Dissertation

Dissertation

Houillon / Finelle Cardon / Garnier EN QUOI LA PEINE DE MORT EST ELLE UNE SOLUTION A LA CRIMINALITE ? Annee 2009/2010 Sommaire Introduction I)La peine de mort dans le monde A. L’histoire de la peine de mort B. la peine de mort de nos jours C. les enjeux et les motivations de la peine de mort II) Les opinions face a la peine de mort A. Les gens pour la peine de mort B. Les gens contre la peine de mort Conclusion Introduction : La peine de mort ou peine capitale est une sentence appliquee par le pouvoir judiciaire qui consiste a retirer la vie a d’une personne ayant ete juge coupable d’un crime passible de cette peine.

Celle-ci est sensee reduire le taux de criminalite dans le monde. La criminalite regroupe l’ensemble des actes criminels et delictueux commis par un ou plusieurs individus. C’est pourquoi nous verrons si la peine de mort est une solution a la criminalite ? Dans un premier temps, nous etudierons la peine de mort dans le monde puis nous verrons les opinions concernant la peine de mort. I) LA PEINE DE MORT DANS LE MONDE A. L’histoire de la peine de mort Antiquite

Dans  l’Egypte pharaonique, la liste des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
crimes qui est passive de la peine de mort est impressionnante: toute offense a la divinite, magie, sacrileges, meurtres des animaux sacres, l’Egyptien qui fait une fausse declaration de ses revenus annuels, parricide, adultere, … Les grecques afin de  preserver la cite ont instaure un grand nombre de regles. Toute trahison etait passive de peine de mort. Si un individu tente de renverser le gouvernement il sera juger et mis a mort. Une deuxieme particularite apparait a Athenes: la distinction entre le meurtre volontaire et le meurtre involontaire.

Seul le meurtre volontaire est puni par la mort. Les grecs ont une gamme tres vaste de supplices destines a rendre la mort encore plus cruelle: le bucher, la strangulation, la noyade. Les Hebreux: Au depart, le roi possede le droit de vie et de mort sur tous les membres de la societe. Ensuite, le pouvoir central (les « Anciens ») impose peu a peu que la famille de la victime recoive une indemnite mais en cas de meurtre, la peine de mort est exigee. Si le vengeur de sang, doit mettre a mort le meurtrier, il doit y avoir une procedure judiciaire pour eviter des erreurs.

Pour que le condamne soit mis a mort il faut qu’il y ait non pas un mais plusieurs temoins. Peu importe le cas de meurtre, la mort est prononcee essentiellement pour des motifs religieux ou pour des infractions concernant la famille. Le moyen age: A cette epoque, la peine de mort etait appliquee a outrance. Les rois n’hesitaient pas a executer ceux qu’ils desapprouvaient. La peine de mort etait prevue pour sanctionner les crimes. Feodalite et chretiente: Alors que le systeme des indemnites avait souvent evite la mise a mort du meurtrier, le droit de venger la victime entraine de veritables « guerres privees ».

En revanche les seigneurs et les villes vont instaurer un certains nombre de regles limitant ainsi le recoure a la vengeance prive. Les legislateurs et les juges de cette epoque croient que la peine de mort est le meilleur remede a la lutte contre les meurtres. Pour eux, il ne s’agit pas de corriger le coupable mais d’intimider le delinquant qui pourrait commettre un crime. Ils mettent donc en place d’atroce souffrance, allant jusqu’a la mort, reservees aux criminels afin d’effrayer ceux qui envisagent de commettre un crime. 3 exemples de morts atroces : . la cruaute du chatiment: pendaison, decollation, enfouissement, bucher, « longue traine », « saut de falaise », roue, … 2. la publicite du chatiment: toutes les potences, fourches patibulaires, sont placees sur des points culminants, forts visibles. Pour l’intimidation, on laisse souvent le cadavre du pendu. 3. La conception extensive de la responsabilite penale : le but etant de prevenir les crimes, de faire parvenir le message a tous le monde pour intimider. En France: Les infractions passibles de la peine de mort etaient : es crimes contre la religion (heresie, sorcellerie, blaspheme, etc. ), le meurtre, le viol, l’incendie, le vol et la fabrication de fausse monnaie ainsi que le crime de lese-majeste (porter atteinte a la personne du roi). A partir du 18eme siecle: Jusqu’au XVIIIe siecle, personne ne songeait a remettre en cause la peine de mort. C’est un philosophe italien, Cesare Beccaria qui, le premier, defendit la these de l’abolition totale de la peine de mort en publiant son ouvrage « Dei delitti e delle pene » (1764). C’est a la fin du XVIIIe siecle que les premiers Etats ont aboli la peine de mort.

