economie mobilisé pour la guerre

economie mobilisé pour la guerre

‘économie mobilisée pour la guerre La mobilisation des civils La culture mise au service de la propagande En août 1914, les puissances européennes s’engagent dans une guerre prévue pour être courte. Les populations répondent en patriotes à la mobilisation et quand sonne le tocsin de la mobilisation dans les villages, les hommes abandonnent tout pour aller combattre sur le front. En arrière du front restent les hommes trop jeunes ou trop vieux pour servir leur patrie, les femmes et les enfants.

Les civils vont alors être mobilisés pour soutenir l’effort de guerre. Comment l’organisation de la vie ? l’arrière montre que la Première Guerre mondiale est une guerre totale ? Pour pallier au dé des hommes et entr pays vont avoir recou la France va faire ven Svip View next page lié à la mobilisation roduction, certains assives. Ainsi, e et du cuir d’Argentine, des chaussures et des chevaux des Etats-Unis, etc. our la production d’armes, la France est privée des deux tiers de son industrie lourde et de ses ressources minières situées dans les régions noires du pays occupées par l’ennemi, c’est-à- dire ‘Alsace-Lorraine et le Nord-Pas-de-Calais. Elle va donc s’appuyer sur la production britannique de Swige to next page

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fer et d’acier. Les femmes des classes moyennes vont occuper des postes dans l’administration, dans les bureaux de poste ou dans les écoles par exemple, mais aussi dans les transports (métro, tramway), et même dans les banques ou les assurances en Grande-Bretagne.

D’autre part, dans la mesure où les prêtres sont également mobilisés au combat, des religieux trop vieux pour être mobilisés vont reprendre leurs fonctions. Toutefois, leurs idées conservatrices (contre le socialisme, le libéralisme ) vont se heurter avec une société qui a évolué (classe prolétaire). L’arrière pendant la Grande Guerre se caractérise également par des difficultés d’approvisionnement des civils au quotidien. En effet, les nations belligérantes européennes vont être confrontées ? des pénuries.

L’Allemagne ne peut compter sur les crédits étrangers, c’est pourquoi elle s’appuie sur les emprunts patriotiques souscrits par la population puis, comme les autres nations européennes, elle rocède à une émission massive de billets de banque, ce qui va entrainer une augmentation de la masse monétaire et une forte inflation. L’Etat va intervenir dans l’économie en réquisitionnant les industries pour la production d’armes en grande quantité et à un rythme rapide.

Les industries métallurgiques vont être reconverties immédiatement pour la fabrication de guerre, même les structures art 2 métallurgiques vont être reconverties immédiatement pour la fabrication de guerre, même les structures artisanales. [… l En France, les pénuries sont en grande partie évitées avant 91 7, mais les difficultés d’approvisionnement entrainées par la guerre sous-marine cette même année aggravent le rationnement.

En effet, le 1er mars 1917, la carte de sucre est instituée et le 1er juin 1918, le gouvernement impose la carte dalimentation pour l’ensemble de la France sur les produits tels le sucre, le thé, la viande et le beurre. En réponse à la mise en place du rationnement, on va observer le développement du marché noir où les produits se vendent en sous-main ou bien on se procure des fausses cartes de rationnement à un prix xorbitant. [… On observe une ouverture des campagnes qui vont de plus en plus lire le journal et s’initier à l’économe monétaire en épargnant. La femme est en charge de nouvelles responsabilités qui vont contribuer à son émancipation. Cependant, à l’arrière comme au front, la Grande Guerre laisse une Europe meurtrie et traumatisée. Enfin, on remarque que le front et Parrière sont encore nettement distincts à la différence de la Seconde Guerre mondiale où les agressions militaires des civils seront abondantes et terriblement meurtrières. 3