Expose sur la sssssymbolique de l’or

Expose sur la sssssymbolique de l’or

[pic] L’or et les orpailleurs Symbole chimique= AU L’orpailleur est un artisan qui lave les alluvions auriferes pour en extraire les paillettes d’or. Nom latin= aurum. Nom grec= chrysos Brillant comme le soleil, eclatant comme la lumiere, inalterable, l’or traverse les ages, du plus lointain de l’histoire des hommes. I) Histoire L’or est le seul metal qui peut etre utilise tel qu’il est trouve. Le bronze est un alliage compose de cuivre, d’etain, de plomb ainsi que de multiples impuretes.

Le fer est egalement tres utilise, mais son usage apparait plus tard que celui du bronze (XIII eme Siecle avant notre ere pour le premier, VII eme Siecle pour le second- age de bronze, age du fer). Les hommes ont tout d’abord utilise la pierre dont ils ont fait de multiples outils, par simple eclatement, puis en la taillant. Il apparait dans l’usage humain aux environs de 5. avant J. C. , et prendra diverses formes= poudre, paillettes, pepites pouvant atteindre de grandes dimensions. La plus grosse, decouverte en Australie, pese 235 kilogrammes, et mesure 1 metre 42 centimetres.

II) Lieux de decouverte L’or se rencontre a peu pres de partout dans le monde. On note en France certains lieux ou l’on cherche

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de l’or, en Ariege, en particulier (cf. note 2). Mais de nombreux autres sites auront ete connus des l’Antiquite= La Loire en particulier, et presque tous les fleuves et cours d’eau. Il apparait dans les temps recents en Amerique- recentes decouvertes de la Californie et de l’Alaska. Ces decouvertes ont donne lieux a de nombreux recits et romans bien connus de tous, entre autres nous pensons a Jack London. III) Les techniques de production et de decouverte

La prospection est la reconnaissance et l’evaluation economiques des « placers » La battee consiste dans le lavage de l’or contenu dans les cours d’eau, ou les paillettes et pepites sont separees du sable et du gravier, au moyen de poeles ou de disques creux perces de trous. L’or surnage et peut etre recupere. On peut ainsi decouvrir l’or dans des galeries creusees dans le sol, sous forme de poudre, de paillettes, dont certaines atteignent parfois un poids considerable. Rappelons que la plus importante decouverte avait ete faite en Australie (235 kilogrammes, 1metre 42 de hauteur)

IV) References monetaires Le lingot : masse coulee d’or fin (titre de 95 milliemes) pesant 1 kilogramme. Le lingot vaut actuellement 18. 650 euros. Le louis d’or, appele aussi napoleon. Estampille a 10 F, il vaut 63 euros, a 20 F, 115 euros. Il existe aussi les barres d’or, qui pesent 2, 5 kilos. Mais la valeur de l’or n’est pas stable. Elle varie selon les circonstances politiques. Le louis d’or reste cependant une valeur stable, qui, actuellement, est facile a conserver, et permet d’accumuler des fonds sans risque de perte. V) Production de l’or

L’Afrique du Sud est le principal producteur avec 500 tonnes par an. Les Etats-Unis en produisent 350 tonnes par an, le Canada 150 tonnes. La plus grande reserve mondiale se trouve aux Etats-Unis. VI) Emplois du mot or Le mot chrysos est plus rarement employe que le mot or (aurum). Notons particulierement : – chrysostome= bouche d’or, (Saint Jean bouche d’or) – chrysantheme (fleur d’or) – chrysalide, nymphe des lepidopteres) – chrysoberyl= pierre de couleur vieil or. Etc… Sur la racine au (rum), quelques mots sont a noter : Aureole= couronne d’or (-» aureoler)

Aureus= monnaie d’or de la Rome antique Aurifere= qui contient de l’or -Sable aurifere- Aurifier, aurification= obturer ou reconstituer (une dent) avec de l’or Aurore= lueur qui precede la lueur du soleil. Les termes formes sur or sont beaucoup plus nombreux. Recherches sur l’obtention de l’or au Moyen-Age, que les alchimistes ont tente a partir de metaux vils. Lieux : La Porte Doree, a Paris Le quartier de la Goutte d’Or, a Paris Les Monts d’Or (Lyon) Le Golden Gate a San Francisco Legendes: L’or de Danae (fecondee par Zeus sous cette forme)