Mais la peine capitale fut rapidement retablie dans les rares pays qui l’avaient supprimee. En France, sous l’ancien regime, le supplice utilise etait fonction a la fois de la qualite du criminel et de la nature du crime: schematiquement, le noble etait decapite a la hache, le voleur de grand chemin roue en place publique, le faux-monnayeur bouilli vif, l’heretique brule vif, le domestique voleur de son patron pendu… C’est en 1792 que l’on a decide qu’il faudrait une sanction unique pour chacun. Ainsi, le legislateur a decide que tout condamne aurait la tete tranchee, etablissant la guillotine pour tous.

B. la peine de mort de nos jours Aujourd’hui, 64 pays ont recours a la peine de mort, mais 133 autres l’ont abolit ou ne l’appliquent plus. De nos jours les methodes d’executions ont evoluees, il s’agit premierement de l’injection letale, qui est la plus utilisee et qui reste la moins douloureuse pour l’individu qui doit etre execute, elle consiste a faire perdre connaissance au condamne pour qu’il ne ressente pas la douleur provoque par les 2 autres produits qui paralysent les muscles puis entraine un arret cardiaque.

Ensuite viennent la pendaison (par rupture des cervicales) et les executions par armes a feux (2 methodes tres rependu dans les textes de lois, en 2001 73 pays prevoyaient les armes a feux et 58 la pendaison). D’autres methodes sont moins utilisees comme la lapidation (mort par jet de pierres), la pendaison-strangulation (par etouffement) ou bien par decapitation au sabre. Certaines methodes comme la chaise electrique et la chambre a gaz sont en voie de disparition, la derniere condamnation avec la chambre a gaz remonte a 1999 et une electrocution est recensee en moyenne chaque annee aux Etats-Unis.

C. Les enjeux et les motivations pour cette peine Dans certains pays, la peine de mort est un moyen de repression afin de reduire au silence l’opposition politique. Le plus souvent, se sont les plus demunis qui sont touches : minorites ethniques, discrimination raciale … De nombreux gouvernements utilisent comme argument pour la peine capitale le fait que cela fait baisser le taux de criminalite. Or son efficacite par rapport aux autres peines n’a jamais ete prouvee.

D’apres les gouvernements, il vaut mieux eliminer le probleme plutot que de risquer un nouveau crime de cette personne or, les juges et autres personnes peuvent condamner un innocent, lorsqu’une peine est prononcee, il n’y a pas 100% des chances pour que ce soit la bonne personne. Aux Etats-Unis, le nombre de personnes soumises a la peine diminuent. Ce n’est pas une remise en question philosophique, au contraire, c’est une question d’argent. De nos jours, avec la crise, la peine de mort devient un luxe car en effet, cela coute tres chere. [pic]

