Evolution de la femme dans le monde du travail

Evolution de la femme dans le monde du travail

Synth? se L’? volution de la femme dans le monde du travail Introduction Le travail de la femme en France n’a pas toujours ? t? reconnu, loin de l?. Il est pourtant ? vident que la femme n’a pas attendu le XXe si? cle pour se mettre ? travailler. Les femmes ont exerc? une activit? en dehors de leur attribution domestique mais leur travail a rarement ? t? valoris?. On est souvent face ? une ?? amn? sie?? concernant l’? volution de la femme avant la Premi? re Guerre Mondiale. Rappelons que le travail est l’activit? r? mun? r? e de l’Homme. Ainsi nous pouvons nous demander dans quelle mesure la tendance ? ? galisation des conditions entre hommes et femmes dans le domaine du travail se r? alise-t-elle?? Les guerres ont elles eu un impact sur l’? volution du statut de la femme? Nous traiterons dans une premi? re partie la place de la femme avant la Seconde Guerre Mondiale, puis son ? volution ? partir de la Seconde Guerre Mondiale. Enfin, nous traiterons une partie sur la femme et le monde politique. I. La place de la femme avant la seconde guerre mondiale A. Avant le XIXe si? cle

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Avant la Seconde Guerre Mondiale, le travail de la femme n’? tait pas tr? s reconnu. Pendant cette p? riode, elle n’? ait utile qu’? la maison o? elle s’occupait du foyer familiale et des enfants. Aussi la majorit? de ses activit? s ? tait des travaux domestiques. Elle accomplissait chaque jour entre 12 et 18h de travail. B. Du XIXe si? cle ? la fin de la premi? re guerre mondiale Pendant le XIXe si? cle, les femmes travaillaient essentiellement dans l’agriculture mais aussi dans l’industrie de textile ou encore dans les manufactures tels que les fabriques d’allumettes, de tabac. Vers la fin du XIXeme si? cle, de nombreuses femmes travaillant dans l’agriculture d? laissaient le secteur primaire et all? ent se tourner vers le secteur secondaire ou tertiaire. Pendant la premi? re Guerre Mondiale, elles travaillaient dans les industries de guerre et replac? rent les hommes afin de faire fonctionner le pays. C. L’entre deux guerres Apres la premi? re Guerre Mondiale on assiste ? une f? minisation progressive du secteur tertiaire. De 1919 ? 1930 on assiste ? une forte augmentation des femmes ? l’acc? s ? l’enseignement secondaire. En 1919 il y a l’instauration du bac f? minin puis en 1924 le bac devient le m? me pour tous. Les crises ? conomiques? : Dans l’agriculture de 1921 ? 1926, 134000 femmes disparaissent (230000 hommes).

En 1931, il reste moins de 172000 femmes dans ce secteur (moins de 279000 pour les hommes). Le secteur est en difficult?. Dans l’industrie en 1926, 59000 femmes disparaissaient cependant en 1931, 12000 y entre ? nouveau. Entre 1921 et 1936 le nombre des employ? es diminue de 178000. Dans le secteur tertiaire en 1926, 57000 femmes disparaissent cependant en 1931 14000 y entre ? nouveau. Suite ? la crise du ch? mage en 1930, les femmes sont les plus touch? es. On assiste donc ? une diminution des progr? s acquis par les femmes. II. La place de la femme ? partir de la Seconde Guerre Mondiale A.

La place de la femme dans la Seconde Guerre Mondiale B. Evolution tr? s progressive ? partir de 1960 1. Les femmes salari? es Les ann? es 60 ont vu s’? lever la femme dans le monde du travail. En effet, ? cette ? poque la population active s’est f? minis? e. Cela a eu des cons? quences tant sur le cot? professionnel que sur le plan social. Les femmes repr? sentent 68. 6% de la main d’? uvre employ? dans les services. Mais le fait que la main d’? uvre se f? minise n’a pas aboutie ? une ? galit? parfaite entre elles et les hommes . En effet s’il y a plus de salari? es, il y a aussi plus de salari? es pr? caires, m? e si les femmes sont plus instruites. L’? volution du travail des femmes est le r? sultat de deux causes? : La salarisation de la main d’? uvre f? minine. La continuit? des trajectoires professionnelles, elle s’explique dans le fait que les femmes ne s’arrentent plus de travailler quand elles ont des enfants. Le taux d’activit? des femmes entre 25 et 49 ans ? tait, ? l’? poque, de 40% alors qu’aujourd’hui il est de 80%. Explication d’annexe 2. Evolution dans le syst? me de formation Ils s’av? rent que les femmes se montrent plus dou? es que les hommes pour les ? tudes. C’est en 1970 que les filles ont rattrap? es gar? ons pour le taux de r? ussite au baccalaur? at. Elles n’ont pas attendu longtemps apr? s, pour faire de m? me dans les ? tudes universitaires. Mais malgr? cela, sur le march? du travail, les hommes gardent les places les plus valorisantes et les mieux pay? es. D’apr? s de r? cents travaux de l’INSEE , pour les bacheliers avec 10 ans d’exp? riences, les chances d’occuper un emploi de cadre sont de 17% pour les hommes contre 8% pour les femmes. Pour les titulaires d’un dipl? me de deuxi? me ou de troisi? me cycle universitaire les chances sont de 76% pour les hommes contre 57% pour les femmes.

