Dominique Akpou reponses rdig es

Dominique Akpou reponses rdig es

Dominique Akpoué Écriture et littérature 601-101-MQ, gr. l Réponses rédigées Travail présenté ? Mme Michèle PROULX or 2 Sni* to View Département de fran Cégep de Victoriaville Le 11 février 2015 sujetz: Dans le sonnet je vis je meurs publié en 1 955 , Louise Labbé exprime une certaine instabilité émotionnelle . ElIe fait ressortir une opposition permanente de ses sentiments . En effet, les premiers mots du poème « je vis, je meurs » sont déj? es figures de style d’opposition évidentes .

Louise utilise des champs lexicaux extrêmement opposés (V. I au VB). Les deux premiers quatrains sont construits sur le parallélisme et l’antithèse. En mêlant « le chaud extrême et la froidure, la joie et les grands ennuis, les plaisirs maint et le grief tourment l’auteur exprime de façon simultanée la joie et la douleur que lui procure l’amour. Par cette opposition l’auteur fait ressortir un état de ontradiction montre en quelque sorte les deux facettes de l’amour que l’auteur endure.

Sujet 4 Dans le sonnet « heureux qui, comme Ulysse… « Extrait du recueil intitulé les Regrets publié en 1558, Joachim du Bellay valorise son pays natal dans les deux tercets. Il utilise une série de comparaison (v. g au

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
v. 14) pour montrer sa préférence pour son pays natal par rapport à son pays d’exil. il accélère le Olthme des comparaisons, ce qui crée un effet d’exaltation . il fait ressortir a douceur angevine de son pays qu’il préfère a la froideur de son pays d’exil.

Il attribue à son pays un caractère simple, vivant et chaleureux L’auteur montre un sentiment d’attachement et d’affection pour son pays. Dans le vers 13 « plus mon petit Liré que le Mont palatin »,il utilise l’adjectif qualificatif « petit » pour faire ressortir l’affection qu’il porte à son pays mais aussi le caractère modeste qu’il lui donne et le préfère au caractère froid et audacieux de son pays d’exil.