Expos

Expos

or 12 Sni* to View LES TRAVAILLEURS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX DU CHAMPS ADULTE DE L’ADULTE EN SITUATION D’HANDICAP (en institution ou non) entraînant une restriction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation 3 . Types d’hébergements et structures Les foyers d’acceuil médicalisé (FAM) : Les FAM ont pour vocation à acceuilir des personnes lourdement handicapées et polyhandicapées qui ont pour obligation de recourir à l’aide d’une tierce personne pour la plupart des actes de la vie quotidienne et nécessitent une surveillance médicale et es soins constants .

Celle ci propose plusieurs types d’acceuil : l’internat, l’accueil de jour, l’accueil temporaire. EX : Les maisons d’accueil spécialisé (MAS) • Les MAS reçoivent des adultes handicapés qui ne peuvent effectuer seuls les actes essentiels de la vie quotidienne, et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants. Toutefois, ces soins constants ne sont pas des soins intensifs qui ne pourrait être dispensés que dans des établissements de soin.

Il s’agit essentiellement de suweillance médicales régulières. Les foyers de vie ou occupationnels : Ces établissements médico-sociaux accueillent sensiblement , sous ces deux appelations, la même population, c’est à dire , des personnes qui ne sont pas en mesure de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
travailler mais qui disposant d’une certaine autonomie physique ou intellectuelle, ne relèvent pas des maisons d’accueil spécialisées ou des foyers d’accueil médicalisé .

Mission : accompagnement personnalisé favorisant le maintien ou le développement de l’autonomie fonctionnelle, des capacités intellectuelles, gestuelles et socioles des personnes accueillis Les foyers d’hébergement 12 handicapés qui exercent une activité pendant la journée en ntreprise adaptées (AE) , en établissements et services d’aide par le travail (ESAT) ou en milieu ordinaire . Ils peuvent être publics ou privés. une équipe composée de travailleurs sociaux assure l’encadrement des travailleurs hébergés au foyer le soir et le week end .

Les prestations médicales sont assurées par des médecins libéraux à l’exterieur de l’établissement. Missions : le foyer tend à nouer des liens sociaux et aider l’intégration de règles de vie collective Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT) L’appellation ESAT remplace celle de CAT ( centre d’aide par le ravail) depuls la loi du 11 février 2005 Ces établissements médico- sociaux offrent des activités productives et un soutien médico- social à des adultes handicapés dont la capacité de travail est inférieur à un tiers de celle d’un travailleur valide .

Ces « travailleurs handicapés » ne sont pas salariés mais perçoivent une rénumération ne pouvant éxcéder 110% du SMIC . En raison de leur double vocation (mise au travail et soutiens médico-social) , les ESAT disposent de personnels d’encadrement pour des activités productives et de travailleurs sociaux assurant les soutiens éducatifs. Les entreprises adaptées (EA) L’appelation EA remplace celle d’AP (atelier protégé) depuis la loi du 11 février 2005 .

Les entreprises adaptées sont conçues comme de réelles unités de production qui procèdent de la logique de l’entreprise de non de l’institution sociale comme les ESAT . Les entreprises adaptées s’inscrivent dans l’économie de marché en prenant en compte la potentialités des travailleurs handlcapés et en adaptant le rythme de travail à celle-ci. Service d’accompagnement médico- 19 handicapés et en adaptant le rythme de travail à celle-ci.

Service d’accompagnement médico-social pour adulte handicapés (SAMSAH) : Il a pour vocation , dans le cadre d’un accompagnement médico- social adapté comportant des prestations de soin , de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes handicapées en favorisant le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, universitaires ou professionnels et l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité Ce service en milieu ordinaire vise une plus grande autonomie des personnes .

Il propose donc une assistance pour tout ou partie des actes essentiels de la vie quotidienne ainsi qu’un uivi médical et réelle alternative à l’obligation d’admission en institution. Les SAMSAH peuvent etre autonomes ou rattachés à un établissement (centre hospitalier, associations de santé, FAM … Service d’accompagnement en milieu ouvert (SAMO) Il est une réponse globale aux besoins de compensation que rencontrent les personnes en situation de déficience intellectuelle vivant en milieu ouvert avec l’objectif d’une réponse globale à ses soins : travail, habitat, orientation et formation professionnelle, vie familiale et relationnelle, accompagnement de la famille our accéder à une réelle participation sociale au sein de leur environnement oridnaire de vie .

Mission : le SAMO construit avec chacune des personnes, autour de son Projet de Vie , un contrat d’accompagnement adapté à toutes les étapes de son itinéraire d’insertion : scolarité, formation, travail, habitat, loisirs Les actions sont individualisées en fonction des demandes et des besoins particuliers de chaque personne et dont l’objet d’un contrat . Elles sont régulièrement évaluées . L’une des mis 2 personne et dont l’objet d’un contrat . Elles sont régulièrement ?valuées .

