Etude comportemental juniors

Etude comportemental juniors

Analyse-Diagnostic de la cible des junior Segment O? 3 ans « Enfant roi » Âge : Enfant : O- 3 ans Parents : Après 29 ans (âge moyenne lors du premier bébé d’une Emme , 32 ans pour un homme ) Habitat : des jeunes couples en attente d’un enfant vive en appartement 39% d’entre eux déménagent à l’arrivée de leur enfant Critères comportement : Enfant : facteur des tendances d’achat des parents mais pas décider dans l’achat (si un enfant n’aime pas son pot de bébé la carotte, les parents changeront de pot de bébé , mais ce sont ces derniers qui choisiront la marque et le goût) es parents : décider à l’achat.

Passage du moi je » l’investissement total pour l’enfant Motivations et Freins . Un crédit à la consommation) L’enfant s’adapte en fonction des goûts, des couleurs étroitement liés à la socialisation primaire donnée par les parents : sexe (rose/ bleu, poupée/voiture.. ) Segment 4 ? 11 ans « barbier/inondent » Critères souci-démode .

âge : 4-11 ans Sexe : masculin ? féminin Habitat familial écoliers Revenus parentaux / argent de poche Acheteur : utilisation de l’argent de poche pour certains achats du quotidien (bonbons, certains

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
jeux, Prescripteur : influence les parents sur les achats concernant l’enfant (Alimentation, habillement, ou le quotidien de la famille (alimentation, lieu de vacances, achats familiaux, Prise de conscience de l’enfant qu’il est un levier dans les décisions des parents.

Début de la négociation avec les parents pour les achats perse et familiaux, forte écoute des parents Conscience de la différence produit / marque Choix des préférences de marques (naturel, ceindre, Comportements : Fille : comportement maternel qui se créait Garçon : compétitivité (sportive, intellectuelle, Besoins d’appartenance, besoins physiologiques Début et développement de la socialisation Besoin d’égalité entre pairs Développement de l’autonomie Motivations: 2 primaire dû à leur éducation.

Segment 12? 17 ans « Collège » La segmentation des junior de 12 à 17 ans se définit de la près adolescence à ordonnancées. Le Junior commence à s’émanciper, il dispose de son propre argent de poche et consomme selon ses propres envies. Estimé à EUE en moyenne, l’argent ne poche ne suffit pas à remplir les attentes de l’adolescent, c’est pourquoi il reste un prescripteur auprès de ses parents et notamment sa mère (responsable des achats) La puberté qu’il traverse conditionne les modes de consommation du junior 12-17 ans qui recherche un besoin d’indépendance et de reconnaissance.

Le critère principal qui prédomine dans la consommation des junior de 12 à 17 ans est le sexe. Les filles sont tournées principalement vers la mode tandis que les garçons se tournent vers les jeux vidéo. Cette tendance ne dérogé pas la règle, en effet, dès la naissance, la différence entre fille et garçon est marquée et presque indélébile. Les junior de 12 à 17 ans se segmentent aussi par leur appartenance sociale.

Les revenus des parents et l’argent de poche que les adolescents reçoivent conditionne fortement leur consommation. Portés par un fort besoin d’affirmation et de vérification, ces jeunes portent une importance fondamentale aux marques et confirment ou brisent les codes : les do aisés achètent des marques (le « mus bée les moins aisés essayent aussi (« mus hâve On distingue alors 2 notions distinctes : l’individualisme et l’insertion sociale. A cet âge, l’adolescent mûri et commence à se comporter comme un adulte.

De plus en plus dans la vague des influenceras (les célébrités), ces jeunes sont motivés a paraît 3 en plus dans la vague des influenceras (les célébrités), ces jeunes sont motivés a paraître, à l’image de ces influenceras, pour ainsi entrer dans une « tribu L’adolescent s’identifie à un groupe auquel il veut appartenir qui influencera sa consommation. Segment 18 ? 25 ans « adolescent » Relative instabilité géographique de la cible en grande partie étudiante > partagée entre domicile familial et le de résidence pour les études. Es jeunes changent d’adresse dans l’année. Ils ne sont plus autant sensibles aux tendances. Classement visionner recense les 100 marques préférées des 18-25 ans britanniques > déboute, amazone, gouge, ABC > plus des marques « utiles » qui font faire des économies que des marques « col ils aiment les marques qui les aident à rester connectés socialement et digitaline > skiée, échapperai + dimension fin des marques aussi importante : déboute, ABC offrent un contenu intéressant et divertissant.

Les dernières études sur les marques montrent que pour séduire ces adolescents il vaut mieux apprendre à les connaître et comprendre leur mode de vie plutôt que se concentrer sur les nouveaux goûts et les tendances. Le jeune adulte se converti à une logique d’adaptation et d’intégration > prend conscience qu’il fait parti d’une société et l veut en faire parti. Il profite de cette Intégration pour explorer les différentes facettes de sa personnalité > réceptif à tout ce qui explore l’exploration de nouveaux univers, voyages physiques et émotionnels.

Les plus de 20 ans ont envie de garder la fraîcheur de l’enfance et apprécient une communication second degré sur ce thèmes (ex pub Petit Bateau) Fausses bonnes offres e 4 apprécient une communication second degré sur ce thèmes (ex : pub petit Bateau) Fausses bonnes offres et manque de clarté les font fuir > petit budget les rend exigeants. Cible qui se caractérise par un grand besoin de liberté > difficile fidéliser.

