Fiche HDA Goya

Fiche HDA Goya

RDA Titre de Pœuvre : Date de création 1814 El tres de mayo Auteur : Francisco de GOYA (1746 – t 1828) Format de fœuvre : 266 x 345 Lieu d’exposition : Musée du Prado (Madrid – Espagne) Lieu de création ESPAGNE Naissance de GOYA 2 mai et 3 mai Mort de GOYA 1746 or7 Sv. ivx to 1793 1824 vènements des pour la France 1808 1828 I – Comment présenter l’œuvre ? Biographie rapide de l’auteur, contexte historique, à quel mouvement artistique se rattache-t- elle ? Francisco de GOYA : Peintre et graveur espagnol né en 1746 ? Fuendetodos (Espagne) et mort à Bordeaux (France) en 1828.

Avant de devenir peintre officiel du roi espagnol Charles IV en 1789, il peindra des politiques et s’installera en France, à Bordeaux, où il décèdera en 1 828, à l’âge de 82 ans. CONTEXTE HISTORIQUE . Au début du XIXème siècle, l’armée française de Joseph Bonaparte (le frère de Napoléon 1er) occupe l’Espagne. Le 2 mai 1808, les habitants de Madrid (les madrilènes) décident de se soulever contre l’occupation française dirigée par le Maréchal Murat. ans plus tard, Goya peindra un 1er tableau intitulé « El dos de mayo » dans lequel il

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
évoque le soulèvement des adrilènes contre les troupes françaises. Le lendemain de l’insurrection, le 3 mai 1808, l’armée française organise la répression contre les madrilènes qui se sont révoltés : ils sont faits prisonniers et exécutés sur le champ. C’est cet évènement que Goya décide de peindre dans son tableau « El tres de Mayo Il – Comment décrire l’œuvre ? Qu’est-ce-que je vois, qu’est-ce que j’entends ?

Quels sont les matériaux et techniques utilisés ? Caractéristiques techniques : Huile sur toile de 266 cm x 345 cm Sur cette toile, on observe au premier plan sur la droite un peloton d’exécution les troupes françaises) sur le point de fusiller un groupe d’hommes sur la gauche (les insurgés madrilènes). Aux pieds des insurgés, as de scène est éclairée par une lanterne posée sur le sol en terre battue. Au dernier plan on aperçoit un bâtiment religieux et des habltations. III – Quelles sont les significations de cette œuvre ?

Quel est le sens, le message ? Est-ce pour réagir contre quelque chose ? Comment cela a-t-il été reçu ? Avec quelles autres œuvres ou autre domaines artistiques puis-je la rapprocher et pourquoi ? 1) « El 3 de Mayo LIN TEMOIGNAGE HISTORIQUE ENGAGE en aveur des espagnols : Dans ce tableau, Goya évoque un pan de I’Histoire de FEspagne : l’occupation du territoire espagnol par les troupes françaises de Bonaparte. II ne se contente pas d’être un simple témoin de [‘Histoire, il se posltionne ouvertement en défenseur des insurgés espagnols.

En effet, ce tableau est construit sur une opposition très forte entre 2 parties le peloton d’exécution (soldats français) d’un côté et les insurgés (le peuple espagnol) de l’autre. LE PELOTON D’EXECUTION FRANCAS LES INSURGES ESPAGNOLS Étude des LI GNES *AGF 3 c,F7 organisé une répression méthodique, ce sont des rofessionnels du combat, c’est leur métier. Le groupe des insurgés évoque la désorganisation : Les hommes qui sont sur le point d’être exécutés se sont regroupés les uns autour des autres, sans défense, chacun dans une attitude différente.

Les cadavres de ceux qui viennent d’être exécutés gisent par terre, tels qu’ils sont tombés, entassés les uns sur les autres. es insurgés sont des gens du peuple, ils se sont révolté avec leurs tripes, sans s’être organisés auparavant. Ils n’avaient aucune chance de gagner cette bataille contre l’armée française. Ils ne sont pas armés. Etude des VISAGES Des tueurs anonymes : Les soldats sont de dos, on ne voit pas leurs visages, on ne voit pas s’ils éprouvent des sentiments. Cest un bloc armé, une machine prête à tuer complètement déshumanisée (sans visage ni sentiment).

Des individus qui montrent leurs émotions : Nous voyons leurs visages, nous pouvons partager avec eux leurs sentiments. Ce sont des êtres humains qui ressentent des émotions face à la mort qui les attend. de toile de fond au tableau évoque la noirceur de l’évènement, l’absence d’espoir. Un peuple dans la lumière : La scène se déroule de nuit. La seule source de lumière dans ce tableau provient d’une lanterne ui éclaire le groupe des insurgés. Les couleurs dominantes sont le jaune et le blanc du personnage central, c’est lui qui attire le regard.

Goya fait en sorte que l’attention du spectateur se porte sur ces hommes, il veut que nous partagions leur douleur mais il veut également mettre en valeur le courage de ces hommes qui ont lutté pour leur liberté. 2)« El 3 de Mayo UNE ETUDE DE CAME HUMAINE : Dans ce tableau, ce sont les futurs condamnés qui sont dans la lumière. Goya les met en valeur, il nous donne à voir leurs sentiments, leur humanité. Nous voyons leurs visages et cela nous permet d’ima iner comment hacun d’eux réagit fa imminente. paGF5Cf7 poings en signe de colère. Il ne se soumet pas devant ses bourreaux.

Avec son menton relevé il a l’air de provoquer les soldats du peloton d’exécution. Ce prêtre est agenouillé, il prie peut-être pour sauver son âme ou celle de ses semblables. Il semble se résigner. Certains d’entre eux sont terrorisés, ils se cachent le visage, ils n’arrivent pas à affronter la mort. D’autres relèvent la tête timidement, ils semblent hésiter à regarder la mort, ils sont apeurés. L’homme à la c Goya se place du côté des martyrs, il nous montre l’injustice de la épression, il dénonce les horreurs de la guerre et glorifie la résistance du peuple espagnol.

Ce tableau annonce le ROMANTISME car le peuple est au centre du tableau et Goya s’attache à mettre en valeur l’âme humaine et la quête de liberté. A QUELLE PROBLEMATIQUE DECIDE-T-ON DE RATTACHER CETTE ŒUVRE ? « El tres de mayo » de Goya se rattachera à la problématique « Comment rendre compte de la guerre ? » car elle fait directement référence à un évènement historique de « Histoire de l’Espagne . l’occupatlon par les troupes françaises du territoire espagnol et la épression qui a fait suite à l’insurrection des madrilènes contre l’occupant français.

Ce tableau de Goya est célèbre car il a une valeur symbolique : il montre la cruauté et l’inhumanité de la guerre. Plusieurs peintres se sont d’ailleurs inspirés de ce tableau pour peindre des œuvres en réaction contre la guerre : Voir (taper les titres de ces œuvres sur Google images) « L’exécution de Maximilien » de Edouard Manet (1868) « Massacre en Corée » de Pablo Picasso (1951) « Exécution » de Yue Minjun (1995) Pour voir le tableau « El 3 mérisé et visible dans ses