La progression de l’action et de la scolarit? f? minine a engendr? deux ph? nom? nes? : L’acc? s d’un certain nombre de femmes ? des professions qualifi? es mais aussi la f? minisation massive des m? tiers peu valoris? s et peu qualifi? s. Explication annexe 3. Diff? rence au niveau des salaires Dans les services, les femmes occupent une grande place puisque 80% des employ? s sont des femmes et la moiti? des femmes actives sont des employ? es. Cependant les employ? es sont souvent confronter au bas niveau de qualification et la pr? carit? des emplois (exemple? : Vendeuse, caissi? re, serveuse… . De plus elles travaillent souvent ? temps partiel. Les hommes et les femmes ne faisant pas le m? me travail ne peuvent pas ? tre pay? de la m? me fa? on. Cependant, soit deux individus, f? minin et masculins, ayant le m? me ? ge et les m? mes qualification, et bien, on retrouvera une diff? rence des salaires de 10 ? 15%, en faveur de l’individu masculin. Explication d’annexe 4. Le travail a temps partiel La majorit? des emplois ? bas salaire sont des emplois ? temps partiel, g? n? ralement occup? par des femmes. Le travail ? temps partiel est, en France un ph? nom? ne r? cent. Il a servi ? ttirer les femmes sur le march? du travail, mais les femmes sont n? anmoins aussi arriv? ? temps plein sur le march? du travail. Dans les ann? es 80, le travail ? temps partiel a ? t? pr? vu comme un moyen pour ? viter le ch? mage, sans succ? s. Depuis le nombre de personne travaillant ? temps partiel est pass? de 1. 5 millions a 4 millions. Il est clair que pas toutes celles travaillant ? temps partiel ne le font pas par choix mais par obligation pour ne pas ? tre au ch? mage, d’autre le font pour avoir du temps pour s’occuper de leurs enfants, et profite du temps que les enfants sont ? ‘? cole pour travailler. Le temps partiel est l’un des facteurs d’exclusion des femmes des postes ? responsabilit?. 5. La femme dans le secteur priv? Le salaire des femmes est inf? rieur ? celui des hommes. a). Que font les entreprises pour favoriser l’? galit? professionnelles?? Des lois ont ? t? cr? es pour l? galit? professionnelle et ? cela s’ajoute les pratiques quotidienne. Les entreprises veillent ? la parit?. Des n? gociations entre employ? s(es) sont mises en place et doivent ? tre tenues tous les ans. b). Femme dans la recherche priv? e Dans le secteur priv? le nombre de femmes chercheurs a doubl? en 20 ans. Elles repr? sentent aujourd’hui 20,9% des effectifs des chercheurs. c). Femme en tant que dirigeante Les femmes repr? sentent 30% des cr? ateurs d’entreprises. Celles qui le sont, ont un niveau de dipl? me plus ? lev? que les hommes. Mais les in? galit? s sont toujours pr? sentent m? me en montant dans la hi? rarchie. En effet, l’? cart salarial est le plus ? lev? entre les hommes et les femmes dirigeants une soci? t?. 6. La revendication des femmes Les femmes veulent une ? galit? au niveau des salaires, elles ne veulent plus de discrimination sexuelle.

Les femmes veulent avoir une r? elle place dans le monde du travail. Conclusion Le statut de la femme dans le monde professionnel a connu de nombreux bouleversements. En effet, la femme, dont l’activit? principale ? tait le travail domestique, est pass? au statut de ?? munitionnettes?? pendant les guerres. Rempla? ant les hommes partis au front, elle travaillait dans les industries afin de faire fonctionner le pays. Apr? s autant d’effort des femmes dans la Seconde Guerre Mondiale, on aurait pu croire qu’ apr? s 1945, leur place dans le monde du travail aurait ? t? acquise. Or ce n’est qu’? artir de 1960 que les femmes font leur v? ritable entr? e dans ce monde. Elles sont alors 68,6% ? travailler dans les services. Cependant, la f? minisation de la population active n’a pas r? ellement d? bouch? sur une v? ritable ? galit? homme/femme. On constate alors que les femmes occupent des places ?? r? serv? es?? dans des secteurs d’activit? tels que le tertiaire mais leur salaire reste nettement inf? rieur ? celui des hommes. Mais peu ? peu, la soci? t? prend conscience de ses in? galit? s et l’Etat met de plus en plus en ? uvre des dispositifs afin de les faire r? duire.