Economie d’entreprise

Economie d’entreprise

La présentation de l’entreprise L’entreprise est un agent économique dont la fonction principale est de proposer des biens (production matérielle stockage) ou des services (production immatérielle non stockage) marchands, cade vendus aux consommateurs un prix de marché permet de réaliser un profit. L’entreprise se fieffé proposent des biens Les administration es particuliers ; _Les associations supplantaient ait p g moques qui richards :

L’entreprise, une unité de production : L’entreprise utilise plusieurs facteurs de production : En produisant, l’entreprise crée de la richesse, la valeur ajoutée, différence entre la valeur des biens et des services produits et celle des consommations intermédiaires L’entreprise, une unité de répartition La répartition type de la valeur ajoutée et la suivante : Elle permet aussi à ses salariés d’avoir un statut social, d’utiliser leur capacités physiques ou intellectuelles, etc..

Progressivement a émergé le rôle vital des hommes, considérés homme la ressource essentielle de l’entreprise, et a été mis en place une « gestion des ressources humaines Les fondements théoriques . Les mouvements classiques L’ingénieur américain vérifier mission aller cherche améliorer la productivité du travail par une méthode d’organisation de la production, l’organisation Scientifique du travail (SOT).

Dans les années 1910, hennir for applique et complète

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
les méthodes de taller en inventant le travail à la chaîne. Les théories des relations humaines L’analyse d’loto maya est une réaction contre la conception attentionné qui oublie la dimension humaine du travailleur (l’homme social). Elle démontre que vomie a des besoins et des motivations et que le rendement augmente quand on les prend en compte.

Les mouvements empiriques nécrologiques . A partir du milieu du ex siècle, des auteurs comme slogan, droguer et Gélifier utilisent des méthodes empiriques afin de mettre en place des modèles d’organisations plus flexibles, plus adaptés aux évolutions de l’environnement. L’analyse systématique des organisations.