ECO CM 11 d cembre

ECO CM 11 d cembre

Cours du 11 décembre 2014. 3. 5. La remise en cause des logiques de croissance. Mise en place d’une commission sur la mesure de la performance et du progrès social, commission présidée par Jean Paul Fitoussi, et Joseph Stiglitz et Sen. Cette commission a rendu son rapport en septembre 2009 : l’idée générale est de dire qu’il fallait mettre l’accent sur la mesure du bien-être de la population plutôt que sur Snipe to View la production économique.

Le PIB n’est pas le mi x p ors être de la population, s ce calcul est appropri qui sont valorisables r la notion de bien- u PIB: ces marchands convient de faire a part entre ce qui résulte de l’inflation et ce qui traduit une amélioration de la qualité, une augmentation de bien-être. Parmi les biens qui peuvent poser problème: les biens de haute technologie car on est face à des biens dont les prix évoluent.

Autre problème: en ce qui concerne les services: en principe la règle adoptée par les statistiques consiste à retenir le volume de vente comme mesure des volumes des services commerciaux. Ce type de méthode ne peut rendre compte de tous les aspects liés à la qualité des services. par

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
ailleurs, cela peut évoluer dans le temps. De plus, ce qui est le plus compliqué: les services ublics comme la santé et l’éducation: difficulté de les valoriser car fournis à titre gratuit ou quasi gratuit. II n’y a pas de prix sur lesquels on peut se fonder pour pouvoir les valoriser valoriser.

Le palliatif les comptables nationaux retiennent l’approche dite par les input ou par les Intrants c’est à dire que la valeur de la production de ces services est supposée égale aux coûts des facteurs utilisés pour les produlre. Ceci est la première limite quant à la signification de ce PIB et qui revient à dire qu’il y a difficulté lorsqu’on est sur les sen’ices, publics notamment. euxième limite du PIB en tant qu’indicateur de bien-être: ce PIB valorise positivement un certain nombre de dépenses qui ne contribuent pas directement au bien-être.

Exemple: les dépenses de sécurité qui sont des dépenses défensives, elles ne peuvent pas être comptées comme dépense de consommation génératrices de bien-être. En réalité, il serait plus légitime de les tralter comme des investissements ou des produits intermédiaires. Autre type de dépenses qui n’améliorent pas le bien-être: tout ce qui est lié à la pollution. Ces activités qul contribuent à polluer l’atmosphère causent des dommages ? ‘environnement. roisième limite: le PIB ignore ou au moins ne prend pas suffisamment en compte les activités domestiques qu’il s’agisse d’activité de production ou de loisirs. Ces activités sont génératrices de bien-être soit à travers les biens et services qui vont être auto-consommés (ex du potager chez soi) soit directement lorsqu’il s’agit de loisirs. Ily a des études pour essayer de mesurer ce que représente cette activité domestique: on estime que la production domestique représente 35% du PIB en France, selon l’INSEE. Mais les comptables nationaux ne disposent pas de données suf