Étude base 2001 réalisée sur 300 000 adolescents, recense 3 groupes principaux : û « intitule fêtards » : étudiants, lisent la presse économique, financière, nationale, sortent beaucoup mais ne sont pas des gros consommateurs. « jeunes actifs » : salariés ou à la recherche d’un emploi, sortent assez peu, pas consumerions. D « génération console » : gros consommateurs en équipements, produits alimentaires et loisirs. – cuber accrocs : achètent pour consommer à domicile, équipement technologique. Restés accrocs : bon consommateurs en général, fréquentent souvent les grandes chaînes de restauration.

Cible mouvante, comportement d’achat à étudier de près car ils sont souvent à l’origine de phénomènes de société. Génération outrer qui aime se regrouper autour d’événements liés à ses centres d’intérêts comme la musique. Cible 18-25 ans achète moins sur interne qu’on le pense. Ils utilisent le bée pour recueillir des informations, essentiellement pour comparer les prix. Ils aiment le commerce en ligne mais sont encore très adeptes du commerce en magasin > ancré dans le onde physique. Prospective Le segment des 0 ?3 ans peut être un segment porteur par l’évolution des modes de consommation des parents.

échéant est influencer et les parents sont prescripteurs. La tendance écho- responsable incite par exemple les parents à consommer mieux (bai) pour leurs enfants, une tendance renforcée S les parents à consommer mieux (bai) pour leurs enfants, une tendance renforcée par les différents scandales sanitaires (ex : fendus et jouets chinois). Néanmoins, la tendance écho- responsable est encore fortement conditionnée par les catégories coi-professionnelles des consommateurs. Le panne de personnes concernées reste trop réduit.

Le segment des 4? 11 ans, e segment des 12 – 17 ans, est un segment qui est porteur mais difficile à appréhender. D’une part par les changements comportement du junior qui passe de renfonce l’adolescence/du collège au lycée, mais d’une autre part par sa volonté de s’intégrer dans un groupe, mais aussi d’affirmer sa personnalité. La tendance actuelle, déjà développée par certaines marques, de proposer un produit de masse mais la fois personnalisée (ex : Baskets personnalisées, coques de éléphant) va permettre aux junior de satisfaire leur désir de paraître tout en gardant leur personnalité.

L’outil interne et les nouvelles technologies, avec lesquelles ces jeunes ont grandi, restent des éléments incontrôlables : ils permettent à ces jeunes de s’affirmer grâce aux réseaux sociaux, d’assouvir leur besoin d’appartenance, de reconnaissance et d’accomplissement personnel grâce au digital, ainsi que de consommer grâce aux achats en ligne. Eu segment des 18 – 25 ans est un segment plus pointu. Il regroupe des poste-adolescents et des Jeunes adultes aux goûts t envies bien différentes. On assiste à la prise de conscience de certains points essentiels, comme le pouvoir d’achat.

Les achats sont réfléchis et étudiés, avec une importance toute particulière apportée aux produits destinés au long terme. Encore considérés une Importance toute particulière apportée aux produits destinés au long terme. Encore considérés comme étudiants, ils font attention à ce qu’ils achètent et où ils l’achètent (recherche du prix le plus bas). Devenues incontrôlables, les nouvelles technologies ne sont pas laissées de côté par les 18-25 ans, bien u contraire, il restent à la recherche de produits intelligents, utiles et durables comme par exemple les ordinateurs.

A la suite de notre analyse des différents profils détaillés des junior, nous pensons que la catégorie des 12-17 ans est la plus appropriée pour votre implantation sur ce segment de marché Ce segment est le plus intéressant pour diverses raisons, et nous allons le mettre en avant à travers la méthodologie du mixa marketing : Produit Nous pensons qu’il est avantageux d’associer les envies des 12-17 ans : le divertissement à travers les nouvelles technologies t la personnalisation de leurs biens.

Il serait intéressant de se positionner sur le marché des nouvelles technologies (sémaphores, tablettes, ordinateurs portables) de manière novatrice en proposant la personnalisation complète de ces objets. L’exemple idéal serait un essaimeront/tablette/ordinateur à l’image de son possesseur. Ce mixa produit permet de saisir des opportunités innovaient et de se rapprocher du consommateur. Étant positionné sur un marché oligarchiques, il est préférable de se démarquer de la concurrence en proposant des prix plus attractifs que les grands du marché (appelé, summums, sono… . Uniquement vendu en ligne, nous pouvons proposer un prix plus intéressant que celui de la concurrence grâce à l’absence de coûts de point de vente (locaux, vend de point de vente (locaux, vendeurs) tout en s’alignant sur la qualité des concurrents. Distribution Les produits personnalisées pourront être distribués dans le monde entier grâce au site interne de la marque. Nous faisons le choix de donner un coté exclusif aux produits qui seraient disponibles uniquement en ligne Communication

Réservé à un public jeune et adepte des réseaux sociaux et plus globalement d’interne il est primordial d’adapter une stratégie de communication sur ce média. Pour bosser les ventes de la marque, il est nécessaire de communiquer sur des plates-formes où la cible des 12 – 17 ans se rend régulièrement : les réseaux sociaux comme titrer et facob, le refrènement sur gouge, les bannières publicitaires sur différents sites, les publicités vidéo déboute.. Cette stratégie de communication rejoint la politique de prix qui consiste à proposer des produits moins chers grâce à des opus fixes et variables peu élevés.