Fichier

Fichier

Je sais plus le titre du tpe donc mais et change limage jai pas enfin on trouveraa voila fini jai fai le sommaire fai ta biblio je la completerai puis legende des images IMBECILE CON et renvoi moi sa lit ma partie et di moi ske t’en pense ! I) L’histoire de l’arme aux Etats-Unis. 1) Une culture ancree depuis des siecles. A) Les guerres coloniales puis l’implication dans plusieurs guerres. B) L’independance des Etats-Unis par la force des armes. 2)L’attachement historique et fort des Americains a la culture du port d’armes et son economie d’armement.

A) Une economie tres rentable mais devenu concurrentielle. B) Un attachement si fort que les citoyens utilisent leurs armes avec la police par explemple la frontiere Mexicaine. C)Le port d’arme aux USA. II/ Un debat toujours d’actualite. 1)Les lobbies  »pour ». A) Le sentiment de securite et la peur constante. B)La NRA : un lobby, ardent defenseur du droit du port d’armes individuel. 2)Les lobbies “contre”. A) Les differentes associations B)Les raisons qui poussent les opposants a se revolter. III/L’Etat: le principal responsable? 1)Des lois pour diminuer le port d’arme dans la societe.

A)Les differentes lois existantes. B)Mais ces lois ne peuvent pas s’instaurer correctement. 2)Le gouvernement et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
les armes. A)Des presidents toujours armes. B)Barack Obama: Une menace? Au jour d’aujourd’hui, il y a environ 550 millions d’armes a feu en circulation dans le monde, et c’est aux Etats-Unis que l’on accede le plus facilement aux armes a feu ; on en recense ainsi plus de 280 millions dans le pays en 2004, soit presque la moitie de celles presentes sur toute la planete. Leur acces est controle par la loi, mais depend des Etats.

Mais une question s’impose : Pourquoi et comment les armes occupent-elles une place majeure dans la culture americaine? Pour savoir cela, il faut revenir aux debuts de l’histoire americaine. C’est a partir de la que nous pourrons comprendre l’importance des armes a feu de nos jours au sein des Etats-Unis d’Amerique. I) L’histoire de l’arme aux Etats-Unis 1) Une culture ancree depuis des siecles. A) Les guerres coloniales puis l’implication dans plusieurs guerres. L’histoire militaire des Etats-Unis s’etend sur une periode de moins de deux siecles et demi.

Au cours de toutes ces annees,les Etats-Unis sont partis d’une alliance de treize colonies britanniques sans armee professionnelle . Entre le XVIIe siecle et le XIVe siecle les Etats-Unis compte 9 guerres differantes. Les guerres coloniales (1620–1774) a ses tous debuts, l’armee americaine fesait la guerre simplement a des pays frontaliers civils, armes pour la chasse et pour la survie primaire dans des contrees sauvages. Ces hommes etaient organises en milices locales pour de petites operations militaires, le plus souvent contre les Indiens mais aussi afin de resister aux raids des petites escouades des colonies uropeennes voisines. Ils comptaient sur le renfort de l’armee reguliere britannique pour les operations militaires de plus grande envergure. A partir de 1689, les colonies devinrent aussi frequemment impliquees dans toute une serie de guerres entre la Grande-Bretagne et la France pour le controle de l’Amerique du Nord, les plus importantes d’entre elles etant la guerre de la Reine Anne, au cours de laquelle les britanniques annexerent l’Acadie francaise, ainsi que la guerre Franco-indienne (1754–1763), a l’issue de laquelle la Grande-Bretagne devait mettre fin a la presence francaise en Amerique du Nord.

Cette ultime guerre devait permettre a des milliers de colons, parmi lesquels George Washington, d’acquerir une experience militaire qu’ils mirent a profit plus tard lors de la guerre d’Independance. B) L’independance des Etats-Unis par la force des armes. Les tensions politiques continues entre la Grande-Bretagne et les treize colonies se transformerent en une veritable crise en 1774 quand les Britanniques decreterent la loi martiale dans la province du Massachusetts.

