Explication boitelle de maupassant

Explication boitelle de maupassant

Explication 1. Presentation. Auteur Maupassant est l’auteur normand et naturaliste de 300 nouvelles et de 6 romans. Influence par Zola et Flaubert, ceux-ci lui inculquent le realisme et le naturalisme. ‘uvre La nouvelle « Boitelle » est parue en 1889. Situation du texte C’est l’histoire d’un jeune homme, Antoine Boitelle, qui tombe amoureux d’une noire, mais ne peut l’epouser a cause du refus de ses parents, et devient ordureux. Lecture. Introduction. (pas d’introduction, c’est le 1er texte. ) Je vais faire une explication analytique lineaire, je montrerai dans mon projet comment on passe de la vie professionnelle a la vie privee.

Explication. Titre. C’est un titre eponyme, « Boitelle » peut etre decompose en deux parties, « Boite » peut signifier qu’Antoine est reserve, et qu’il vient d’un milieu conformiste, etroit d’esprit. « Elle » est une ouverture, une aeration. Cela peut aussi signifier la negresse. Boitelle est tiraille entre son milieu et sa negresse. Dedicace. La dedicace est faite a Robert Pinchon, bibliothecaire a Rouen. Maupassant vit a Paris lorsqu’il ecrit la nouvelle « Boitelle » qu’il dedit a un homme de sa region. Cela prouve que Maupassant est fidele en amitie et tres attache a sa region.

Recit. Presence d’imparfait d’habitude : avait, allait, s’en venait, se mettait, demandait, repondait. Boitelle

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
est assez age (50 ans). Il est envisage dans son role de pere et non d’homme, L’expression « le pere Boitelle » est une denomination familiere et campagnarde. Le prenom est entre parenthese, c’est un accessoire de son identite. Manifestement, son pere est mort. Il y a le champs lexical de la repugnance & de la salete : « fosse, fumier, puisard, curer un egout, trou de frange, vidangeur, crasse, besogne malpropre » ‘ Enumeration qui montre qu’il y a beaucoup a faire.  ON » represente l’entourage de Boitelle, dont le narrateur fait parti. « TOUT » dans « Il y avait dans tout le pays » ‘ Repere spatial « Toutes les fois » ‘ Repere temporel Boitelle est indispensable. « C’etait lui qu’on allait chercher » C’est une expression emphatique qui met Boitelle en relief (Gallicisme) « Il s’en venait » Exprime une impression de lenteur, Ce sont deux verbes pronominaux qui decom- « Il se mettait » -posent son mouvement : Il n’aime pas son travail. « en geignant » Il geigne pour se faire plaindre ce qui instaure automatiquement un dialogue. « Quand on lui demandait ».  Si on s’informait » C’est un discourt indirect, ainsi que le champs lexical de la curiosite « Quand on voulait savoir » Le metier correspond a sa vie professionnelle et ses enfants (+ mariage de ses enfants) a sa vie privee. Le narrateur. Il fait parti des clients. Soit le narrateur est omniscient et dans ce cas il saurait tout. Soit il utilise la focalisation interne et se met a la place des clients : il explique, il relit. Le narrateur intervient, il juge et emet des commentaires grace aux modalisateurs : « malpropre, repugnant » ‘ connotation pejorative. Les reponses de Boitelle.  Il repondait avec resignation » « Il disait avec un air d’indifference » (il semble indifferent mais il ne l’est pas. ) « Il reprenait avec vivacite » Les reponses vont crescendo, il est de plus en plus enerve, cela le gene mais en meme temps, il a besoin d’en parler, de s’exprimer. Il est de plus en plus engage, implique : le mariage de ses enfants lui rappelle le sien). Il se defoule. Boitelle utilise le discours direct. Ses interventions sont de plus en plus longues. Il a besoin de parler. Ses paroles ont un aspect saccade comme s’il parlait par secousses. Son discours est familier (paysan).  Pardi! » « N’en reste huit » « Ils ont marries comme ils voulaient » Mauvais emploi des auxiliaires. C’est du barbarisme. Les verbes pronominaux deviennent des verbes actifs et transitifs directs (COD). La derniere parole. Repetition du verbe « opposer », c’est de cette opposition qu’il a souffert, c’est comme un exutoire. Il s’implique dans ses reponses en utilisant « je ». Boitelle n’a joue aucun role dans le mariage de ses enfants. Presence de negations qui montrent que Boitelle n’est pas intervenu. « faut pas opposer les gouts, sinon ca tournent mal » C’est comme un proverbe, une lecon de moral.

Souvenir de son mariage, ses parents sont intervenus alors que lui non. Son experience de fils explique son comportement de pere. Conclusion La 1ere partie est l’incipit. Le heros nous est presente. On voit que sa vie privee a eu des repercutions sur sa vie professionnelle. Il n’a pas choisi un bon metier classique qui lui aurait permis de s’integrer dans la societe. Il a choisi de s’exclure, de se marginaliser. C’est une sorte de punition. La 2eme partie prouve le realisme dans ce texte (langage paysan, contexte classique ‘ mariage, metier .. )