FICHE DE LECTURE PHEDRE

FICHE DE LECTURE PHEDRE

FICHE DE LECrURE : PHEDRE , Racine – Acte V, Scène 7. Introduction : Aricie a détrompé Thésée : Hippolyte n’est pas coupable du crime dont on l’accuse. Oenone s’est jetée à la mer. et Phèdre est entrée en agonie, « La pâleur de la mort est déj? sur son teint ». Théramène vient rapporter la mort d’Hippolyte emporté par un monstre marin. Les événements se précipitent. Phèdre, accablée par le remords, vient avouer la vérité à son époux. Un climat funèbre enveloppe les personnages. / Le désespoir de Théséec | 0) Un époux desabuséD 20) Neptune a exauc alheureux 30) Un roi qui adopte compensation , un père or 2 Sni* to View n guise de Il/ La confession de Phèdre01 0) La confession du crimeû20) La justification de la mort qu’elle se donneD30) Rend la gloire A Hippolyte Ill/ un dénouement tragiqueC10) par les morts des justes et des coupables020) La fatalité (destin dirigé par les Dieux et l’aveuglement des humains) 30) L’atteinte de la Catharsis ou une paix funèbre ( suicide de Thésée ) Ainsi, ce dénouement de Phèdre correspond aux attentes du théâtre classique en offrant une fin tragique no on seulement par les événements qu’elle met en scene

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
mais aussi par les questionnements qu’elle soulève qui font directement allusion aux problématiques de la tragédie et du tragique. La clôture de la pièce découle logiquement des actions qui s’y sont succédé, elle offre une fermeture satisfaisante et en même temps instructive à la pièce. En cela, ce dénouement et tout à fait classique et correspond aux conventions de la tragédie.

La mort sur scène de l’héroine pécheresse ne se soumet pas seulement à des impératifs esthétiques et narratifs, elle atisfait également la vocation morale de la tragédie : la passion déréglée de Phèdre la mène au bord du gouffre, la laissant morte, abandonnée de tous ceux dont elle a précipité le malheur. Même si la mort sur scène est proscrite par les bienséances, en l’occurrence, elle est nécessaire car elle permet de réaliser l’objectif d’instruire de toute tragédie, en provoquant la catharsis des passions du spectateur qui s’instruit en voyant où les ravages de sa passion ont conduit Phèdre. Ce dénouement plaît, émeut et instruit, parce qu’il suit les règles qui lui permettent d’être efficace.