Alors que les combats commencaient a Lexington et Concord en 1775, le Congres nomma George Washington commandant en chef de la toute nouvelle Armee continentale, qui fut renforcee tout au long de la guerre par les milices coloniales. Le general Washington n’etait pas un grand tacticien militaire il perdit plus de batailles qu’il n’en gagna mais sa strategie globale s’est montree bonne : il a garde l’armee intacte, use la determination des Britanniques, et evite les batailles decisives sauf pour exploiter les erreurs de l’ennemi.

Les britanniques de leur cote manquaient a la fois d’un commandement unifie et d’une strategie claire pour la victoire. Grace a la marine royale, les britanniques etaient capables de conquerir les villes cotieres, mais le controle de l’interieur des terres leur echappait. Une invasion britannique en 1777 se termina par la desastreuse defaite de l’armee anglaise lors de la bataille de Saratoga. Avec l’arrivee en 1777 du general von Steuben, d’origine prussienne, l’entrainement et la discipline de l’armee continentale s’ameliora de maniere tres importante.

La France et l’Espagne entrerent alors en guerre contre la Grande-Bretagne. Une serie de victoires britanniques devait detourner l’attention sur les Etats du Sud, mais la guerilla et la tenacite de l’armee du general Nathanael Greene empecherent les Anglais de faire des avancees strategiques. La victoire francaise a la bataille de la baie de Chesapeake conduisit a la capitulation de l’armee britannique a Yorktown en 1781, qui aboutit au traite de Paris en 1783, traite qui reconnaissait l’independance des Etats-Unis.

Comme beaucoup d’Americains de la generation de l’independance avaient une forte mefiance des armees permanentes ou fixes, l’Armee continentale fut rapidement dissoute apres l’independance. Le general Washington, qui rendait compte tout au long de la guerre a des responsables elus, previt une crise potentielle et soumit sa demission de commandant en chef au Congres apres l’independance, creant ainsi la tradition du controle civil de l’Armee americaine. 2)L’attachement historique et fort des Americains a la culture du port d’armes et son economie d’armement.

A) Une economie tres rentable mais devenu concurrentielle. Malgre un budget militaire aux Etats-Unis de nouveau en hausse depuis le debut du XXIe siecle, les derniers grands programmes d’armement du CMI de ce pays ne representent plus qu’une fraction de ce qu’ils furet au plus fort de la Guerre froide. De 1 300 000 salaries en 1989, le secteur est tombe a 547 400 a la fin de 2003. Au cours de la meme periode, le montant des acquisitions a ete reduit de 30% (seulement 70milliards de dollars en 2003), tandis que le nombre de militaires passait de 2,2 millions a 1,4 million.

Si en 1940, il y avait 17 constructeurs dans l’aeronautique militaire americaine, en 2010 ils n’etaient plus que trois:Boeing,Northrop Grumman, et Lockheed Martin19. Pour la productions de munitions, suite a la chute de 80% des commandes entrent 1985 et 1994, 75 % des entreprises qui avaient des activites dans ce secteur en 1985 avaient abandonne leur production en 1995, ce qui a cause des problemes pour repondre aux demandes accrues suite aux guerres d’Afghanistan et d’Irak20. En 2004, le budget de la defense (hors securite interieure) representait 3,3 % du PNB contre 6,5 % en 1984 (la France consacrait alors 4,2 % de son PNB a sa defense).

Les nouveaux secteurs de developpement concernent les drones dans laquelle des operateurs remplacant les pilotes sont equipes de joysticks, et la recherche concernant la guerre electronique et la securite des systemes d’information, regroupes dans un domaine militaire visant a perenniser la capacite de Projection et la Cyberguerre. Le gigantisme du budget accorde au domaine de la defense aux Etats-Unis21 reflete l’emprise de ces contractants sur la scene politique depuis les annees 1950, ce qui a donne lieu a de nombreuses controverses dans le debat public22.

