Fiche révision

Fiche révision

SAVOIR FAIRE : Lire et construire un arbre phylogénétique Savoir définir les trois niveaux d’étude de la biodiversité Connaître les raisons de sauvegarder la biodiversité Connaître les causes de diminution de la biodiversité (en connaître trois) Connaître l’évolution d’un taxon (5 mots de vocabulaire) Sélection naturelle et dérive génétique BILAN La notion de biodiversité apparait dans les années 1980 et désigne la variété du La notion de biodive é LA BIODIVERSI É DES individus d’une mêm trols niveaux : TÉ SPÉCIFIQUE (les roduire entre eux : ls sont interfertiles et se ressemblent plus ou moins) LA BIODIVERSITÉ GÉNÉTIQUE ou BIODIVERSITÉ DES ALLÈLES au sein d’une même espèce LA BIODVERSITÉ DES ÉCOSYSTÈMES présents sur la Terre ÉCOSYSTÈME : Ensemble constitué par un milieu et les êtres vivants qui l’habitent Matrice = Tableau Différents intérêts de sauvegarder la biodiversité : Raisons ethnique ou morales : Ressources potentiellement utiles pour les générations futures et des virus, des champignons, . Il y a plusieurs façons de déterminer la biodiversité spécifique. Le but étant toujours de déterminer quelles sont les espèces présentes, combien d’individus contient chaque espèce On peut faire des QUADRAS (on étudie tous les êtres vivants présents dans un carré de lm de côté).

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
On considère que les carrés à côté sont similaires à celui étudié et on extrapole pour l’ensemble de la zone à étudier.

On peut faire des transepts (on étudie tous les êtres vivants rencontrés sur un même segment). Mais la BIODIVERSITÉ est présente dans toutes les directions de ‘espace (sur un étagement vertical) il y a donc dautres méthodes. Ily a plusieurs façons de mesurer la biodiversité : Soit on compte les espèces : DÉNOMBREMENT Soit on pèse l’ensemble des individus de la même espèce : on étudie la BIOMASSE d’une espèce Après cela, on exploite les résultats chiffrés en faisant des calculs, des graphiques… L’état actuel de la biodiversité correspond à une étape de l’histoire du monde du vivant : les espèces actuelles correspondent à une infime partie du total des espèces ayant xistées depuis le début de la vie.

Une espece invasive est une La biodiversité se modifie au cours du temps sous l’effet de nombreux facteurs, dont l’activité humaine. En effet, l’homme détruit la biodiversité principalement par la destruction et l’exploitation des habitats, ce qui explique le fait que l’on trouve beaucoup moins d’espèces dans les champs que dans les forêts et que ces espèces soient radicalement différentes, dont l’une des causes est l’incération d’espèces invasives, qui sont des espèces qui sont introduites à u PAG » OF d es causes est Pincération d’espèces invasives, qui sont des espèces qui sont introduites à un endroit où elles n’étaient pas présentes avant et qui se développent au dépend des autres espèces.

De plus, les activités exercées par l’Homme telles que la chasse et la pêche ainsi que la pollution et les maladies, qui rendent l’air nuisible à la santé des espèces, menacent dangereusement la faune et la flore. En conclusion, l’Homme a un impact néfaste sur la biodiversité en la menaçant et en la détruisant. Cet impact est visible dans les zones où l’Homme a aissé des traces. SÉLECTION NATURELLE On observe que certaines populations d’une espèce sont moins prélevées que d’autres par les prédateurs, ce sont les espèces dont leurs couleurs leur permettent de ne pas se faire remarquer. Certains prédateurs consomment plus de proies et dons survivent mieux, ce sont ceux qui sont les plus adaptés. La sélection naturelle « sélectionne » les individus les plus adaptés.

C’est-à-dire que les individus les plus adaptés survivent mieux, et donc se reproduisent plus, donc leur population augmente. Il y a sélection des individus les plus adaptés, ils vont donc plus se reproduire, donc la présence de leurs caractères va augmenter dans la population. LA DÉRIVE GÉNÉTIQUE La dérive génétique correspond à l’évolution de la fréquence des allèles au sein d’une population. Elle est liée au hasard. On observe que le hasard va intervenir plusieurs fois lors de la formation d’un être vivant : 1 homme et 1 femme parmi des milliards d’individus 1 spermatozoïde parmi des millions (qui possède des allèles différents) 1 ovule parmi des centaines de mill PAGF3CFd