Document

Document

Le droit actuel tel que nous le connaissons est le travail de plusieurs siecles et tient ses sources des traditions romaines, germaniques, ou encore chretiennes, du fait de la forte influence de l’Eglise sur l’Etat avant la laicisation progressive de l’Etat et des ses organes. De plus, on attribue communement au mouvement de laicisation du droit le merite d’avoir pose le probleme de la distinction du droit et de la morale. Le droit peut etre defini comme etant l’ensemble des regles generales et impersonnelles visant ainsi a gouverner la vie des Hommes en societe et qui sont sanctionnees par la force publique.

La morale, quant a elle, correspond aux regles admises par la conscience individuelle et qui sont sanctionnees en cas de non respect par la conscience elle-meme ou par un individu ou groupe d’individu par le biais de la reprehension. « On peut enfreindre les lois morales tout en respectant les lois du droit, et reciproquement, des regles juridiques peuvent exister sans l’existence de regles morales similaires. En effet, certaines regles juridiques ne repondent pas a une logique morale.

Par exemple, le Code de la route est constitue de reglementations telles que rouler a droite, ne pas depasser les limitations de vitesse, qui

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
n’emanent en rien de la morale mais qui sont crees pour organiser la circulation. De plus, les sanctions qu’elle presente, c’est-a-dire les amendes, ou le retrait de points est egalement une creation legislative detachee de la morale et qui a pour seul but de limiter les infractions au code de la route. D’autres domaines du droit peuvent etre cites tels que la legislation concernant la creation d’une nouvelle entreprise, qui repond a des etapes administratives ne tirant pas ses sources de la morale.