En effet, les depenses publiques dans ce domaine sont un facteur considerable de soutien a la croissance du pays, mais aussi un frein a l’amelioration des performances concurrentielles des entreprises qui vivent des mannes de ce marche protege. B) Un attachement si fort que les citoyens utilisent leurs armes avec la police par explemple la frontiere Mexicaine. A cote des autorites officielles, plusieurs milices privees composees de citoyens americains, de militaires et de policiers a la retraite, menent une veritable campagne de surveillance le long de la frontiere.

Leur approche est a la fois pragmatique et politique. Ces milices se situent tres a droite sur l’echiquier politique americain, voire a l’extreme droite. Par exemple, la milice des Minute Men fondee par Chris Simcox et Jim Gilchrist a un discours politique particulierement clair quant a la vision des « etrangers ». Cette milice developpe en plus de ce discours politique souvent teinte de racisme, une tactique quasi militaire pour surveiller la frontiere. Des commandos de quelques hommes tous les 300 m observent les abords de la frontiere.

Tout un equipement compose de GPS, de camescopes, de lunettes infrarouge, de jumelles, de munitions, d’armes et aussi de drones, tenues de camouflage et autre vehicules 4×4 composent l’arsenal de surveillance et de dissuasion qu’ils rassemblent. Autour de la ville de Tombstone par exemple, ils y menent un veritable travail tant politique que de terrain en surveillant la frontiere. Ils considerent en effet cet endroit comme un lieu de passage tres permeable. L’ensemble de l’Etat de l’Arizona constitue pour eux un terrain particulierement sensible.

Ils militent tres fortement pour qu’un mur reel soit construit le long de la frontiere. D’autres milices existent egalement, comme l’American Border Patrol qui concoit la frontiere comme la premiere ligne de defense du pays. Leur vision est simple : les miliciens sont investis d’une mission de defense et doivent suppleer les manquements de l’Etat. C’est l’une des premieres milice a s’etre dotee de drones de surveillance (pour une valeur d’environ 14 000$ ce qui donne une idee de leurs moyens financiers).

Elle utilise aussi de petits avions de type Cesna pour surveiller la frontiere et diffuser sur internet ce qui se passe a la frontiere, quasiment en temps reel. Un panneau indique que 358 personnes sont mortes a cet endroit de la frontiere entre le Mexique et les Etats-Unis. © Fabien Guillot 2004 C)Le port d’arme aux USA. L’amerique est le pays ou on peut acceder le plus aisement aux armes. On recense plus de 200 millions d’armes dans ce pays. Voici plus d’infos sur ce constat inquietant. Leur acces est controle par la loi mais la reglementation varie selon les Etats.

Alors que le Texas est le plus laxiste le New Jersey est le plus strict. Les americains achetent un fusil comme ils acheteraient un micro-ondes, pour eux une arme est necessaire a leur securite et fait donc parti des meubles. Les armes font partie de la culture americaine depuis l’epoque des pionniers. En ce temps ils utilisaient leurs fusils pour se proteger des Indiens et des animaux sauvages. Ca appartient au mythe de l’ouest sauvage. Le deuxieme amendement a ete ecrit alors que chaque etat possedait sa propre milice, un pouvoir militaire compose de simples citoyens et quelques soldats.

C’est dans ce cadre de milice etatique que ce deuxieme amendement declare que le port d’arme est un droit qui ne doit etre enfreint. Actuellement obtenir une arme au Etats-Unis est donc de plus en plus facile (pour l’ouverture d’un compte en banque a la North County Bank dans le Michigan, une carabine est offerte sur catalogue). Face a cela les citoyens americains sont divises en deux clans evidents: ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Mais quels dangers cela represente-t-il reellement? III/ Un debat toujours d’actualite. )Les lobbies  »pour ». A) Le sentiment de securite et la peur constante. 64% de la population appuie le droit de porter des armes. Cette proportion donne deja une idee sur le poids politique et social que representent les partisans des pro-fusil. On peut facilement imaginer que l’une des raisons princpales pour lesquelles beaucoup de citoyens americains sont pour le port d’armes est le sentiment de securite qu’il procure. En effet, le fait de pouvoir se defendre soi-meme face a un danger peut paraitre normal et logique.