L’une des missions est donc l’accompagnement ordinaire de travail. Service d’insertion sociale et professionnelle ( SISEP) Le SISEP apporte une aide et un soutien à des personnes adultes handicapées mentales ayant un projet d’insertion professionnelle et sociale (adultes ayant fréquenté des structures spécialisées). Il s’agit également d’aider des personnes à se maintenir en milieu ordinaire, de pallier aux difficultés qu’elles peuvent rencontrer dans leur emploi ou de promouvoir leur formation.

Missions : les actions d’accompagnement ont pour but d’aider hacun à formuler son projet de vie d’insertion professionnelle et sociale, de permettre à la personne d’évaluer ses capacités et compétences, de rechercher les formations adaptées au projet et à l’emploi, d’aider à le recherche d’emploi à partir d’un réseau d’entreprises, de garantir à la personne et à l’entreprise un suivi pendant un temps minimum de 6 mois et au-delà, en cas de difficultés Service d’accueil temporaire (SAT) Acceuil de jour pour les personnes en situation de handicap mental en attente de rentrer en ESAT ou en structure occupationelle , ou pour occuper le temps d’une façon équentielle et ainsi maintenir les acquis et le sens du collectif . 4 . Les professionnels du secteur secteur social Le moniteur éducateur . PAGF s 9 spécialisés amène souvent le moniteur éducateur à faire le même travail que ceux-ci. Il a même été envisagé de fondre les deux professions en une seule, mais cette décision s’est heurtée évidemment au coût financier. On les retrouve essentiellement dans le secteur associatif.

La grande majorité des moniteurs éducateurs travaillent dans des établissements et sewices tels que les internats, foyers, externats, ESAT, Maisons ‘Accueil Spécialisées et Instituts Médico-ëducatifs. Les femmes représentent les deux tiers de l’effectif professionnel L’éducateur spécialisé : L’éducateur spécialisé apporte son accompagnement, son soutien et son aide à l’ensemble des publics en difficulté enfants ados ou adultes, pour lesquels il est mandaté par une personne morale de droit public ou privé comme les associations. Cest une profession que l’on rencontre dans les différentes structures spécialisées. La base de leurs interventions est la même, avec cependant des spécifités propres à chaque établissement d’exercice et au public oncerné.

Dans les EMP, IME, leur travail consiste en un ensemble d’activités scolaires, périscolaires et d’éveil pour stimuler les enfants en tenant compte des possibilités et du rythme de chacun. Pour ceux qui iront en IMpro, dans le but éventuel de travailler plus tard en ESAT, l’éducateur spécialisé se tourne plus vers l’approche d’une série d’activités manuelles comme le travail du bois, le jardinage.. En entrant dans un ESAT, le jeune travailleur handicapé va de nouveau croiser l’éducateur spécialisé qui va l’encadrer dans son travail. L’éducateur spécialisé peut être aussi appelé éducateur Pour les établissements accueillant des personnes technique. andicapees n’ayant pas une autonomie suffi PAGF 19 Pour les établissements accueillant des personnes handicapées n’ayant pas une autonomie suffisante, comme les Foyers occupationnels, l’éducateur spécialisé prendra en charge des ateliers d’activités diversifiés ayant pour but de développer au mieux le sens de l’éveil pour les plus handicapés, comme dans les MAS, le souci permanent de faire acquérir le maximum d’autonomie suivant les possibilités de chaque résident, est un souci constant chez l’éducateur spécialisé. L’éducateur spécialisé est chargé du suivi éducatif et administratif en faveur du jeune dont il a la charge. Cet élément de sa fonction revêt une importance primordiale car il organise la coordination des différentes parties de l’équpe éducative. Bien sur, la fonction d’éducateur spécialisé dépasse largement le cadre décrit dans ce paragraphe.

Leur rôle s’étend évidemment au-delà du domaine du handicap mental notamment auprès de jeunes et adultes en difficultés, de plus en plus nombreux en période de crise. Assistant familial : exerce une profession définie et réglementée d’accueil ermanent à son domiclle et dans sa famille de mineurs ou de jeunes majeurs de 18 à 21 ans. L’accueil peut être organisé au titre de la protection de renfance ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique. Cassistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par le président du conseil général après vérification que ses conditions d’accueil garantissent la santé, la sécurité et l’épanouissement des mineurs accueillis.

