Dmocratie sur le suffrage universel

Dmocratie sur le suffrage universel

1848 -> France premier pays a experimenter une democratie sur le suffrage universel MASCULIN avec a sa tete le president de la Republique Louis Napoleon Bonaparte. Revolution parisienne renverse la MONARCHIE DE JUILLET de Louis-Philippe. C’est donc un gouvernement provisoire qui est mis en place, la republique. (La deuxieme apres 1792…). L’assemblee constituante est elue au suffrage universel MASCULIN et c’est ainsi l’abolition de l’esclavage dans les colonies francaises par Schoelcher ! Les libertes telles que libertes de presse, et de reunion sont retablies.

L’ « Esprit 48 » s’installe, c’est un climat d’euphorie avec la multiplication de clubs politiques notamment. Le nouveau regime adopte alors la devise « Liberte, egalite, fraternite »… Quant aux feministes qui tentent d’obtenir le droit de vote, en vain… Jeanne Deroin tente de se presenter aux legislatives, en vain ! Des socialos tels que Louis Blanc sont membres du gouvernement provisoire et tentent de lui donner une dimension sociale mais ce regime voit cette derniere delaissee au profit de divisions politiques. Pour Gambetta, republicain modere, la question sociale, on s’en fou.

A la difference des rouges (les gauchos avances, comme Louis Blanc) qui sont une minorite, et qui reclament le droit de travail. => Gouvernement provisoire divise ! Sous la pression des monarchistes du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
parti de l’ORDRE, la liberte d’expression est limitee. Ce parti est cree par Adolphe Thiers, qui accueille quelques republicain moderes, qui ont peur des Rouges (Socialos). A ce moment la, ce n’est plus trop une republique democratique et sociale… Puis Louis Napoleon Bonaparte est elu en 1948 avec le parti de l’ORDRE qui seduit le peuple.

Le clericalisme est encourage avec la loi Falloux (1950) qui accroit le controle de l’Eglise sur l’enseignement. En bref… L’IIeme Republique n’a dure que 3 ans (1848-1851), LNB organise un coup d’etat en 1851 (2 decembre). Approuve par un plebiscite, il est dote d’une large gamme de pouvoirs. LE SECOND EMPIRE EST PROCLAME LE 2 decembre 1952 (un an apres son coup d’etat ! ) Il devient donc empereur. Le regime est alors contre les ROUGES (les socialos) et defenseur de l’ORDRE. La repression policiere etouffe l’opposition republicaine. Mais Napoleon III (son nom d’empereur ! veut etre aime, il retablit donc le suffrage universel masculin. Mais il ne peut voter que pour certaines elections et pour un seul candidat, donc en gros il n’y a pas de choix ! (Difference entre plebiscite et referendum est que ce dernier est une consultation democratique. ) Enfin, le bonapartisme se presente comme la formule politique conciliant acquis de 1798 et l’ordre social. Ce regime original consistant a « rassembler tous les francais autour d’un Etat fort » a ete qualifie de CESARISME DEMOCRATIQUE. (=> reference Empire romain) Ce regime pretend concilier le suffrage universel et l’autorite de ’empereur qui incarne la souverainete nationale. Mais Napoleon rencontre des oppositions… Deja les catholiques ne sont pas contents car la France soutient l’unite italienne donc une Italie unie. De ce fait, il n’y aurait plus d’etats pontificaux (Etats diriges par le Pape)… Puis il signe un traite de libre-echange avec la Grande-Bretagne ce qui limite le soutien de certains notables conservateurs… Enfin l’Empire e tourne vers le monde ouvrier, accentuant la dimension POPULISTE (Pejoratif) du regime. C’est en 1864 que Napoleon III tolere certaines greves des syndicats.

Mais les ouvriers sont toujours dans l’opposition republicaine. Des mecs comme Thiers, republicains liberaux veulent la restauration des libertes individuelles et du regime parlementaire. L’Empire met en place des reformes alors pour laisser place a un regime liberal. Les Francais sont donc contents de ces reformes de 1870 mais Napoleon III declenche la guerre a la Prusse… Il capitule a Sedan en 1870. Les republicains proclament alors la fin de l’Empire et la naissance de la IIIeme republique. Paris est bloque par les Prussiens, c’est son premier siege !

Cela amene la famine… Gambetta voulait faire son ouf en faisant de la resistance mais il signe l’armistice le 28 janvier 1871. Mais ce n’est pas pour autant la paix, la droite royaliste est favorable a la paix et gagne les elections tandis que les republicains veulent la guerre ! En 1871 toujours, l’Assemble accepte les conditions de paix tres dures ! Par le TRAITE DE FRANCFORT, le 10 mai 1871, la France cede l’Alsace et la Lorraine et accepte l’occupation allemande jusqu’au paiement complet de l’indemnite de guerre ! Il y a donc un « Esprit revanchard » qui se met en place.

L’extreme gauche republicaine s’estime trahie. Tandis que le gouvernement monarchiste et pacifiste de Thiers fait de Versailles la capitale de la France, Paris se revolte ! « La republique sera conservatrice ou elle ne sera pas » Thiers est president de la Republique en 1871 et cherche le soutien des royalistes et des republicains moderes. Gambetta et Ferry ont condamne l’exces de la Commune mais la droite monarchiste dominee par les reactionnaires renverse Thiers. L’assemblee elit alors Mac-Mahon en 1873 comme president de la Republique. Le duc Alfred de Broglie est president du Conseil et est tres conservateur.

Le gouvernement a pour objectif l’ « ordre moral ». L’assemblee vote la loi du septennat pour le mandat du president. Mais c’est en 1875 que l’amendement Wallon fonde la republique avec sa constitution. Le president a de larges pouvoirs, il est quasiment un « monarque parlementaire » et l’enfoire de Mac-Mahon compte bien en profiter mais la chambre des deputes le force plus ou moins a demissionner en 1879. Jules Grevy arrive au pouvoir et les assemblees quittent Versailles pour Paris, on est enfin dans une vraie Republique. La commune de Paris s’est deroulee en 1871