Certains estiment que  »c’est un devoir en tant qu’americain d’avoir une arme chez soi pour se defendre » ( Source : Bowling For Columbine. ) En parallele, outre le sentiment de securite, beaucoup de personnes affirment acheter une arme car elles ont peur. Le pays ayant un fort taux de criminalite, le terrorisme etant dans les tetes de toutle monde nottament avec le souvenir de l’attentat de 11 septembre 2001, la peur entraine immediatemen l’envie de se defendre. B)La NRA : un lobby, ardent defenseur du droit du port d’armes individuel.

L’un des lobbies “pour” des plus importants est la NRA: National Riffle Association, qui fut longtemps dirigee par Charlton Heston. Elle compte aujourd’hui plus de 4 millions de membres. L’un des fondements majeurs de cette association est le deuxieme amendement de la constitution ameicaine, qui decrete que le port d’arme est avant tout un droit qui ne peut pas etre enleve. Afin de faire grandir le nombre d’adherents a son parti, il n’a pas renoncer a souvent faire preuve de manque de tact: Par exemple, apres le massacre de Columbine, a Littletown, il a tenu un meeting dans cette meme ville.

Il fit la meme chose a Flint, une semaine apres la mort d’une fillette de CP, tuee par un camarade qui avait ramene une arme en cours. Selon lui la cause des tues par balles ne sont pas les armes en elles-meme, mais plutot les personnes qui les ont. L’influence de la NRA est telle, qu’elle a reussi a empecher le renforcement d’une loi sur le port d’arme. Mais malgre cette forte mobilisation des partisans du port d’arme, il existe de nombreuses personnes qui s’opposent et revendiquent de nombreuses restrictions legislatives. )Les lobbies “contre”. A) Les differentes associations. Il y a aussi d’importants lobbies “contre”; parmi eux le  »Million Mom March » qui, faisant reference au  » Million Man March » de Martin Luther King, a reunit des millions de meres, le jour de la fete des meres, le dimanche 14 mai 2000, pour pousser le gouvernement a promouvoir une loi sur le resserrement des restriction a garder hors de portee des enfants et des criminels, toutes armes a feu.

Cette manifestation a reunit plus de 800 000 personnes, femmes principalement. On peut aussi noter la presence d’autres lobbies moins importants mais actifs, tels que le National Council to Control Handguns (NCCH ) qui milite en faveur du controle du port d’armes aux Etats-Unis, et compte plus de 400 000 membres ou le Bureau of Alcohol, Tobbaco, Firearms and Explosives (ATF), qui est charge de reprimer toutes infractions au controle des armes. B)Les raisons qui poussent les opposants a se revolter.

De nombreuses raisons logiques et assez pertinentes poussent beaucoup de personnes a s’opposer au port d’arme ou bien a vouloir un controle plus pousse: Certains le font car ils estiment que cela est l’une des causes principales de mortalite au sein du pays car, en effet, selon le Brady-Center, au cours de l’annee 2006, on estime que environ 30 000 personnes ont ete tuees par balle aux Etats-Unis contre 18 en autriche. Cet ecart considerable temoigne donc de la gravite de la situation.

Plus serieux encore, et tres certainement plus grave, les autres militants du parti  »contre » se battent car ils ont ete directement ou indirectement touches par cette circulation des armes a feu. Dans le documentaire de Michael Moore, Bowling For Columbine, un jeune homme handicape suite a la tuerie de Columbine, a mene une lutte contre une grande marque de supermarche americain avec l’un de ses camarades et l’aide du realisateur, pour enlever de la vente toutes les balles d’armes a feu.

