Dossier TPE Imprimer Odt

Dossier TPE Imprimer Odt

ANGERAS pauline CALAMUSA Quentin TPE Lumière, lumière Ombre et lumière, clair-obscur 2013-2014 La période du XVIème et XVIIème siècle est marquée par une ouverture d’esprit dans différents domaines, comme la peinture l’architecture. Au cours de cette pé culturels, et de coexistence entre les mouvement 1 S. wp next page ographique et né notamment un de l’Église catholique pour répondre à la Contre-réforme (ou Réforme catholique).

Ce mouvement consiste à réaffirmer les dogmes catholiques, c’est-à-dire à réaffirmer les principes fondamentaux de la doctrine religieuse ui ne peut être contestée, et à conserver les fidèles. L’art baroque apparait avec l’évolution des esprits scientifiques. C’est un art très structuré qui joue sur la symétrie et le dynamisme visuel. Mais il utilise aussi l’exagération du mouvement et la surcharge. II se caractérise notamment par le clair-obscur. Cette méthode artistique consiste architecture. La construction de cette église se porte, grâce au clair-obscur, au service de la Contre-Réforme. projet de la construction de cette église montre bien qu’elle était en partie destinée à servir la Contre-Réforme. En effet, c’est le ondateur de la Compagnie de Jésus, Ignace de Loyola, un jésuite, qui décida de sa construction. Le but premier des jésuites étant l’évangélisation, la construction du bâtiment

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
devait donc permettre d’attirer des fidèles dans cet ordre encore nouveau. Les premiers plans de l’église sont dessinés par Nanni di Baccio Biggio, un architecte florentin. En 1554, le plan est retravaillé par Michel-Ange, puis par Vignola en 1568.

Ces architectes, connus dans le monde entier, témoignent donc de l’importance donnée au bâtiment. Ces artistes, connus pour leurs œuvres baroques ou ils utilisent le lair-obscur, en 2 contribuant à la construction de cette église, participe donc aussi à la ContreRéforme. L’emplacement de l’église est aussi un élément de clair-obscur au service de la Contre-Réforme. En effet, elle est située au centre de Rome, a proximité de la Piazza Venezia, nœud de circulation de la ville, et donc du Capitole et du Monument à Victor Emmanuel Il.

Avec ces monuments et places présentant une grande Importance dans le centre de Rome, tant au mveau architectural que visuel, l’église tente de se mettre en avant et de Il foules et attire pœll, omme le veut la Contre-Réforme. e plan de l’église peut aussi être considéré comme un élément de la Contre-Réforme. En effet, elle est construite dans le style architectural jésuite. Elle présente donc une croix latine formée par une nef unique, d’un transept et d’un chœur. Des deux cotés de la nef se trouve un collatéral divisé en chapelles communicants entre elles.

Ainsi, le plan de l’église présente un clair-obscur avec les chapelles qui se trouvent collées les unes aux autres, alors que le reste du bâtiment reste très aéré. Malgré cela, le plan reste très lassique, permettant de garder les règles architectural, se rattachant aux dogmes de l’église. Il permet donc de servir la Contre-Réforme. L’église du Gesù se porte aussi au sen,’ice de la Contre-réforme, grace au clair-obscur que l’on retrouve dans sa conception générale. e plan de l’église participe à la Contre-réforme, car il est très fonctionnel.

En effet l’unique nef, très large, permet d’accueillir de nombreux fidèles et d’attirer leur attention vers l’autel, le mobilier de culte le plus important dans l’église. Cela permet ainsi de recentrer les idées des croyants u niveau de l’importance des objets de cultes. Les chapelles qui se trouvent au niveau des bas-côtés et qui sont reliées entre elles, permettent l’intimité par leur petite taille et leur as ect sombre. Cela créé ainsi un clair- obscur qui permet de faire réfléchir les fidèles à la place des objets de culte dans la religion, et réaffirme ainsi les dogmes catholiques.

La place de la lumière dans cette église est très importante. En effet, les fenêtres placées très près du plafond mettent en lumière les fresques qui y sont peintes et invitent les fidèles à porter de l’importance ? eur signification. L’emplacement des fenêtres ainsi que la coupole permettent de produire une forte luminosité dans tout le bâtiment. Cela contraste avec le sol très sombre, composé principalement de marbre gris. Cela peut permettre de mettre en évidence le paradis avec les hautes fenêtres et l’enfer avec le sol sombre.

Ainsi la luminosité de l’église permet de faire peur aux fidèles et 3 ainsi de réaffirmer les principes de la doctrine religieuse. L’impression de grandeur est aussi très présente dans cette église. En effet, la présence de nombreux pilastres sur les murs de la nef roduisent un effet de grandeur. Cela est exagéré avec un voûte en forme de berceau. La coupole centrale, qui se situe au dessus de l’autel, donne aux fidèles l’impression d’être petit, et permet au monument de se donner de l’importance au niveau de la taille, tant à l’intérieur qu’? l’extérieur.