Les pommes d’or du jardin des Hesperides) L’or du Rhin (Niebelungen) Parc de la tete d’or (Lyon) ou l’on aurait trouve une tete d’or Legende doree (recit a caractere merveilleux) Mines du roi Salomon (Afrique du Sud) L’or des Scythes= de nombreux objets d’or ont ete decouverts dans cette region de la Russie meridionale. Ils datent des VII eme- Xeme Siecle avant notre ere. L’or des pirates L’age d’or= periode mythique ou tous les hommes profitaient de l’abondance et de la paix. Monnaie : Gulden, unite monetaire des Pays-Bas Medecine :

Les acuponcteurs utilisent des aiguilles d’or. Certains medicaments contiennent de l’or. Contes : « l’homme a la cervelle d’or » (Contes de mon Moulin) « Conte du coq d’or » (Pouchkine) Bandes dessinees : « Asterix et la serpe d’or » : la serpe d’or de Panoramix, le druide du village gaulois. Le gui, ingredient de la motion magique d’invincibilite ne peut etre coupe qu’avec une serpe d’or. Marques commerciales : Miror, Scintillor, Fruit d’or, Flodor, Carte d’or, Salior, etc… Symbolique : Noces d’or Medailles sportives en or Metal des rois, des empereurs

Usages divers : Oriflamme (banniere d’apparat) L’or est utilise pour gaufrer le cuir, decorer de multiples objets de grande valeur sertis ou non de pierreries. Il peut etre filete, travaille en anneaux pour des chaines, constituer des bijoux de plus ou moins grande valeur. L’or peut etre forme en plaques pour recouvrir les ongles. Expressions : Une voix d’or, des yeux d’or, des cheveux d’or, paillete d’or Etc… L’or noir, l’or blanc, l’or bleu – les differents alliages de l’or – Dorer la pilule (au propre et au figure) Dorer sur tranche Dorer a l’or fin Architecture :

Le nombre d’or= [pic]= 1, 618, correspond a une proportion consideree comme particulierement esthetique par l’architecte romain Vitruve (1er siecle de notre ere). Proverbe : « La parole est d’argent, mais le silence est d’or » VII) Objets remarquables Ils sont tres nombreux, de valeurs et de dimensions tres diverses. – De nombreuses statues de toutes dimensions ont disparu ou ont ete refondues au cours des ages. – Les statues chryselephantines (or et ivoire) de Phidicus (4eme siecle avant notre ere), colossales (plusieurs metres) ne nous sont pas connues directement, mais la memoire en a ete conservee par de nombreuses statuettes de bronze. De grandes statues d’or, mais la plus part plaquees d’or ont ete decouvertes en differents lieux. La plus part a disparu, brisees et reutilisees essentiellement pour le bronze dans lequel elles etaient fondues. – Des masques d’or etaient plaques sur le visage de personnages de haut rang, en particulier a l’epoque mycenienne (12eme Siecle avant J. C. ) – Des bijoux de toutes sortes sont repandus dans le monde entier, du plus simple au plus complique= petits bijoux, en or ou dores, objets religieux sertis de pierreries. Les objets gaulois en or sont particulierement nombreux, entre autres, les torques qui servaient de colliers. Dans le domaine religieux, il faut noter de nombreuses coupoles dorees de l’Asie jusqu’a l’Europe. Quelques statues sont particulierement remarquables. – Pres du Colisee a Rome, Neron s’est fait eriger au Ier Siecle de notre ere une statue colossale, haute de 30 metres, appelee le « Colosse de Neron », coulee en bronze, plaquee d’or, dont il ne reste rien, sinon des monnaies attestant son existence. Cette statue de Neron a ete executee par un artiste grec, nomme Zenodore qui, dix ans auparavant, se rendit en Gaule pour faconner sur le Puy-de-Dome une statue de Mercure, de meme dimension que le Colosse de Neron, et comme lui, recouverte d’or. On dit qu’il s’exerca ainsi afin de realiser au mieux la statue premiere. D’apres le colosse neronien, nous pouvons supposer, que cette statue de Mercure se dressait au sommet du Puy-de-Dome, dans le sanctuaire du dieu. Toute proche de nous, la statue de la vierge de la basilique de Fourviere vient d’etre descendue de son socle, et deposee sur le parvis ou elle est visible. Elle aussi est plaquee d’or, et il serait interessant d’observer la technique utilisee, qui est sans doute tres proche de celle de l’Antiquite. Figures Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 4 Fig. 5 Fig. 6 Fig. 7 Fig. 8 Fig. 9 Fig. 10 20 francs Napoleon • Poids brut : 6,45 g • Poids fin : 5,80 g • Titre : 900 ‰ • Diametre : 21,00 mm • Frappe : de l’an XI (1802) a 1914 • Cotation : or quotidien [pic][pic] Marianne / Coq [pic][pic] Napoleon III laure