Divers

Divers

La finance islamique : une opportunite pour le Maroc Redacteurs : Hicham EL MOUSSAOUI – Nicolas BOUZOU. Les produits halal comme solution au deficit d’epargne Articles similaires * Greve et reforme des retraites : premiers resultats du sondage de la mi-journee * Analyse de donnees : Le Credit Municipal de Paris retient REPORTIVE V9 * Business Intelligence : Siemens choisit Information Builders comme solution mondiale * MyReport 6. 0, la version des utilisateurs * Exigences de fonds propres et nouvelles normes de Bale : encore beaucoup a faire

L’economie marocaine souffre d’un taux d’epargne faible, ce qui ne lui permet pas de financer le niveau d’investissement qui serait necessaire au maintien d’une croissance economique forte et stable. En 2005, l’epargne financiere a atteint 109 milliards de dirhams, soit 28,3% du PIB, a comparer par exemple avec le taux d’epargne de la Chine, lequel avoisine 50%. Ces ecarts expliquent le differentiel de taux d’investissement entre les deux zones. L’epargne marocaine est en outre constituee a 70% d’avoirs liquides et de placements a court terme non remuneres.

Ainsi, la structure de l’epargne se caracterise par une maturite trop courte pour financer des investissements a long terme. Enfin, la place des circuits informels de financement reste

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
importante. En temoigne la faiblesse de la bancarisation du pays, qui ne concerne que 20% de la population. A partir de la, deux pistes d’amelioration sont couramment envisagees. En premier lieu, encourager le developpement des emissions obligataires pour les entreprises de taille moyenne.

En second lieu, developper les processus de division des risques afin d’ameliorer l’efficacite des marches financiers. Mais si ces mesures permettraient d’ameliorer la gestion et la canalisation de l’epargne, elles seraient sans impact sur son niveau, et en particulier sur les comportements de placement des menages. Conjugue a des facteurs objectifs comme la faiblesse des revenus ou la part elevee de personnes analphabetes, le facteur culturel, domine par l’aspect religieux, explique la reticence des Marocains a utiliser les instruments modernes de financement.

C’est la raison pour laquelle le financement halal peut constituer un levier puissant de mobilisation et d’affectation de l’epargne, avec le renforcement de la concurrence dans le secteur financier et l’allegement des contraintes reglementaires. La commercialisation des trois premieres solutions conformes a la Charia est prevue en juillet : * la « Moucharaka » qui correspond a une adaptation islamique du capital investissement ou la banque s’engage par a financer un projet, et a en partager les profits et les pertes qui en decoulent en fonction d’un ratio preetabli. la « Ijara » ou la banque achete un bien et le loue a son client avec une promesse de vente a terme. * la « Mourabaha », qui est un pret a court terme sans interet remunere par une marge predeterminee. Une large frange de la population attend cette commercialisation afin d’acceder au credit et a de nouveaux produits d’epargne sans avoir a se soucier du dilemme de conscience pose par les produits de financement conventionnels. Toutefois, la Bank Al-Maghrib a interdit de faire reference lors des campagnes de communication a la connotation religieuse des produits de finance islamique.

Cette obligation est tres contraignante car le label halal est l’argument principal de vente de ces produits. Il est en effet dommageable de restreindre la publicite de ces produits financiers dans la mesure ou ils pourraient contribuer de facon significative au financement de la croissance economique marocaine. Asteres repond aux besoins d’etudes et de previsions economiques prealables a une operation strategique dans un marche emergent : implantation, partenariat, prospection commerciale…

Asteres commercialise des previsions sectorielles sur tous les grands pays emergents (Europe de l’Est, Amerique latine, Asie, Maghreb.. ). Pour commander une etude ou pour un devis : [email protected] fr ou 01 48 85 23 60. Nicolas Bouzou – Gerant de ASTERES (Analyses et Previsions Economiques) [email protected] fr www. asteres. fr http://www. cfo-news. com/La-finance-islamique-une-opportunite-pour-le-Maroc_a2974. html 12octobre 2010