dissertation

dissertation

Vivre, n’est-ce pas nécessairement produire du passé et faire advenir le futur ? En quel sens alors pouvons-nous vivre au présent ? Serait-ce vivre sans relation aucune avec notre passé ou notre avenir ? Mais est-ce possible ? Est-il possible de vivre  » présentement  » en faisant abstraction de nos origines, de notre histoire, de nos souvenirs ? Mes actes présents ne sont-ils pas la conséquence de mon passé, un passé auquel mon présent donne un sens ?

Par ailleurs, si vivre, c’est exister en tant qu’être conscient et as seulement en tant qu’être vivant, est-il possible de ne pas se projeter dans l’avenir ? et dans ce cas, ne vivons-nous pas au Sui # to page futur ? Le passé et le présents ? OF4 La dissertation est l’e rci: , Swipe p baccalauréat. Pour en assimiler la aient-ils pas toujours ent choisi au ue les notions du programme, le plus efficace est de se confronter à plus de 20 sujets que propose cet ouvrage, de manière détaillée et commentée : • Le futur n’existe-t-il que dans notre pensée ? ?? Pour être libre, faut-il être sans désirs ? ?? Qu’est-ce qui fonde une communauté politique ? • La justice est-elle

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
une aff aire d’État ? • Peut-on être à la fois lucide et heureux ? • Travailler moins, moins, est-ce vivre mieux ? • La valeur d’une civilisation dépend elle du développement de sa technique ? • Existe-t-il des sous-cultures ? • Avons-nous des devoirs ? • Peut-on apprendre à juger du beau ? Mais vivre au présent peut aussi vouloir dire vivre au jour le jour.

Non pas être coupé du passé ou de l’avenir, mais ne pas s’en soucier :  » Carpe diem !  » Y a-t-il des limites à cet  » art de vivre Pouvons-nous vivre au jour le jour -non pas que ce ne soit pas possible mais est-ce légitime? D’une part, le passé nous interpelle. N’avons-nous pas un  » devoir de mémoire « ? D’autre part, notre présent n’engage-t-il pas l’avenir? N’avons- nous pas des responsabilités face à cet engagement? Quelles raisons aurions-nous de les ignorer qui seraient suffisantes pour nous en disculper? Alors, peut-on vivre au présent ?

Pouvons-nous vivre sans histoire, c’est-à-dire sans passé et sans avenir? vre, n’est-ce pas nécessairement produire du passé et faire auquel mon présent d 2 actes présents ne sont-ils pas la conséquence de mon passé, un passé auquel mon présent donne un sens ? futur ? Le passé et le futur, en ce sens, ne seraient-ils pas toujours Y a-t-il des limites à cet  » art de vivre « ? Pouvons-nous vivre au de mémoire ‘2 Est-il possible de vivre  » présentement 3 notre passé ou notre avenir ? Mais est-ce possible ? Non pas être coupé du passé ou de l’avenlr, mais ne pas s’en 4