Etude d’un monument aux morts

Etude d’un monument aux morts

En effet , il regroupe l’architecture, présente dans la conception du monument et la sculpture à travers les symboles présents sur le monument. Monuments aux morts de la commune de Sainte -ferré Cette ?ouvre est un monument surmonté dune sculpture de la marraine. Le monument aux morts de Sainte-ferré a été conçu par l’architecte brunes et la sculpture est l’ouvre de joules pouliche( 1877-1958). L’éditeur est le fondeur démon guiche 2 guerre mondiale. A la fin du conflit, il s’associe au fondeur gauchira et propose un catalogue de modèles de poilus, d’allégories de la République ou de France, des médaillons réalisés en bronze ou en fonte de fer.

Il démarche les communes et plusieurs de ces modèles ont été acquis par les communes du Limousin dont celle de Sainte-ferré. On peut dire que ce sculpteur avait déjà une grande maturité et que son ?ouvre appartient au courant réaliste. 5) Dates de construction et d’inauguration et contexte historique Le monument aux morts de Sainte-ferré est une ?ouvre du examen siècle réalisée en 1923 et son inauguration a eu lieu le 28 Octobre 1923. Ce monument a été construit dans un contexte d’après guerre. Le pays est encore sous le choc et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’émotion est grande. Le bilan de la guerre est catastrophique, laissant des veuves et des orphelins. Le pays a besoin de se reconstruire et de panser ces plaies.

Rendre hommage aux morts de la grande guerre est un devoir civique. Le monument est érigé sur la place de Sainte-ferré à proximité de l’école, de la Mairie et de l’église L’étude de l’ouvre Le monument aux morts de Saint-André est composé d’un socle en granit gris surmonté d’une sculpture de la marraine en fonte de fer bronzé. Les inscriptions sont gravées et dorées à l’or fin. Les symboles sont également en fonte de fer. Il est entouré d’une grille e 3 entoure d’une grille en fer forgé reliée à des plots de granit délimitant l’espace sacré autour du monument. Le parterre de gravillon gris est délimité par une haie végétale protégeant l’ensemble. )Analyse de l’ouvre Le monument est surmonté d’une sculpture de la marraine qui est le symbole de la Patrie. Elle tient dans sa main droite une couronne de laurier ; La couronne de laurier est le symbole de la victoire et représente le goût pour l’antique de l’époque. Dans sa main gauche, elle tient un sabre qui évoque le front. Sur le socle, on voit deux flambeaux mortuaires qui encadrent l’épigraphie : A ses morts, la commune de Saint-André reconnaissante » ainsi que les dates 1914-1918 Autour de la partie la plus haute du socle en granit, on peut lire les noms des soldats morts lors de la guerre de 1914-1918. Les noms sont gravés dans la pierre et dorés l’or fin. Ils sont inscrits par ordre alphabétique.

On remarque que des familles entières ( père, frère ,cousin ou oncle) ont péri lors de ce conflit. Sur la partie basse du socle, on destin eu le noms des soldats morts ai de 4 I s’agissait d’honorer les soldats considérés comme des héros et dune volonté d’apaiser la douleurs des familles endeuillées. La lecture des noms des défunts lors des commémorations étaient le moments le plus douloureux des cérémonies Aujourd’hui, le monument aux morts est là pour nous rappeler les épisodes douloureux des différentes guerres. AI permet toujours de rendre hommage à ceux qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté et celle de la France .

Le monument aux morts est un symbole de mémoire et les cérémonies sont toujours d’actualité, mais n’ont pas le même impact qu’ l’époque car les générations actuelles n’ont pas connu les guerres. AI) Liaison avec d’autres ??uvres Le monument aux morts d’gain Le monument est situé sur la lace du bourg. Contrairement à celui de Sainte-ferré, il n’est pas proche de la mairie et de l’école. Il a été érigé en 1922 et inauguré le 10 juin 1923. Il mesure mm de large et mm de hauteur. Le monument est l’ouvre de l’entreprise de marbreries générales GOURDIN de paris. Il est en granit gris fin de bretonne avec des parties polies sur le devant.

Les côtés du socle reçoivent les inscriptions qui sont en lettres gravées et dorées l’or fin comme à Sainte-ferré Le fut de la pyramide est en une seule pièce, les palmes et I S sculpture de la marraine. Les barres d’entourage sont en fer Il a coûté 19000 Francs et la articulation de l’état était de 1644 Francs. Le monument est en forme d’obélisque. Es symboles qu’on trouve sont : La croix de guerre qui rappelle la valeur exceptionnelle des soldats ( distinction honorifique militaire). Les palmes en bronze qui sont le symbole du martyr. Sur les palmes apparaît l’expression « prof pâtira Au mot France peut se substituer le mot patrie qui annonce un glissement du civisme au patriotique. Le casque, symbole de l’invisibilité et de l’invulnérabilité et de la puissance. Il représente l’esprit belliqueux. Les sabres, symbole du Front.