Esprits d’état Bourdieu

Esprits d’état Bourdieu

Science sociale y contribue également. Exemple : réflexion sur la bureaucratie. Dès lors, question : quelle autonomie, quelle indépendance des AS par rapport à l’état ? Les AS ont le choix entre la pression de la demande sociale, qu’elles doivent ave toi nées page éviter pour la scientifique, et s’appuyer sur effet, en sacrifiant ainsi son autonomie par rapport à lui. DILEMME… « à moins qu’elles ne soient préparées à user contre l’état de la liberté que leur assure l’état. » Genèse : un processus de concentration.

bourbier/ béer : « l’état est un « « X » à déterminer qui avionique avec succès le monopole de l’usage légitime de la violence physique sur un territoire déterminé et sur l’ensemble de la population correspondante Ce « X » a donc une expression objective pour exercer cette violence (des structures, des institutions.. ) et il s’incarne aussi dans la subjectivité, sous formes de structures mentales, de représentations, de perceptions. Ce faisant « l’institution instituée fait oublier qu’elle est issue d’institutions et se présente avec toutes les apparences du naturel Y.

D’où nécessité de revenir à la genèse, au point de départ de cette construction de l’état pour le dénaturaliser. Objectif :

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
proposer un modèle d’émergence de l’état- « l’état est l’aboutissement d’un processus de concentration des différentes espèces de capital, capital de force physique ou d’instruments de coercition(… ), capital économique, capital symbolique, concentration qui, en tant que telle, constitue l’état en détenteur d’une sorte de métal-capital, donnant pouvoir sur les autres espèces de capital et sur leurs détenteurs h.

convergence de ce métal-capital, capital spécifique proprement étatique = construction de l’état, qui va de pair avec la construction d’un champ de pouvoir notamment pour le pouvoir Ur l’état (ah oui c’est du bourbier, accrochez-vous) Ce métal-capital est le résultat de la concentra 2 l’état (ah oui c’est du bourbier, accrochez-vous) Ce métal capital est le résultat de la concentration différents capitaux : Le cap Atal de force physique : celui qui assure le monopole de la violence légitime, qui permet la coercition (cf.. Août le monde mari, béer , alias, utile). Deux contextes : extérieur (force militaire, à l’encontre d’autres états, existants ou potentiels) intérieur (force de police, destinées au maintien de l’ordre intérieur, je à destination des classes dominées) Le cap Atal économique : la concentration du K de force physique passe par une fiscalité, nécessitant elle-même une espace écho unifié. Premier impôt d’état : dernière décennie du axiome siècle, pour financer les dépenses de guerre. Auparavant, impôts féodaux, i. Eu. Eu s’appliquant qu’aux dépendants directs, qui eux-même pouvaient avoir leurs prélèvements sur leurs inféodés. Petit à petit, l’impôt régulier et sans contrepartie s’impose comme un tribut nécessaire aux besoins non pas du ROI , mais d’un « corps fictif » (alias) : l’état- Mais processus difficile : fraude escale et mécontentement voire révoltes ont toujours eu lieu depuis l’origine. La fiscalité suppose également pour l’état la possession d’un capital symbolique, ou « de légitimité qui accompagne les collecteurs d’impôts.

Ce couple (récolte de la fiscalité/ constitution d’un capital symbolique) a grandement contribué à la représentation d’un territoire et d’un état unitaire, et partant de la nation. Peut-être pas encore un espace national mais au moins un ressort de souveraineté. Le capital information Très tôt l’état va opérette des en êtes sur l’état des ressource 3 Le cap Atal information Très tôt l’état va opérette des enquêtes sur l’état des ressources, sorte d’embryon de mesure du budget et du PIPE. Concentration de l’information.

cette adopte alors « le point de vue du Tout, de la société dans son ensemble par la star, le recensement, la compta naît. , la cartographie, les archives. Par ce travail, l’état contribue à l’unification du marché culturel en unifiant tous les codes, juridique, linguistique et en opérant l’homogénéisation des formes de communication » construction / unification de la culture au niveau de l’état, et l encore, pas important dans construction de la nation et d’une identité nationale objective et subjective.

Cette unification culturelle et linguistique passe par l’imposition de la lange et de la culture de la classe dominante comme légitime. Capital symbolique : « condition ou, à tout le moins, accompagnement de toutes les transformés de concentration défi très compliquée que je vais tenter de résumer comme suit : K symbolique= faculté pour son détenteur que ses autres capitaux soient connus et reconnus par les autres agents sociaux, et qu’on leur accorde valeur, prestige.

Capital juridique = « forme objective et codifiée du capital implique » Pendant longtemps coexistent différentes juridictions : ecclésiastiques et laïques (Roi et Seigneur, communes, corporations, commerce. Peu à peu, un appareil juridique se concentre autour de élue des rois (philtre Auguste, Saint lois… ). Ce processus de concentration se fait conjointement avec un processus d’automatisation du pouvoir juridictions : les juges et l’administration judiciaire n’occupe 4 d’automatisation du pouvoir juridictions : les juges et l’administration judiciaire n’occupe que ce rôle.

Le Roi concentre de + en + de K symbolique, et ce faisant, acquiert, renforce puis monopolise son pouvoir de le distribuer monopole de épanouissement et plus largement, de la nomination, des certificats « On passe d’une K symbolique diffus, fondé sur la seule reconnaissance collective, à un capital symbolique objective, codifié, délégué et garanti par l’était, bref bureaucratisé. Esprits d’état Pour comprendre le pouvoir d’état, bourbier veut dépasser l’opposition et combiner deux visions sociologiques : les rapports sociaux comme rapports de force et les rapports sociaux comme rapports de sens, rapports symboliques, cognitifs : cette est l’instance capable d’imposer, ou du moins de fortement peser sur la définition de ces structures cognitives, ces « noms principes de vision et de divisions communs accord tacite, persiflerai, immédiat sur le sens du monde» à tous les agents sociaux. Expie : le calendrier social, les vacances scolaires et à travers elles la représentation associées Juillet/août…

Ces structures cognitives sont profondément enfouies, elles sont au-delà de la conscience et du calcul, dans le corporel ; ainsi la soumission à petit n’est « ni soumission mécanique « (ces structures sont quand même cognitives, donc pas innées) « ni insolemment conscient « Soumission toxique des dominés aux structures d’un ordre social dont leurs structures mentales sont le produit Il n’ a pas de contrat conscient, mais un accord immédiat et tacite, construit par des structures cognitives, « structures S mais un accord Immédiat et tacite, construit par des structures cognitives, « structures structurent enfouies profondément.

bourbier revendique sur ce point sa divergence avec mari pour lequel cette soumission est consciente et aussi avec béer pour lequel la reconnaissance de la légitimité est là encore, sur le mode de l’acte libre et conscient. C’est cette soumission inconsciente, privilégiée, qui permet aux dominants d’assure leur domination ; ainsi la question de la légitimité pose moins problème que le fait que « l’ordre établi ne pose pas problème Important : ces structures cognitives qui permettent la soumission quasi naturelle est le fruit et l’enjeu de luttes passées entre dominants et dominés. Ainsi ces structures portées par l’état ont des fondements politiques derrière leur apparence naturelle.