Dissertation L Utopie

Dissertation L Utopie

Les utopies mènent-elles toujours au progrès humain ? L’utopie est un genre littéraire qui permet aux auteurs de critiquer la société dans le but de la faire changer et de la rendre meilleure, de prévenir les gens d’un potentiel danger, de faire passer des idées… Les utopies ont-elles toujours pour but de mener au progrès humain ? Nous allons tout d’abord traiter de l’évolution du progrès humain au cours des utopies, puis nous démontrerons que celles-ci, avec les contres-utopies ne sont pas que cela, qu’elles peuvent aussi amener à une régression du p g progrès humain.

Chaque auteur rédi des stratégies différe e société. En outre, auteurs, à travers cell est d’arrêter les souf ciété idéale avec véritable modèle main, car les Iles idées. Leur but les esprits, les manières, les pensées, les gestes et les moeurs. L’utopie illustre le besoin de l’homme à trouver une place au milieu d’une société en harmonie. « Fais ce que tu voudras » dans Gargantua illustre cette envie, envie de liberté après beaucoup de souffrances.

Dans les utopies, la qualité de vie est très mentionnée, le passage Eldorado de Swige to next page de Candide ou le monde de Condawa dans la Nuit des Temps de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Barjavel, démontrent bien cette vie luxueuse. Les habitants sont riches ou du moins aisés, ils ne manquent de rien, et vivent une vie paisible dans le bonheur et l’abondance. En outre, il n’y a pas d’obligation quotidienne, « Fais ce que tu voudras » dans Gargantua nous montre la liberté du peuple.

La vie est régit selon le libre arbitre. La politique est très présente dans les utopies car c’est elle qui organise la vie, il n’y a pas de lois ou très peu, mais ce sont des lois nécessaires, elles sont donc justes, avec l’exemple des Lettres Persanes pour le premier cas, les troglodytes ne supportent aucune forme d’autorité, ils ne consultent que leur aturel sauvage, ils n’obéissent à personne, chacun veille à ses intérêts sans se soucier de ceux des autres.

Ainsi que l’exemple de IUtopie de Thomas More pour le deuxième cas, le prince décrète la liberté religieuse et punit ceux qui ne la respecte pas, cette loi a pour but la liberté et la tolérance. On voit aussi que la vie est collective, dans les Lettres Persanes ainsi que dans Gargantua, les habitants vivent ensembles et s’entraident. Ils sont vertueux. Il y a aussi une égalité avec le roi, dans Eldorado, de Candide, on salue le roi en lui baisant les deux joues, ceci est une véritable critique vis 2 OF s