En cas de circonstances Imposant une séparation entre parents et enfant, le fondement de la profession d’assistant familial est e procurer à l’enfant ou à l’adolescent, confié par le servlce qui l’emploie, des conditions de vie lui permettant de poursu 7 2 à l’adolescent, confié par le service qui l’emploie, des conditions de vie lui permettant de poursuivre son développement physique, psychique, affectif et sa socialisation. Assistant de service social : L’assistant de service social (ASS) intervient auprès de personnes confrontées à diverses difficultés : économiques, d’insertion, familiales, de santé, de logement. Soutient, oriente et accompagne la construction de projets en tenant compte des otentialités des personnes et des possibilités offertes par la collectivité. L’ASS est tenu au secret professionnel, et dans le cadre de ses missions, il doit réussir à instaurer une relation de confiance avec ses interlocuteurs.

Quatre missions principales relevent de sa compétence ‘évaluation de la situation des intéressés , le conseil et l’orientation des personnes en difficulté ; l’accompagnement des personnes sur la base d’un projet ; la participation au développement social local. Directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale Les institutions sociales et médico-sociales occupent ne place centrale dans la mise en œuvre des politiques sociales, le maintien de la cohésion sociale, la lutte contre les exclusions. Dans ce contexte en pleine évolution, les dlrecteurs d’établissement ou de service d’intervention sociale ont un rôle stratégique vis-à-vis des usagers.

Ils doivent leur assurer une prise en charge individualisée de qualité, faciliter leur expression et la satisfaction de leurs besoins et l’accès a leurs droits et l’exercice effectif de leur citoyenneté. Le champ d’action des directeurs d’établissement ou de service inclut : La participation ? l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques territoriales d’action sanitaire et sociale et à leur év 9 l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques territoriales d’action sanitaire et sociale et à leur évaluation La définition et la conduite d’un projet d’établissement ou de service ? visée stratégique et opératoire communication interne et externe ;Le management et la gestion des ressources humaines gestion economique, financière et logistique. ecteur médical L’aide médico psychologique : intervient auprès de personnes handicapées (enfants, dolescents ou adultes) dépendantes qu’il assiste dans les gestes de la vie courante selon leur état physique ou psychique : aide ? la prise des repas. L’AMP veille à Ihygiène et à la sécurité des personnes dépendantes, répond au mieux à leurs besoins physiologiques et à leur bien-être physique et psychologique. Très présent dans les établissements, l’AMP est très proche des personnes handicapées. Il travaille au maintien et au développement de l’autonomie, des capacités personnelles et relatlonnelles de chaque résident. L’AMP participe activement à la ie de l’établissement, animation d’activités culturelles, sportives, ludiques, éducatives et sociales. L’AMP travaille au sein de l’équipe pédagogique.

Maintien au domicile, l’AuxiIiaire de Vie Sociale (AVS) L’auxiliaire de vie sociale accompagne au quotidien (toilette, ménage, préparation des repas, courses) des personnes âgées ou handicapees pour les maintenir à leur domicile, tout en leur apportant une certaine qualité de vie. Son métier est d’accompagner des personnes âgées ou handicapées dans tous les gestes de la vie, du lever au coucher : toilette, repas, courses, ntretien du logement, sorties. Travaillant au domicile de idée, l’auxiliaire de vie est personne aidée, l’auxiliaire de vie est employé par les municipalités et par des associations ou entreprises d’aide à la personne. Les besoins en personnel sont croissants.

La diététicienne Pas toujours présente dans les établissements spécialisés, la diététicienne est un professionnel de santé expert en nutrition et en alimentation. Elle est membre de l’équipe pluridisciplinaire. Sa mission est d’apporter ses compétences scientifiques et techniques pour délivrer des conseils nutritionnels. Elle participe, ur prescription médicale, à l’élaboration des soins diététiques personnalisés. La diététicienne a un rôle important dans le contrôle qualité des aliments et des préparations culinaires en assurant l’équilibre nutritionnel et en veillant aux règles d’hygiène. L’Orthophoniste Profession présente dans les établissements d’accueil, l’orthophoniste ne prend pas en charge tous les résidents faute de moyens budgétaires.

L’équipe pédagogique est alors conduite à faire des choix et déterminent qui en « profitera le mieux L’orthophoniste prévient, évalue et prend en charge par des ctes de rééducation les troubles de la voix. de l’articulation, de la parole, ainsi que les troubles associés à la compréhension du langage oral et écrit et à son expression. Son champ de compétences s’étend aussi aux actions d’éducation sanitaire. L’orthophoniste est un auxiliaire médical. Il est titulaire d’un Certificat de capacité qui sanctionne une formation de trois années d’étude après le Bac. L’ergothérapeute L’ergothérapeute contribue au traitement des troubles et des handicaps de toute nature s chique, somatique ou intellectuelle) en vue de s ation d’activité ou de