EXPOSE EPS

EXPOSE EPS

GROUPE SCOLAIRE REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE DES ENSEIGNANTS D’ADIAKE (GSEA) UNION – DISCIPLINE – TRAVAIL EXPOSE D’EPS Année scolaire : SOMMAIRE 2014 OF4 p g INTRODUCTION.. I. DEFINITION mécanique physiologique….. Courir vite c’est parvenir à attendre la plus grande vitesse possible dans un minimum de temps et la maintenir sur une distance déterminée (créer et conserver la vitesse. ) La course de vitesse est fondée sur un effort bref et intense (100%) empêchant les muscles de s’alimenter immédiatement en oxygène.

Se soumettre aux commandements du starter et courir dans le ouloir c’est ce qui fait la logique réglementaire de la course de vitesse. De point vue technique, la course de vitesse comprend quatre étapes à savoir e départ (réagir de façon rapide et explosive à un signal. ) La mise en action. (le redressement : ne doit pas être rapide) La course proprement dite (la conservation de la vitesse) (recherche un rapport optimum : amplitude/fréquence. L’arrivée La vitesse est une activité athlétique qui consiste à effectuer un effort d’intensité maximal sur une distance relativement courte. Il. LES CARACTERISTIQUES D’UNE COURSE DE VITESSE 1. L’espace de course L’espace de course comprend un ensemble de couloire (6 à 8 couloire) ensemble des couloire

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
forme le parcours. La distance un couloire est de 1,22m. 2. Les outils utilisés à la course de vitesse Les outils utilisés sont : Chronomètre Siffle Stating bloc 3.

Les postus de la course de vitesse Les différents postus à la cours de vitesse sont : Position debout genou semi-fléch Position accroupi Position debout 2 REGLES DE LA COURSE DE VITESSE Les courses de vitesse sont les épreuves les plus courtes et les plus rapides. Le 50 m et le 60 m sont les distances parcourues n salle, tandis que le 100 m, le 200 m et le 400 m sont courus en plein air. Le départ est donné par le coup de feu du starter. pour s’élancer, les coureurs sont accroupis sur la ligne de départ et prennent appui sur des plots en métal ou en plastique, les starting blocks.

Les courses sont chronométrées par des appareils électroniques et le vent, qui peut favoriser ou défavoriser les coureurs, est pris en compte pour le calcul du temps final, le maximum « autorisé » pour homologuer un temps ou un record étant de 2 m/s. Une piste d’athlétisme est une surface plane, de longueur variable, mais officielle de 400 m. Elle possède huit couloirs d’une largeur de 1,22 mètres. Souvent associé à d’autres aires, telles les pistes pour le saut en longueur et le triple saut, le saut en hauteur, le saut à la perche, les lancés. ne piste d’athlétisme de six couloirs. Les marquages principaux aux sols permettent de délimiter les couloirs, les différentes lignes de départs suivant les épreuves, et de marquer la ligne d’arrivée. D’autres marquages identifient les distances remarquables (tous les 100 mètres notamment), les repères pour les courses courtes sur plusieurs couloirs (il y a donc un décalage des concurrents, hacun dans leur couloir), des marques pour la position des haies, des marques pour le début et la fin de la zone de transmission du témoin pour les courses de relais.

Ces marquages ont tous comme point de repère la ligne d’arrivée. Les courses de vitesse, notamment la course phare du 100 mètres, se courent sur une seule portion de la p 3 vitesse, notamment la course phare du 100 mètres, se courent sur une seule portion de la piste : le plus grand côté ; une zone spécifique prolonge la piste, après la ligne d’arrivée, pour permettre aux concurrents de ralentir progressivement. LES DIFFERENTES COURSES DE VITESSE . Le 100 mètre Le 100 mètres est une épreuve d’athlétisme consistant à parcourir, en ligne droite, un sprint.

Il est couru au très haut niveau en moins de IO secondes pour les hommes et 11 secondes pour les femmes. Historiquement, la course de vitesse est l’une des plus anciennes de l’athlétisme puisqu’on en retrouve la trace plusieurs siècles avant l’organisation des premiers Jeux olympiques antiques. 2. Le 200 mètre Le 200 mètres est une épreuve d’athlétisme consistant ? parcourir un demi-tour d’une piste d’athlétisme de 400 m. Il est couru au très haut niveau en moins de 20 secondes pour les ommes et 22 secondes pour les femmes.

Le record du monde masculin est détenu depuis le 20 août 2009 par le Jamaïcain Usain Bolt avec 19 s 19, tandis que l’Américaine Florence Griffith-Joyner détient depuis 1988 la meilleure performance féminine avec 21 s 34. 3. Le 400 mètre Le 400 mètres est une des épreuves phares de l’athlétisme consistant à parcourir un sprint long représentant la distance du tour de piste en extérieur et deux fois le tour sur une piste en salle. L’épreuve consiste à effectuer un tour dune piste mesurant 400 mètres, ou 440 yards pour les An lo-saxonsl. 4 400 mètres, ou 440 yards pour les Anglo-saxonsl.