Apres s’etre rendus de nombreuses fois au siege de l’agence, les dirigeants ont fini par accepter leur demande et ont retirer de la vente toutes munitions pour amres. L’une des raisons les plus importantes qui pousse des personnes a s’opposer au port d’armes, ces personnes etant majoritairement des parents, est l’impact considerable que cela peut avoir sur les plus jeunes : le fait que la loi interdise le port d’armes aux moins de 18 ans, ne signifie pas pour autant que les adolescents et les enfants ne sont pas concernes.

Le debat et les tensions entre les partisans et les opposants du port d’arme sont aussi vieux que l’histoire des Etats-Unis et ne semblent pas sur le point de s’arreter, mais une question vient s’impose: Quelle est la position politique face a cela? III/L’Etat: le principal responsable? 1)Des lois pour diminuer le port d’arme dans la societe. A)Les differentes lois existantes. Au total, il y plus de 40 000 lois federales controlant le port d’armes.

Certains etats americains avaient statue en faveur de l’interdiction totale du port d’arme. Mais avec la decision de la Cour supreme de justice de ne pas interdire le port d’arme aux citoyens, ces lois vont devenir illegalesOnze lois federales principales ont ete mises en place depuis 1927. En voici donc deux exemples: L’une des lois des plus importantes et des plus connues est la loi Brady, effective en 1994 et qui a expiree en 2004). Elle a ete votee par Bill Clinton pour imposer de nouvelles restrictions sur la vente d’armes.

Elle a pour but limiter la detention d’armes a feu par d’anciens criminels et instaurer une verifications de l’identite et des antecedents psychiatriques et judiciaires de l’acheteur grace au Systeme National d’Enquete Instantanee sur l’Existence de Casiers Judiciaires (NICS). La loi « Gun Control Act », elle, date de 1968 et interdit aux americains juges ou en cours de jugement encourant a une peine de plus d’un an, aux fugitifs, aux dealers et aux immigres illegaux d’acheter ou de porter une arme a feu.

Cette loi permet aussi d’interdire de vendre des armes par correspondance, de vendre des armes a des habitants d’un autre etat ( sauf pour les marchands licencies) de vendre des armes de poings aux moins de 21 ans et des outils de chasse( tels fusils, carabines… ) au moins de 18 ans. Quand aux armes automatiques, leur possession est interdite depuis 1986. Mais la Cour Supreme des Etats-Unis a decide lundi 28 juin 2010 que les citoyens americains ne pouvaient se voir refuser leur droit de posseder une arme a feu, droit garanti par le deuxieme amendement de la Constitution, ce qui montre que le phenomene n’esp pas pret de s ‘arreter.

Ces lois devraient avoir logiquement pour but de reduire le taux de criminalite, de blessures par balle, d’accidents dans le pays. Mais le probleme est que la population americaine et les etats du pays tendent a se developper vers une tendance pro-armes durant ces decennies. B)Mais ces lois ne peuvent pas s’instaurer correctement. Les americains etant tres attaches a leurs armes pour la majeure parite, l’applications de lois ne leur plaisent pas focement, et on constate cela de differentes manieres:

Tout d’abord on remarque que dans les annees qui suivent le vote d ‘une loi, le taux de criminalite augment aux Etats-Unis. Par exemple, 5 ans apres la loi « Gun Control Act », le taux de criminalite avait augmente de 50 %, et de 80% 15 ans apres! Un autre facteur rentre aussi en jeu. Les lois ne sont pas appliquees partout de la meme facon. Ainsi dans 18 etats la loi Brady a ete appliquee qu’en 1999 car ils etaient deja en periode d’attente sur des lois similaires. Les n’etant donc pas les memes d’un etat a un autre, le Texas montre une reglementation plus ample, le New Jersey est lui assez strict.

