dissertation

dissertation

La télévision serait dangereuse pour le développement des bébés. En France, la direction générale de la santé (DGS) a publié un avis négatif concernant les chaînes de télévision pour enfant, ? la suite des travaux du groupe d’experts réunis le 16 avril 200818. Les associations familiales et les syndicats d’enseignants réunis dans le Collectif inter-associatif enfance et médial 9, rappelant que les chaînes de télévision destinées aux bébés représentent un danger pour leur santé et leur développement intellectuel et émotionnel, ont demandé aux pouvoirs publics l’interdiction des haines Baby TV et Baby first20,21.

Une enquête américaine publiée en octobre 2007, soutenue par la Fondation Tamaki été menée auprès de à 24 mois. Selon Fred ick _ Swip next page de Washington et au en quantité appropri f Mental Health, a ‘enfants âgés de 2 heur à l’université : « Si la télévision rtain âge pour les enfants et leurs parents, il a été démontré qu’un excès de télévision avant 3 ans est associé à des problèmes du contrôle de l’attention, un comportement agressif et un développement cognitif Swipe to page pauvre. ?22. En comparant les performances des enfants à des tests cognitifs tandardisés en fonction de la date d’introduction de la télévision

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dans les différentes villes américaines (entre 1940 et le milieu des années 1950), les économistes Matthew Gentzkow et Jesse Shapiro montrent que l’exposition à la télévision avant l’âge d’entrée à l’école n’a pas d’effet négatif sur les performances cognitives des enfants.

Au contraire, il semble que l’exposition à la télévision avant l’entrée à l’école augmente légèrement les performances des enfants. L’effet sur les performances d’expression orale, de lecture et de connaissances générales est lus fort pour les enfants issus de famille dans lesquelles l’Anglais n’est pas la langue maternelle23.

L’Académie Américaine de Pédiatrie (en), à la suite d’une méta- analyse de 50 études sur les conséquences de la télévision sur les enfants, émet la recommandation de bannir l’écran de télévision ou de l’ordinateur à tout enfant de moins de deux ans (90 % de ces enfants américains regardent une forme de média numérique 1 à 2 heures par jour), ces médias nuisant à leur attention et diminuant la communication des parents avec leur enfant24. 2