II) Les opinions face a la peine de mort A. Les gens pour la peine de mort Beaucoup de personnes maintiennent la peine capitale pour des crimes politiques (atteinte a la surete interieure ou exterieure de l’etat) ou militaires. Elle reste encore utilisee car : – C’est l’un des meilleurs moyen de dissuasion. – C’est le seul moyen de defense efficace dont dispose la societe face a certains criminels. Elle permet de proportionner la peine a la gravite du crime. – Pour beaucoup, la peine de mort les rassure, en quelque sorte ils se sentent plus en securite. Pour se venger, par colere: par exemple lorsque des parents ont perdu leur enfant, les parents ressentent un grand vide et veulent souvent que l’assassin paye par sa vie, ils sont pret a tuer pour «  venger la mort de leur enfant » – La peine de mort est definitive: elle permet de s’assurer que les criminels ne pourront pas s’evader ou, tout simplement, beneficier d’une remise de peine et recommencer. – dans l’histoire, la peine de mort etait: 1°/ Vindicative: offense a la divinite, a l’empereur = vengeance. 2°/ Expiatoire: crime pardonne par le chatiment recu. °/ Exemplaire: intimidation des criminels. -Elle permet de calmer les esprits, d’apaiser la colere et donne un sentiment de securite par l’elimination des elements dangereux. B. Les gens contre la peine de mort Dans de nombreux pays, cette peine a ete abolie, mais ceci ne date pas d’il ya beaucoup de temps, en effet, la loi mise en vigeur interdisant la peine de mort en France date du 9 octobre 1981, soit un peu moins de 30 ans. En 2006, on a compte 99 pays dans le monde ayant abolie cette peine capitale, et ce chiffre continue de croitre.

Mais quels sont les arguments qui ont permis cette abolition ? Inefficace : elle ne dissuade jamais les criminels de tuer et il n’a jamais ete prouve qu’elle avait un effet sur le taux de criminalite. Illegale : c’est une violation du droit a la vie inscrit dans la Declaration Universelle des droits de l’Homme de 1948 (art. 3) Injuste : elle frappe souvent des individus issus des groupes minoritaires, et des personnes demunies sans ressource ni moyen de se defendre. Cruelle, barbare et degradante: c’est une double torture entre l’attente souvent tres longue dans le couloir de la mort et l’execution.

Violente : elle ajoute un traumatisme au crime et multiplie les morts, elle legitime la violence alors que la justice doit etre rendue pour pacifier les relations sociales. Sans appel : alors meme que la justice n’est jamais a l’abri d’une erreur, chaque annee des innocents sont ainsi executes. Reductrice : Elle restreint une vie a un acte et empeche tout travail de rehabilitation. De plus, la peine de mort est donnee comme un spectacle, comme avec la guillotine, ou tout le monde venait voir l’execution pour le plaisir.

De nombreuses ? uvres ont plaider pour abolir cette peine comme « le dernier jour d’un condamne » de Victor Hugo. Ainsi, les avis restent partages bien que la majorite des personnes dans le monde repondrait Contre la peine de mort. Conclusion : Bien que les avis soit tres partages, pour la majorite des personnes, la peine de mort n’est pas efficace, et ne repond pas aux droits de l’homme. Cepandant, certains etats la maintienne pour faire respecter l’ordre, mais a quel prix ?

En chine, le nombre de mort par la peine capitale est au nombre siderant de 5000 personnes par an, et le chiffre ne cesse d’augmenter ce qui montre bien qu’elle n’est pas forcement efficace. Avis personnel : Vincent : Je trouve que la peine de mort est bien merite, et qu’elle devrait etre reinstaure dans chacun des Etats pour baisser le taux de criminels et vider un peu les prisons. Julien : Pour ma part, je pense que la peine de mort est a la fois une solution efficace, mais pas au point d’en abuser, il faudrait faire des categories de crimes necessitant la peine de mort comme pour ceux ayant procede a des attentas, ou ce genre de chose.

Jonhattan : Comme l’a dit Julien, la peine de mort devrait etre reinstaure mais qu’apres un choix sur les crimes necessitant une peine aussi lourde. De plus, le doute ne devrait pas etre permis. Pierre : Je pense que la peine de mort est une solution inutile, pueril car c’est un peu ? il pour ? il dent pour dent, je tue quelq’un ou lui fait du mal, la justice me tue, de plus elle n’est pas forcement responsable de la baisse de la criminalite alors, pour ma part, il faudrait l’abolir a tout prix. e trouve que la peine de mort est bien merite et qu’elle devrait etre instaure dans chacun des etats afin de diminuer le taux de criminalite dans le monde je trouve que la peine de mort est bien merite et qu’elle devrait etre instaure dans chacun des etats afin de diminuer le taux de criminalite dans le monde je trouve que la peine de mort est bien merite et qu’elle devrait etre instaure dans chacun des etats afin de diminuer le taux de criminalite dans le monde