Des personnes interrogees etaient favorables a une legislation visant a rendre les armes a feu techniquement inutilisables par les enfants. Le Colorado n’avait pas cette loi, et il autorisait les moins de dix-huit ans a acheter un fusil de chasse si ils disposaient d’un permis de chasse ou de la carte d’un club de tir. A une echelle plus grande, on peut faire la comparaison tres revelatrice entre les Etats-Unis et un pays porhce, le Canada. Dans son documentaire, Michael Moore s’est rendu a Detroit aux Etats-unis puis a Windsor au Canada. Les villes sont separees de seulement 6 kilometres.

Mais il existe un ecart grand entre ces deux villes: la on peut en denombrer plusieurs dizaines par an a Detroit, on en denombre seulement 1 durant ces 20 dernieres annees a Windsor. De plus le poids de la NRA etant tres lourd, et son influence presente dans toute la nation, elle arrive a presser le gouvernement en ce qui conerne certaines lois et restrictions. Au depart, les donnees recueillies a l’aide du NICS etaient conservees pendant 180 jours pour etre ensuite detruites. Sous les pressions de la NRA, ce delai a ete raccourci a 90 jours. Il reste a dire que 33 Etats ur les 50 interdisent encore toute poursuite contre l’industrie des armes. La NRA ne sera satisfaite que lorsque la mesure touchera l’ensemble des Etats-Unis. On peut donc conclure que la legislation concernant ses armes n’est pas suffisante et souvent pas assez puissante pour faire changer les choses. Certains pensent meme qu’elle fait grandir le taux d’homicides par armes a feu dans le pays. 2)Le gouvernement et les armes. A)Des presidents toujours armes. En l’an 2000, il fallait compter un peu plus de 48 % des electeurs americains ayant declare avoir au moins une arme a feu.

Les politiques americains, et plus precisemment les presidents, ne se voient pas epargnes par la question du port d’arme. Mieux (ou pire? ), certains d’entre eux ont reussi en partie a acceder au pouvoir nottmaent grace aux soutiens des pro-armes. On peut etablir une liste des differents presidents dont la NRA, encore et toujours presente dans la vie politique americaine, a ete l’une des plus grandes supportrices: Ronald Reagan (1911-2004) fut le premier president americain a s’adresser au Congres de cette association plus que puissante. Elle en avait fait un membre honoraire a vie.

Il aimait garder chez lui un Colt AR 15. Georges Bush pere avait lui il avait manifeste au debut de son regne une farouche opposition au controle des armes a feu. Grace a cette apparenance au parti pro-armes, il a pu ecarter don rival Michael Dukakis. Mais pendant son mandat, il s’est oppose a l’importation de fusils d’assauts, ce qui fut la rupture complete et brutale avec la NRA, a la fin de son mandat, il renoncera a sa cartede membre a vie, pour marquer son opposition definitive au mouvement pro-armes. En 2000, c’est son fils, Georges Bush Junior qui sera elu.

La NRA n’etait pas pour Georges Bush pour son attachement par forcement tres marquee au port d’arme, mais plutot contre le democrate Al Gore qui lui etait devenu le dauphin « anti-gun » de la nation, car lorsqu’il etait vice-president sous Bill Clinton, il avait signe le Brady Bill en 1994. Il fallait donc l’ecarter et c’est pourquoi la NRA a depenser des millions de dollars pour assurer la victoire de Georges Bush. En 2004, lors de la campagne electoral, John Kerry le candidat democrate, avait compris qu’il fallait avoir la NRA dans ses rangs.

Il invita donc plusieurs journalistes et photographes a l’accompagner lors d’une partie de chasse dans la region de Springfield dans l’Ohio. Mais, malgre cela, la NRA ne l’avait pas cru et a vite rappele a ses suporters qu’il ne fallait pas voter pour le democrate. On peut donc en conclure que la NRA jouit d’un role tres important dans le fonctionnement de la machine presidentielle americaine. B)Barack Obama: Une menace? Malgre la crise economique, l’entreprise des armes a feu n’est pas touchee. La raison? Barack Obama.

