ENS JA2006 17 Mai 2006 Motivation Apports Psychologie Sociale Et Du Travail AFernandez

ENS JA2006 17 Mai 2006 Motivation Apports Psychologie Sociale Et Du Travail AFernandez

5èmes JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages Les théories de la motivation : les apports de la psychologie sociale et de la psychologie du travail. A Fernandez (MCI_J, Université de Tours) Mercredi 17 mai 200 Introduction 9 Facteur capital qu majeure dans l’analy 2 p g Multiples interrogations Comment inciter un individu ? fournir des résultats correspondant à son potentiel et aux objectif demandés ? D Quelles stratégies adopter pour motiver les équipes de travail ? û Existe-t-il des méthodes applicables à tous ?

JA 2006 Les théories de la motivation : les apports de la sychologie sociale et de la psychologie du travail Processus qui active, oriente, dynamise et maintient le comportement des individus vers la réalisation d’objectifs attendus (Roussel, 1996). l. Définitions I. Modèles théoriques Classifications de Kanfer (1990) et Levy-Leboyer (2002) Besoins/Mobiles/Valeurs — Choix cognit’f – Socio-cognitives (l. Définitions ) Besoins/Mobiles/Valeurs Choix cognitif Modèle VIE (Vroom) Théorie de la fixation des objectifs (Locke) Approche cognitive 20F 12 1. 1. Théories des besoins : la motivation comme force interne.

Le modèle de Maslow Hiérarchisation des besoins : a pyramide des besoins Il. 1. Théories des besoins — mobiles – valeurs Il. 1. 1. Théories des besoins : la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
motivation comme force interne. es théories de la motivation : les apports de la Besoins de réalisation de soi Besoins d’estime sociaux Besoins de sécurité Besoins physiologiques Il. 1. Théories des besoins – mobiles – valeurs Prise de conscience de sa singularité, satisfaction de soi. Faire un travail utile, apprécié, pouvoir montrer 30F 12 Motivationnels Accomplissement. Considération. Travail en lui-même. Avancement. Responsabilités.

CONTENU D’hygiène, d’ambiance Politique et administration de l’entreprise. Conditions matérielles de travail. Style de supervision. Relations interpersonnelles. Rémunération. Le modèle bi-factoriel de He zberg CONTEXTE Pyramide des besoins (Maslow) Modèle bi-factoriel (Herzberg) Mobiles 4 2 besoins – mobiles – valeurs Il. 1. 2. Théories de la motivation intrinsèque Théorie des caractéristiques de l’emploi. Besoins de développement personnel. • Responsable de ses résultats. • Son travail a du sens. • Connaissance des résultats de son travail. 3/4 Besoins qui se manifestent différemment en fonction des personnes.

Plus ils sont élevés, plus ces perceptions seront importantes dans le potentiel de motivation d’un emploi. Motivation s’accroît sous l’effet multiplicatif de la force des besoins de développement et de l’accomplissement d’un travail à potentiel de motivation élevé. Besoins/MobilesNaleurs 2 apports de la Inputs A Outputs A Inputs B Equité Outputs B niquité nputs B Il. 1. 3. Théories de la justice or anisationnelle. La iustice distributive : thé 6 2 0 La justice interactionnelle. Approche relationnelle de la justice procédurale. Deux principaux déterminants : 3/4 Besoin d’être considéré(e) avec ignité et respect.

Besoin d’être informé(e) des décisions prises à notre égard. Il. 1. 3. Théories de la justice organisationnelle. La justice interactionnelle. Besoins/Moblles/Valeurs Caractéristiques de l’emploi (Hackman & Oldham) cognitif. L’approche cognitive-intermittente : le modèle VIE Valence x Instrumentalité x Expectation û Valence = orientation affective attribuée aux résultats de son activité. Positive : attrait pour le résultat. 3/4 Négative : résultat indésirable. Nulle : indifférence / résultat. 9 Il n’y a pas de valence générale. Change en fonction des individus et des oments. Il. 2.

Théories du choix cognitif. ‘approche cognitive-intermittente : le modèle VIE 0 Expectation – évaluation personnelle de ses possibilités d’atteindre un objectif fixé s’il fait les efforts nécessaires. 3/4 Positive : certitude d’atteindre la performance escomptée. Nulle : efforts inutiles. es théories de la motivati E 2 s de la de 1er niveau (Performances) Expectation L’approche cognitive-intermittente : Résultats de 2nd niveau (Récompenses/ Sanctions) Instrumentalité le modèle VIE 0 Modèle enrich . Théorie de l’attribution Û Lieu de causalité. Stabilité des résultats. ? Contrôlabilité.

Il. 2. 2. L’approche cognitive-intermittente : le modèle VIE puissants déterminants de l’effort. Comment les objectifs peuvent-ils avoir un impact sur le comportement au travail ? Il. 3. Théories socio-cognltives. Il. 3. 1. La théorie de la fixation des objectifs. 0 Cinq caractéristiques des buts pour augmenter la motivation : Contenu : individu est attiré par les objectifs et considère avoir les capacités nécessaire pour les atteindre. Acceptation du but. Difficulté. Spécificité : précis et bien définis. Feedback. Il. 3. Théories socio-cognitives. Il. 3. 1. La théorie de la fix 0 2