Etude

Etude

Dans la deuxième partie : lutter contre la discrimination sou partie 1 : Quel sont les démarche à faire pour lutter contre la sous partie 2 : Statistique des types de dictionnaire l’embauche et pour terminer la conclusion site utilisé : première partie I : Les différents types des discrimination à l’embauche sont : La discrimination est directe houillères est délibérer et que la d’une personne et de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant.

deuxième parité 2 Les Conséquences de discrimination à l’embauche si elles sont continuelles, peuvent fortement léser la personne qui en est victime. Suivant sa personnalité, chacun réagit différemment. Certains se plient, renient leurs origines et changent de nom, d’autres se replient, ou même s’autocensure. Lutter Contre la discrimination à l’embauche ans le principe, l’employeur est libre d’embaucher le candidat qui, selon lui, convient le mieux au poste proposé.

Si le motif de refus est discriminatoire, l’employeur se met par la dans une situation de risque contentieux civil et pénal car fabulation de non discrimination est encadrée de façon très stricte par la loi Un(e) candidat(e) ne peut être écartée d’une procédure de éc?urement en raison de : – son organe – son sexe

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
– son âge – sa situation familiale ou de sa grossesse – ses caractéristiques génétiques – son appartenance ou non appartenance, réelle ou supposée, une ethnie, une nation ou une race – ses opinions politiques – ses activités syndicales ou mutualistes – ses convictions religieuses – son apparence physique – son nom de famille – son état de santé ou de son handicap Toute discrimination, sauf exception prévue par la loi, est passible de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 ? d’amende. Si une personne a fait l’objet dune discrimination, elle peut exposer : – du recours pénal Elle eut déposer plainte auprès du procureur de la république 2 saurait de police ou de sanctionnés. – du recours civil Elle dispose également d’un recours devant le conseil de Prud’hommes, afin de faire annuler la décision fondée sur un motif discriminatoire et demander réparation du préjudice subi.

Il appartient à la personne faisant l’objet d’une discrimination de présenter au juge les éléments de fait laissant supposer l’existence d’une telle discrimination. – autres recours Saisir la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’égalité (HALTE), qui l’assistera et ‘orientera dans ses démarches. C’est une autorité administrative indépendante créée par la loi du 30 décembre 2004. Sa mission générale : lutter contre les discriminations prohibées par la loi, fournir toute l’information nécessaire, accompagner les victimes, identifier et promouvoir les bonnes pratiques pour. Elle dispose de pouvoirs d’investigation pour instruire les dossiers. Elle dresse chaque année, un état des lieux au travers d’un rapport rendu public. Ah non discrimination c’est réaction de différencier, distinguer, choisir, discerner, séparer, etc.. Choisir ou différencier n’est pas normal en soi. Le problème est de savoir, dans une société démocratique qui vise l’égalité, quels types de distinctions sont légitimes et lesquels ne le sont pas. La discrimination dans le monde du travail est une réalité. Elle repose sur plusieurs critères tels que le sexe, la race, le handicap, et se manifeste pendant et après l’embauche. La constitution, la loi et certaines conventions condamnent ce fléau qui trouve son origine de préjugés et frustrations liés soit à l’éducation, soit une situation politique et économique désavantageuse au sein d’un État.