blesser. Ex : « il nous a quitté » pour « il est mort ». Consiste à remplacer une expression par une autre qui en atténue le sens. Hyperbole : amplifie les termes afin de produire une forte impression. Ex : mourir de honte. Litote . flgure d’atténuation qui permet de dire le plus en disant PAG » OF d