Aussi etonnant que cela puisse paraitre, l’election du president democrate, etant de base un anti-arme est l’une des principales raisons pour laquelles les ventes d’armes ont augmentees. Cela s’explique par le fait que son election a creer une vague de panique parmi une partie de la population ( principalement les 4 millions de membres et sympathisants de la NRA. Une paranoia s’est instalee et plusieurs americains craignent une montee soutenue de la delinquance due a la crise; ou encore le fait que le nouveau president soit noir, certains craignent une revolte des minorites noires, et veulent se proteger.

Outre certains pretextes assez surfaits, celui qui domine est que les americains pro-armes ont tout simplement peur que Obama, qui avait declare pendant son mandat de senateur de l’Illinois,  » qu’il favorisait une interdiction des armes d’assaut semi-automatiques ainsi que des restrictions plus strictes sur les armes a feu en general « , puisse faire passer de nouvelles lois de controles du port et de la vente d’armes, et prefere « s’approvisionner » a l’avance. Un armurier de Medford dans l’Oregon, a enregistre une augmentation de 35% de ses ventes depuis l’election. Pour sa collegue, Obama n’a jamais vote en faveur du peuple americain.

Il a toujours vote contre le port d’arme, pour l’augmentation des taxes sur les armes et les munitions ainsi que pour le droit de poursuivre en justice les fabricants d’armes. Si les statistiques exactes de ventes ne sont pas encore disponibles, depuis l’election, le FBI a enregistrer une augmentation de 49% des demandes de verification des antecedents, obligatoires pour l’achat d’armes de classe III. On peut donc incrimer le gouvernement americain de ne pas assez reagir contre le port d’arme et de l’encourager dans certains cas, seulement au sein de l’Etat, seul le gouvernement peut-influencer ou agir sur la population?

Les medias ont-ils aussi un responsabilites la-dedans, C/Les deux grands partis republicains et le port d’arme. Sur la question du port d’armes a feu, on remarque une nette division entre le parti democrate et les et le parti republicain americains. En effet, alors que les hommes politiques democrates y sont majoritairement opposes, les republaicains estiment que l’arme a feu a sa place importante dans l’histoire americaine et que c’est une valeur patriotique. Ceci explique aussi en partie la raison pour laquelle l’election de Barack Obama fut mal percue et installa un sentiment de panique ches les republicains.

Cette opposition entre les deux partis vient nottament du fait que les republaicains sont plus conservateurs que les democrates donc ont des valeurs traditionnelles. La guerre d’independance des Etats-Unis d’Amerique ayant fait intervenir beaucoup d’armes a feu, il est normal que les membres du parti conservateur soit partisans ( et pour beaucoup membres de la NRA) du phenomene des armes. L’ampleur de cet ecart de pensee sur la question est tel que la nomination de Kirsten Gilligrand au poste de senateur par Barack Obama fit polemique au sein du parti car cette derniere etait membre de la NRA. Conclusion.

L’arme a feu fait partie de l’histoire de la societe des Etats-Unis d’Amerique. L’autorisation du port d’arme aux Etats-Unis existe grace au deuxeme amendement de la contitution, et est donc un droit. Depuis, la legislation americaine a connu des milliers de lois sur le sujet, restrictives ou punitives, mais la situation demeure toujours inquietante. La population divisee nentre les partisans et les opposants, ne peut que vivre dans cette situation malgre les nombreuses manifestations et les tueries consequentes, sans pouvoir s’en remettre aux forces superieures qui sont aussi divises que le peuple.

Lorsqu’on regarde tout ce qui se passe dans le pays, nous pouvons nous demander a quoi la faute? A qui la faute? Certains disent l’Etat; d’autres le passe, l’histoire; certains la television, le heavy metal, les jeux videos,les parents, etc. Une chose est sure, on ne pourra jamais effacer ce qui est passe, ni oublier; mais on peut agir pour sortir les Etats-Unis de cette situation plus qu’alarmante.