Expose sur les investissement publicitaires secteur automobile

Expose sur les investissement publicitaires secteur automobile

Les investissements publicitaires dans le secteur de l’automobile Intro : Sur un marche publicitaire en croissance de 4,1% sur l’annee 2008, les investissements plurimedia du secteur automobile ont progresse de 6,3% selon TNS Media Intelligence, malgre la crise qui a frappe de plein fouet l’industrie. Le secteur a represente 9,6% des investissements publicitaires l’an passe, derriere la distribution, et continue etonnamment de tirer le marche. Media par media, les strategies des constructeurs ont egalement evolue.

Le secteur a depense 31,3% de plus sur le media Internet qu’en 2007, 10% de plus en television, mais 7,1% de moins en radio. En television, compte tenu de la crise economique, les constructeurs ont davantage communique sur leurs promotions. Les themes explores ont aussi plus tourne du rapport qualite-prix. Comparaison de quelques grandes de marques du secteur : Le premier annonceur automobile est aussi le premier annonceur francais (devant SFR et Orange) : Renault, qui a vu ses ventes progresser de 3,5% en France en 2008 lors que le marche hexagonal reculait de 0,7%, a investi 414 millions d’euros l’annee derniere en publicite, soit 25,7% de plus qu’en 2007. Le budget du constructeur a notamment ete dope par le lancement de la nouvelle Megane, qui a

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
beneficie a lui seul de plus de 30 millions d’euros d’investissements publicitaires au dernier trimestre. Ainsi, en decembre, ses investissements publicitaires se sont eleves a 133 millions d’euros, en croissance de pres de 20% par rapport a decembre 2007.

Les investissements publicitaires de Peugeot, 7eme plus gros annonceur plurimedia francais, ont augmente de 1,8% seulement a 218 millions d’euros en 2008, tandis que Citroen, 10eme plus gros annonceur, reduisait les siens de 1,8% La crise economique et les investissements publicitaires : Il est par ailleurs important de noter que si le secteur auto temoigne d’un fort dynamisme en matiere de communication, le marche publicitaire dans son ensemble subi une veritable crise : baisse de 4,3% des depenses entre les janviers et avril 2009 par rapport aux meme mois n 2008. Cette chute touchant essentiellement les investissements en presse et en TV. De plus, a noter que la crise incite les constructeurs a privilegier des supports comme la presse quotidienne, la radio et internet. Cependant, bien qu’un spot y soit tres cher, la television reste malgre tout le « media pilier » pour les constructeurs automobiles. Quant a l’affichage exterieur, ou les constructeurs ont reduit leurs investissements de 13,5% en 2009, on estime qu’il devrait continuer a souffrir cette annee.

Meme si les professionnels considerent toujours l’affiche comme le meilleur moyen de placer en grandeur reelle une voiture dans son veritable environnement: la rue. Et l’avenir de cette annee pour les investissements publicitaires dans l’automobile ? Malgre des budgets publicitaires serres depuis la crise, les constructeurs automobiles presents dans l’Hexagone entendent bien saisir cette annee toutes les occasions de promouvoir leurs nouveaux modeles, dont le succes sera determinant pour prendre le relais des primes a la casse.