Fiche de lecture

Fiche de lecture

Le dernier qui part ferme la maison – Michele Fitoussi | UE 6. 1 : Methodes de travail « Le dernier qui part ferme la maison » a ete ecrit par Michele Fitoussi en 2004. Il comporte 284 pages. Les editions sont Grasset et Fasquelle et la collection «Le livre de poche ». C’est un roman decrivant les temps modernes ainsi que leurs problemes. Michele Fitoussi est nee a Tunis en 1954. A l’age de 5 ans, elle s’envole pour Paris ou elle entrera plu tard a Sciences Po. Elle devient par la suite editorialiste au magazine « Elle » ou elle ecrit plusieurs articles en les melangeant avec humour.

Elle a ecrit son premier roman «  le Ras de bol des superwomen » en 1987 qui est devenu par la suite un best-seller. Elle rencontre un nouveau succes avec « Lettre a mon fils » en 1991. Puis en 1995, elle ecrit « Un bonheur effroyable ». En 1997, «  Des gens qui s’aiment ». En 1999, « La prisonniere » et enfin « Victor » en 2007. Michele Fitoussi manie avec dexterite emotion et humour pour ecrire des romans ou les verites de notre siecle se devoilent. Michele Fitoussi, dans « Le dernier qui part ferme la maison » decide de raconter l’histoire de deux familles etant voisines.

L’une habitant au

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
« Le Clos Joli » et l’autre a la « Pommeraye ». Elle fait vivre son roman en prenant chaque personnage en nous racontant ses sentiments de point de vue de chacun. Elle veut que ce soit un recueil de sentiment, nous montrer que les personnages ne font pas penser de la meme maniere un meme evenement en fonction de son passe, sa personnalite. Le recit commence par le point de vue de Patricia a 12 ans, une des deux filles d’Yvonne et de Jacques, racontant son enfance. Ces parents avaient achete une maison a la campagne vers les alentours de « JUILLY-EN-BRAY » (page 11) qui se nommait «Le Clos Joli ».

Par ailleurs, son pere semble tres differents selon les periodes, le lecteur peut alors penser qu’il souffre de trouble bipolaire « Les deux peres se succedaient sans que nous parvenions a percer le mystere de ce dedoublement » (page 13). Pour Patricia ses parents etaient «  un pere depressif et une mere nevrosee » (page 23). Un soir, les parents de Patricia se disputaient « La querelle etait violente , le ton de ma mere plus agressif que jamais » (Page 21) , au meme moment Patricia se dit qu’elle detestait sa mere et que pour elle son « enfance venait de prendre fin » (Page 22).

Puis Jacques mourra un matin du mois de janvier . Depuis Yvonne semblait preferer Elizabeth a Patricia Par ailleurs, Patricia semble ne pas aimer sa s? ur, la jalouse surement, Elizabeth « Si consciente de sa superiorite d’ainee(…) Ce besoin de me rabaisser. De jouer les enfant parfaite » (p 15). Mais c’est reciproque, en effet Elizabeth pense que « Patricia a le chic pour me faire sentir combien je me neglige » (p 62) Elizabeth, professeur de litterature « s’etait remariee a la mairie de Juilly enceinte de son deuxieme fils » (p 16).

Son premier mari se nommait Jean Maurice, elle eut un enfant de lui, nomme Simon alors « qu’ils avaient rompu trois mois plus tot » (page 141). Patricia presentait une emission culinaire « la main a la pat » et elle epousa Philippe Puyreynaud a New York dans une eglise alors que ses parents sont juifs. Un jour, Patricia apprit que sa mere etait atteinte de la maladie d’Alzheimer, celle-ci faisait partie des « fast decliners, les patients dont l’etat se degradait tres vite » (p 31).

Apres cette nouvelle, Patricia voulu se debarrasser du « Clos Joli » pour mettre sa mere dans un endroit approprie mais Elizabeth preferait que Madame Bosco s’occupe d’elle Un jour, Jean-Maurice Lobligeoispour une raison financiere, se rendit a Juilly pour demander de l’aide pour ecrire un livre avec Elizabeth. Mais se trompa de maison et arriva a la « Pommeraye ». Il decouvre plusieurs personnages tel que Thomas Larchet qui est en instance de divorce avec Helene Dupre-Martin avec qui il avait eu deux fille : Ines et Alice.