Mais cela contraste avec les chapell petite taille, et créé ainsi 4 OF particulièrement au niveau de la nef. Ensuite, la façade de l’église du Gesù présente un clair-obscur assez important, qui participe à la Contre-Réforme. La taille de la façade est un élément qui contribue à la contre- éforme, car l’église est située sur une place relativement petite, tout comme la place du Bernin. Sa grande taille créée ainsi des jeux d’ombres et de lumière selon les moments de la journée, notamment au crépuscule car l’église est orientée à l’est, comme toutes les églises catholiques du monde.

A ce moment de la journée, l’ombre imposante de la façade s’avance sur la place et attire le regard des passants et des fidèles qui s’y situent. Ce jeu d’ombre et de lumière permet donc d’attirer les croyants visuellement, comme le veut la Contre-réforme. La partie basse de la façade de l’église présente un clair-obscur au service de la Contre-Réforme, par ses décors. En effet, les portes sont faites en bois dans un matériau très sombre qui créé un contraste très important avec la couleur très claire de la pierre de travertin dont est composé la façade.

Cela participe au clair-obscur, qui prend plus d’importance encore avec la présence des statues qui encadrent la grande porte. Celles-ci, lorsque le soleil frappe la pierre, créées une ombre visible à l’intérieur de leur niche, et les mettent ainsi en valeu ‘insister sur le rôle des partie basse de la façade contribuent donc à la Contre-réforme tout en utilisant le clair- obscur. La partie haute de la façade est, elle aussi, au service de la ContreRéforme, car elle se restreint sur les côtés à l’aide de grandes volutes.

Cette partie est donc moins large que la première, ce qui produit un effet de clairobscur. Les volutes, par leurs courbes, donnent un effet de mouvement très recherché dans l’art baroque, et permet de sublimer la façade tout en attirant le regard des passants. Cette deuxième partie de la açade présente aussi des décorations plus discrets que la première, ce qui créé aussi un effet de clair-obscur architectural qui insiste sur la taille de l’église. Le clair-obscur 4 se porte donc au service de la Contre-Réforme au deuxième niveau de la façade en insistant sur sa taille et les courbes.

Mais il n’y a pas que l’aspect général de la façade et de l’église qui présente un clair-obscur au service de la Contre-Réforme; car dans la chapelle de Saint Ignace, par exemple, il est aussi utilisé tout en contribuant à la même réforme. Ensuite, cette église du Gesù présente un clair-obscur au service Contre-Réforme de par ses décors. La construction de la chapelle de Saint-lgnace, par exemple, grâce clair-obscur, au service de la Contre-Réforme. Le projet de la constructio pelle montre bien qu’elle 6 1 projet original de la construction était de Nanni di Baccio Bigio , un architecte florentin.

Il fut ensuite remanié en 1554 par Michel-Ange , puis par Vignola en 1568 qui dirigea les travaux jusqu’à sa mort, en 1575. Giacomo Della Porta, qul redessina aussi la façade et conçu le dôme lui succéda. Tout comme la onstruction de l’égl•se, ces architectes, très connus à l’époque, contribue à donner de l’importance ? la chapelle et à St Ignace. Ces artistes, connus pour leurs œuvres baroques imposantes connues dans le monde entier, dans lequel ils utilisent le clairobscur, en contribuant à la construction de cette église, participe donc à la Contre-Réforme.

Cette chapelle fût construite dans l’esprit des décrets du Concile Trente commencé en 1545, puisque sa construction commença en 1551. ce concile, commencé sous Paul Ill et terminé sous Pie IV, fut l’élément principal e la Contre-Réforme, auquel l’Église catholique opposa à la protestante un changement complet de sa discipline, notamment au niveau des clercs, désormais formés dans des séminaires et contrôlés de près par les évêques, mais aussi une réaffirmation solennelle des points dogmatiques ? l’encontre des affirmations protestantes.

Ainsi, le Concile de Trente utilisa l’art comme pour affirmer les changements de l’Église catholique, notamment l’art baroque avec le clair- pour la construction de l’église, du désir de la Compagnie de Jésus, et son fondateur, Ignace de Loyola, de donner une bonne image de eur nouvel ordre et d’attirer de nouveaux fidèles, tout en mettant en place la Contres Réforme. Ainsi, cette chapelle a été construite pour rendre hommage au fondateur de l’ordre jésuite, qui a été canonisé, et donc devenu saint.

Ainsi, cette chapelle a donc aussi permis de mettre en évidence un saint, personnage très important pour l’église, et donc de servir la Contre-Réforme. La présence de différentes couleurs, dans cette chapelle, présente un clair-obscur assez important, qui participe à la Contre-Réforme. La place de la luminosité dans cette chapelle est aussi très importante. En effet, celle-ci est constituée d’une voûte très haute, qui permet de donner une impression de petitesse aux fidèles.

De plus, la présence, comme dans le reste de l’église, de hautes fenêtres, permet de faire rentrer la lumière au sein de la chapelle. Cela produit un effet de luminosité important, pouvant être mis en relation avec le paradis. Le sol, constitué de marbre sombre, produit un contraste avec la lumière entrée par les fenêtres, et permet de montrer aux fidèles que les hommes sont mortels et peuvent aller au paradis ou aux enfers, puisque ils tre les deux. Ce contraste