Don Juan Réquisitoire

Don Juan Réquisitoire

Réquisitoire de Dom Juan Mesdames et messieurs les jurés, nous savons que Don Juan est un séducteur irrésistible, se jouant de Vhonneur des femmes, et qui plus est, ne tolérant aucune entrave à sa liberté. Cest un libertin d’idées et de mœurs ! Il refuse le pouvoir de Dieu et s’estime même au-dessus de ses lois. Le libertinage ne dérange pas en soit à l’époque mais Dom Juan représente une menace sérieuse, car il défend des théories subversives qui remettent en question la validité dune société et dune monarchie dont l’axe principal est la religion.

Mais méritais t’il vraiment cette fin ? Une question que beauco par ailleurs, son goût limite. Il y a dans sa c plaisir qui prend la fo p g ureuses n’a pas de de la séduction un eux et apparente l’amour à l’art de la guerre. II se compare même à Alexandre Le Grand «ll n’est rien qui puisse arrêter l’impétuosité de mes désirs, je me sens un cœur à aimer toute la terre. ». Il s’exprime avec des hyperboles «impétuosité de mes désirs» et «aimer toute la terre».

Comme je vous l’ai déjà dis, Dom Juan fut un jeune homme qui aimait séduire les femmes,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
ne cessant d’essayer d’en séduire une t, dès qu’elle succombait à ses charmes, il la Jetait et partait en séduire une autre. Swige to vie' » next page autre. Pour lui, enlever Done Elvire du couvent et promettre le mariage à deux paysannes au même moment ne le dérange pas, c’est le danger de la séduction qui l’attire. Il trouve cela normal. Il est très charismatique et peut manipuler les gens à son aise !

Rappelons tous de même que Dom Juan, Grand seigneur libertin, abandonne Elvire son épouse, pour une nouvelle conquête. Sauvé d’un naufrage par un paysan nommé Pierre, il convoite ussitôt la fiancée de son sauveur nommé Charlotte, puis une autre paysanne nommé Mathurine, promettant à ces deux jeunes femmes le mariage. Promesse qu’il ne tiendra évidemment pas… Il est par conséquent un très grand menteur. Mais il ne peut s’empêcher les séduire. II ment aux deux femmes et les montent l’une contre l’autre.

Elles se disputent alors pour Don Juan parce qu’elles croient au mensonge de celui-ci, très persuasif. Il se caractérise aussi par sa méchanceté. Par exemple, il méprise la douleur de Done Elvire qu’il abandonne, humiliée, ou celle de Pierrot qui tente de préserver Charlotte. Il se montre aussi très cruel envers le Pauvre en exigeant de lui qu’il blasphème en échange d’un louis d’or. Plus tard, il sauve la vie de Dom Carlos, frère d’Elvire, qui renonce à venger l’honneur de sa sœur, un acte calculé de la part de Dom Juan Je suppose…

I défie la mémoire du Commandeur, qu’il a lui-même tué, en invitant la statue à diner. Tout le monde la pou 2 du Commandeur, qu’il a lui-même tué, en invitant la statue ? dîner. Tout le monde la pourtant mit en garde. Ces mises en garde s’accélèrent de plus en plus avant son châtiment final. Les visiteurs qu’il recevra tel que son père, son épouse, un mystérieux spectre, ont essayé en vain de le convertir au bien. Son châtiment est inéluctable… Il va jusqu’à souhaiter la mort de son vieux père ce qui est inacceptable.

En effet, il est le seul responsable de tous ces actes et de ces affronts aux cieux qui l’ont menés jusqu’à sa funeste mort, foudroyé par Dieu. La conception de Don Juan en amour est claire. Après avoir vigoureusement critiquer la fidélité, il fait l’éloge de l’inconstance en invoquant le charme irrésistible u’exerce sur lui la beauté, il expose alors sa stratégie qui fait de la conquête amoureuse une entreprise aussi exaltante que la conquête guerrière. our résumé, je dirais qu’il séduit tout ce qui croise sa route, les jeunes filles nobles comme les servantes. Libertin, blasphémateur, Dom Juan est un être totalement inconstant. Les femmes qu’il séduit sont ensuite bafouées sans vergogne. On peut affirmer que « Dom Juan est un impie qui défi Dieu Cest un personnage complexe et révolté. Dom Juan refuse de se repentir et subit le châtiment divin. Pour moi, il est l’unique coupable de sa mort. 3