Mais il a rencontre Chloe qui est a fait que la vie de Thomas est devenu un « chaos » (p 40) mais egalement son « oxygene et sa drogue » (p 41) et qui a 15 ans de moins mais qui aime avoir beaucoup d’argent « Les ambitions de Chloe tiennent en deux phases(…) Travailler le moins possible et trouver un homme pour payer ses depenses » (p 109). C’est alors pour ca que Thomas et Chloe se sont rendus a la Pommeraye avec un agent immobilier, pour que Thomas paye ses dettes. Mais c’est alors qu’ils decouvrent Helene, l’ « ex-femme » de Thomas » et son amant Michael Elbaz qui est chanteur « Il s’acore . Sa propre reussite le fascine » (p 82).

Helene et Chloe sont differentes, Thomas explique qu’il « comparais la folie de Chloe et le caractere retenu de ma femme » (p 50) Parallelement a ces rencontres, Yvonne avait fugue. C’est alors que tous les personnages se rencontrent et s’entraident. En effet, Patricia et Elizabeth qui cherchaient leur mere sont parties a la « Pommeraye » pour voir si elle n’y etait pas. Michael leur proposa de l’aide pour la retrouver. Ils arriverent a Evreux ou Yvonne etait entoure de deux gendarmes car elle avait vole un pain dans un magasin. Elizabeth et Michael repartirent pour aller chercher le sac de Patricia et la carte d’identite d’Yvonne.

Lorsque Patricia et Yvonne resterent ensemble dans un bar, Yvonne avoua un secret inavoue « Ma mere n’a jamais ete deportee » (page 216). Patricia est devenue soudainement intime et douce avec sa mere, sans la precipiter. Au moment, Chloe s’est blessee a la cheville. Thomas demanda donc a son ex-femme, Helene de la soignee puisqu’elle a «  un diplome de secouriste » (page 179). Apres un moment, elle accepta et profita qu’elle fut seule avec Chloe pour lui mentir en lui disant que Thomas etait ruine «  Tout est hypotheque » (page 244) et en plus « Thomas joue.

Au.. au poker » (page 244). Chloe crut tout ce qu’elle lui dit. C’est alors qu’a la fin Chloe et Helene repartirent avec Michael pendant que Thomas resta seul en regardant partir « les deux femmes qu’il aimait » (page 264). Quant a Patricia, une fois rentree avec sa mere, elle avoua a Elizabeth que lorsqu’elle etait enceinte, Jean Maurice lui avait fait des avances. L’auteur a mis en avant tout les problemes actuels dont la plupart des personnes sont confrontes.

Le roman parle de la maladie d’Alzheimer qui entraine de grandes repercutions physiques et psychologiques sur l’entourage, ainsi que tous les problemes familiaux tel que les divorces, les amants, les rapports entre les enfants etc. Ce livre est tres vivant puisqu’il a plusieurs voix. Une meme situation sera alors decrite de maniere differente en fonction du personnage qui la raconte. Les sentiments des personnages sont tres demonstratifs, on peut alors etre attache par ses personnages dont on nous montre les bons et les mauvais cote. Ce livre nous semble reel, on peut meme s’identifier avec les personnages : les deux s? rs qui se disputent, l’argent et la reussite, les ruptures. . . Tout cela decrit avec humour et emotion. Contrairement a « Alzheimer, mode d’emploi » qui n’est pas un roman, mais plutot une sorte de manuel qui decrit comment agir face a une personne atteinte de cette maladie. Ainsi, on peut dire que ce roman est une satire de la societe moderne mettant en avant plusieurs problemes auquel tout le monde peut avoir a faire face. C’est aussi un moyen de comprendre les differents symptomes de la maladie d’Alzheimer, d’un point de vue infirmier, et les repercutions que cela entraine sur l’entourage.