DM économie

DM économie

Le commerce extérieur de la France désigne l’ensemble des échanges de biens et services entre la France et le reste du monde. La France est le cinquième exportateur mondial de marchandises et le quatrième en termes de services. Elle est grandement compétitive et attractive. Mais pour vraiment lutter à armes égales avec ses multiples concurrents dans ce grand marché globalisé qui est le nôtre actuellement, il lui faut à la fois appliquer une politique de croissance et favoriser les investissements.

Il lui faut également diversifier ses atouts et faire n sorte de prouver aux pays étrangers qu’un véritable savoir- faire existe en France ‘vipère nées page / Commerce externe de Le commerce externe En effet, la France est assez performante dans plusieurs domaines. La spécialisation de la France dans certains secteurs tels que l’aéronautique, l’agro-alimentaire, le secteur automobile, la chimie/pharmacie, etc. constitue une grande force et permet de faire des économies d’échelle. La suppression des frontières a facilité les échanges dans union Européenne.

En 8 ans, les échanges de la France n’ont pas cessé d’augmenter. La présence de la France dans l’Union Européenne est très importante. En effet, la France réalise près des deux tiers de ses échanges avec des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
membres de l’EU (environ des échanges français). Le client principal de la France est l’allemande, la France exporte un quart de ses exportations sève. ‘épie toi vers ce pays. De plus, l’union monétaire, qui découle de l’EU a plutôt des effets positifs sur le commerce extérieur français.

Les échanges dans l’Union Européenne sont facilités par le libre- échange possible dans cette zone sans barrières tarifaires. L’Euro, aînée commune, à la moitié des membres de l’EU aide aussi l’échange naîtra zone. De plus, les incertitudes liées aux variations des taux de change sont éliminées. Mais le commerce extérieur français ne comporte pas que des forces, il a aussi des faiblesses. Le déficit du commerce extérieur de la France en 2010 s’élève à 51 664 millions d’heures. La France réalise plus de 65% de son commerce extérieur avec des pays européens ayant la même monnaie.

La France possède des lacunes dans des secteurs d’activités qui ont un impact important dans sa balance miracle : la France n’est pas avantagée dans la production de biens, insuffisance de la spécialisation de ses exportations, une mauvaise Image de marque des produits Français par rapport à celle des autres pays européens comme l’allemande qui est le plus grand concurrent de la France. La France souffre de la concurrence des autres géants commerciaux (états-Unis, jupon, chiné) mais également de problèmes structurels et de stratégies commerciales.

De plus, les exportations françaises ne sont pas suffisamment orientées vers les pays émergent, parmi lesquels augurent ceux qui enregistrent les plus forts taux de croissance comme : l’relance, les Pays-Bas, l’autruche, la Suisse, le canard, la soude, etc. On constate aussi, que les PÂME 2 l’relance, les Pays-Bas, l’autruche, la Suisse, le canard, la soude, etc. On constate aussi, que les PÂME ne sont pas suffisamment présentes sur les marchés extérieurs. Il n’ a que les grands groupes qui cherchent à commercer avec fêteraient alors qu’il faudrait que les Petites et Moyennes Entreprises cherchent à le faire aussi.

La France est également très dépendante énergiquement. En effet, tout le secteur de l’énergie souffre lorsqu’ y a une augmentation du prix du pétrole. Il/ L’Influence du taux de change sur les échanges avec l’extérieur Le taux de change c’est le prix de la monnaie nationale relativement à une (ou des) monnaie(s) étrangères. Les changements des taux de change peuvent avoir un effet significatif sur l’économie. Prenons l’exemple d’une dépréciation du taux de change, et voir quel impact cela aura. Si le taux de change baisse, cette modification influe sur les prix des importations et des exportations.

Les exportations deviennent relativement moins chères dans d’autres monnaies, et les importations deviennent plus chères. Lorsque la monnaie se déprécie les exportations sont plus faciles car les produits seront vendus moins chers. A l’inverse lorsque la monnaie est trop forte les exportations sont pénalisées. Cet effet peut être atténué lorsque la demande d’un produit est peu élastique au prix ex : produits inexistants, le pétrole. Les exportateurs profitent d’une dépréciation de leur monnaie pour augmenter leur prix.