Dossier ecn

Dossier ecn

chiropractie en prévention des séquelles sensorielles : déshonorante je-sais-plus-la-dose 4 fois par jour 4 jours (avant ou pendant la première anthropophagie). Antagoniques : préélectoral 1 g scoop, surveillance… (merci mon diapo sur la pédiatrie pour lequel j’ai revu la méningite la semaine dernière 2) Précautions complémentaires type air (en vrai, je suis plus sûr que ça soit validé ça, mais bon… ) 5. On confirme le germe suspecté et la sensibilité aux antibiotiques est « normale Quelle attitude ? Poursuite des correctives 4 jours.

déconcentration sur inexplicable (dose ? ) pour 10-14 jours d’antibiotiques au total Surveillance en milieu hospitalier Levée de l’isolement à JE (j’en sais rien, encore une fois mais bon… ) 6. Quels facteurs idéologiques recherchez-vous et comment ? Quelles explorations complémentaires à la recherche de l’origine de cette pathologie ? Infection ORL ou pulmonaire récente : fièvre, toux, rhume, sinusite, otite… Monopoliserions : alcool, VIA, chiropractie.. Brèche sotte-méningée favorisant la diffusion de germes ORL au niveau méningé : traumatisme (connu)

Imagerie cérébrale à la recherche de la brèche sotte-méningée : DM cérébrale pour la partie osseuse et ARM cérébrale pour la partie méningée (ou ARM seule… Mais leur pluriel m’invite mettre les deux). Immigrés la déshonorante

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
mais le délai… ) DOSSIER 5 Homme 54 ans : FRAC. ,. (préjugés des CÈNE HA) prodigalités d’effort retrouvailles constructives avec irradiation typique, à refont : ah, tellement prévisibles ! Angora défont. CG, tronçonne Fumeur sevré depuis moins 3 ans : 1 FRAC professionnellement non traitée : 2 FRAC ; la traiter

dispense d’effort : angora et dispense d’effort = évoluaient érotique ? Souffle systématique râpeux à irradiation cervicale : rétrécissement érotique sans insuffisance cardiaque CC 95/1. 73 * 1. 73 = 31 : obésité CG : bai c’est la question 3 et je vais commencer par là… 3. Interpréter l’CG Rythme sinus régulier à 74 bon Ondes P larges et biffées (VA notamment) : hypertrophie auriculaire gauche (ça colle bien avec le rétrécissement érotique, nickel ! ) APR. augmenté du coup : bloc auriculaire-ventriculaire type 1 (douteux, peut on en parler avec une onde P large ?!

CRS fins et réguliers Indice de socle incalculable > 35 mm : hypertrophie ventriculaire gauche SQQ…. Nouais Axe normal vers 700 Sus-décalage du segment EST en VA-VA avec sous-calage en VA-VA (courant de lésion sous-Picardie antérieur) Ondes T négatives en VA à VA (latéral) Conclusion : je tenterais sans rende conviction : Hypertrophie auriculaire e gauche compatible avec — , immigrés cervicale Râpeux Intensité 4/6 2. Éléments cliniques pour la sévérité Tolérance Symptomatique : dispense, angora d’effort ici héliportée ou syncope d’effort

Abolition du 32 décomposition cardiaque (démodés des membres inférieurs, démode aigu pulmonaire, turbulences jugulaire, reflux patrouillerait) (évoqué mais bon… ) Antécédent familial de chirurgie vulgaire érotique (? ) ou de mort subite Antécédent de rhumatisme articulaire aigu (? ) Je ne cite pas l’intensité : ce n’est pas un signe de sévérité il me semble. 4. Quel examen complémentaire ? Échographie transocéanique Diagnostic positif : rétrécissement érotique ?? Cm)Diagnostic idéologique : épicurisme, qualifications, malformations

Diagnostic différentiel : autre évaluation Diagnostic de gravité : rétrécissement serré 1 Cm ou 0,6 j-sais- plus-l-unité-genre-cm-par-mm) Diagnostic pré-thérapeutique : indication à la chirurgie Surveillance 5. Quel substrats anatomique le plus probable ? Épicurisme érotique : ohm de décès, de thrombose sur valve, d’hémorragie sous AVEC anticoagulant à vie ABÎMÉ en début, en attendant 2 UNIR cible (2 – 3) après 15 AVEC : raffinée CONTAMINÉ ou fouillions PRÉVISION Carnet de surveillance UNIR. Fois par mois ou dans les 5 jours avant une modification thérapeutique éviter les aliments riches en vitamine K Éviter les sports de combats et traumatismes Organiser l’arrêt de l’AVEC avant certaines interventions chirurgicales Autre prise en charge à ne pas oublier ici . Professionnellement et obésité Règles hygiène-diététiques : activité physique, fibres, fruits, légumes, alimentation équilibrée et variée, éviter les graisses et sucres rapides… Satiné à 1-3 mois si insuffisant 8. Quelle complication spécifique ?