DORLETLa Raison Conduit

DORLETLa Raison Conduit

DORLET La raison conduit-elle toujours au bonheur ? Plan détaillé Lois TL Obs et note Introduction : définiti 51 Désir = Misère et sur la réalité +lnsatia to View t bonheur et désir oire de l’homme ption liée ? l’idéalisation / lassitude. Las r nit . cl s du bonheur selon Éliminer tous nos désirs pour éviter la souffrance et être heureux donc vie de bonheur. 52 Mais, la raison conduit-elle toujours au bonheur ? Nous allons, en étudiant Fascétlsme, voir pourquoi la raison est la seule condition au bonheur. Puis nous verrons que la thèse

Eudémoniste a des limites en étudiant la thèse Hédoniste qul démontre au contraire que l’accomplissement de tous nos désirs mène au bonheur. puis, nous verrons que pour être heureux, il faut savoir renoncer, mais que l’accomplissement de certains de nos désirs est vital. l. La raison doit emporter sur nos désirs si nous voulons avoir une vie de bonheur. Présentation de la thèse Eudémoniste : colmater le tonneau, se satisfaire au niveau plein0colmater les trous. Raison >sensibilité. même si la réalité est plus belle instantanément (bonheur uperficiel), viendra le Jour ou la Réalité refera surface et nous accablera.

Il sera donc plus difficile de vivre le bonheur.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Exemple des jeux vidéo : si qqn a joué de façon addictive (car pb d’intégration, personnels, émotionnels…. ) pendant toute sa jeunesse, il s’éloignera des réalités sociales et relationnelles de son environnement. Et s’il prend conscience de son addiction et qu’il décide de s’en libérer, l’affrontement avec l’extérieur sera très rude car la difficulté imaginée sera plus grande que la difficulté perçue au moment de la réadaptation Cl découragement, al être et risque de rechute. . a)La réalité nous échappe 1 er arg : fatalité de notre sorto La réalité de notre corps, de l’extérieur et des autres n’est pas constante, ni certifiée car elle repose sur notre sensibilité proprioceptive. Donc, l’accomplissement de nos désirs est idéaliste et illusoire car sans fondement[] alors ; déception et malheur. Ex : Emma Bovary a un amant (Rodolphe) elle le désire plus que tout et ils décident de s’enfuir ensemble. Elle lui fait des cadeaux, s’endette même.

Cependant, le jour prévu pour le départ, Rodolphe l’abandonne n lui écrivant qu’il n’est pas prêt, qu’elle n’est qu’une conquête et qu’il n’a jamais vraiment voulu partir. Alors, Emma est accablée d’une douleur insupportable. Ses désirs lui ont fait perdre la raison. De plus, elle se retrouve seule avec des dettes ? rembourser. b) Le désir fait de nous des êtres insatiables 1er arg: La déception n dettes à rembourser. 1 er arg: La déception n’est pas rare ; l’accomplissement du désir peut être décevant.

Car pendant l’élaboration et la quête du désir, nous devons imaginer l’objet de notre désir (car impalpable)l onc, idéalisation Cf. Rousseau idéalisation = déception – malheur 2ème arg : Le désir est éphémère, il doit être entretenu soit renouvelé. Ex : le shopping Même si la satisfaction procurée par l’accomplissement de nos désirs est à la hauteur de nos espérances : la lassitude survient Cl envie de plus, de mieux alors nous sommes quasi constamment malheureux puisque que « nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre. » Pascal.

Ex : le seuil de récompense : un consommateur régulier de cannabis trouvera satisfaction les premiers mois en consommant rammes de cannabis environ à 4 reprises dans la journée. Puis, l’effet obtenu par cette dose ne le contentera plus, il en voudra plus alors il changera ses doses et ses habitudes de consommation en réaction à ses nouveaux besoins physiologiques. Ce qui peut le mener à une surconsommation et à entrer dans un état de délire (schizophrénie) des années plus tard. La lassitude nous rend malheureux et fait évoluer nos comportements de façon néfaste. 3.

L’aliénation au désir – malheur Nos désirs se créent à travers les autres Cl il est fréquent de ésirer quelque chose à cause de l’influence des autres- Les autres conditionnent nos désirs par ex au sein de la famille le cadet peut désirer devenir une autre pers conditionnent nos désirs par ex au sein de la famille le cadet peut désirer devenir une autre personne (avec tout ce qui se rapporte à la transformation) pour s’opposer à ce que représente son ainé A l’inversement, il peut désirer s’identifier à rainé. L’influence altère notre nature 0 le désir nous mène. 4.

Les limites morales Accomplir tous ses désirs 0 aller à l’encontre des valeurs morales e la société, de notre environnement, heurter les autres. Ns ne vivons pas seuls, alors nous devons nous adapter. Il faut s’attendre à tous les désagréments qui suivent l’accomplissement d’un désir et mesurer le pour et le contre par la raison. Pour une vie heureuse, l’entente avec l’entourage est nécessaire, cela relève aussi du respect d’autrui. Trans : Tuer le désir n’est-il pas radical ? Le désir n’est-il pas une forme d’espoir vers le bonheur en tant que nous sommes des êtres conscient de notre finitude ?

Eudémonisme trop idéaliste ? Il. L’accomplissement de nos désirs est la seule voie possible pour vivre dans le bonheur et la jouissance. Hédonisme remplir les tonneaux percés le plus possible pour rester plein. Bonheur=jouissance (matérialisme) 1. L’ambition, la réussite et le plaisir 1er arg : Désirer c’est avoir de l’ambition Cl rambition est la clé de la réussite en société par ex : grimper les échelons de la société. L’ambition et le désir nous pousse à faire le maximum de nous- même, à élaborer, imaginer, à dépasser nos limites, améliorer nos capacités. Les personnes qui savent s’épanouir ont un but. En PAGF