Developpement durable

Developpement durable

|Auteur de la fiche lecture : |Mots-cles : | |Catherine BARQUERO-PELLIZZON |groupe, groupe restreint, dynamique du groupe | |Etablissement : Lycee Victor Louis Talence | | |Academie : Bordeaux | | Relecteur(s) : Maguy Perea | | | |Date de publication sur le site : juillet 2006 | | |Date de revision : | 1 La dynamique des groupes restreints

Didier ANZIEU (1916-1999) et Jacques Yves MARTIN (1917-1994) Collection Le Psychologue Edition PUF 1968(1ere ed) ; 2004(13eme ed) 397 pages INTERET DE L’OUVRAGE Il s’agit d’un ouvrage de reference universitaire qui permet au professeur de Communication et Gestion des Ressources Humaines d’approfondir ses connaissances sur l’etude des groupes restreints. La dynamique des groupes restreints est une partie de la psychologie sociale.

Les deux ouvrages de Jean Maisonneuve intitules « La psychologie sociale* » et « La dynamique des groupes* » peuvent constituer une premiere approche. (*Que-sais-je n°458 et 1306 ; se reporter aux fiches de lecture publiees par le Crcom) Cet ouvrage contient des developpements qui peuvent aider le professeur dans sa prise du recul par rapport a certains concepts (groupe, categorie de groupes, pouvoir et autorite, information et communication, processus de communication… ) et dans sa pratique de conduite, d’animation des groupes.

Les angles d’approche sont complementaires : psychosociologique pour

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
J. Y Martin, clinique et psychanalytique pour D. Anzieu ; Dans l’avant-propos, les auteurs evoquent le souci d’une rigueur semantique (choix de la terminologie, definition des concepts), d’une selection des travaux presentes (definitions operationnelles, etudes validees), d’un elargissement vers d’autres disciplines (anthropologie sociale, sociologie, philosophie, theorie des organisations). CONCEPTS ET IDEES CLES ? Composition de l’ouvrage – Un avant-propos redige par les auteurs 3 parties (structurees en 9 chapitres) • Le groupe et les groupes : Concept ; Historique ; Theories : Methodes • Les phenomenes de groupe : Pouvoirs, structures et Communications ; Interactions et affinites • Les domaines d’application : –  Des annexes methodologiques – Une bibliographie par partie ; Une bibliographie generale actualisee en 1993 – Pas de conclusion ; Pas d’index ? Idees principales ! Partie 1 : Le groupe et les groupes Chapitre 1 : Le concept Quelle est la signification scientifique du groupe restreint ?

L’histoire du mot « groupe », dans la langue francaise, nous apprend que le terme est recent (1668) et derive de l’italien. L’etymologie associe le terme a deux significations qui se retrouveront tout au long de la reflexion sur les groupes : la cohesion et la reunion. En tant qu’objet d’etude scientifique, ce concept a ete long a construire : pourquoi ? – Car il existe des prejuges individuels et collectifs d’ordre psychologique voire psychanalytique (difficulte de l’individu a se decentrer… et d’ordre sociologique (mefiance de certaines institutions a l’egard du petit groupe… ) qui sont lies a des representations sociales du groupe, vehiculees par le folklore, la litterature, la religion, les sciences, et qui donnent une image plus ou moins negative du petit groupe. – Car les groupes d’individus sont nombreux et divers : par leurs formes, par leurs appellations. Dans le langage scientifique, les auteurs pensent qu’il est « souhaitable qu’un groupe designe un ensemble de personnes reunies ou qui peuvent et veulent se reunir ».

Pour le distinguer des autres formes de groupes, ils proposent une classification des groupes humains en cinq categories : la foule, la bande, le groupement, le groupe primaire ou restreint, le groupe secondaire ou organisation. Six criteres sont associes : la structuration du groupe (entendue comme le degre d’organisation interne et la differenciation des roles de ses membres), la duree de vie du groupe, le nombre d’individus, les relations entre les individus (nature et frequence), l’effet sur les croyances et les normes des membres du groupe, la conscience des buts communs, les actions communes.

Le critere de l’effectif du groupe est particulierement important : en effet, l’etude des faits de groupe doit trouver sa place entre l’etude des faits individuels (il faut au moins trois personnes pour qu’un groupe soit constitue) et l’etude des faits sociaux. Chapitre 2 : Historique Qui sont les precurseurs de cette science des groupes restreints ? Plusieurs philosophes et sociologues europeens posent les bases theoriques de la dynamique des groupes. Elle se developpe aux Etats-Unis, grace a un contexte favorable a l’existence et a l’etude du groupe.

En Europe, l’existence de groupes restreints remonte a l’Antiquite grecque (dans la mythologie, le conseil des 12 dieux de l’Olympe par exemple). Elle est aussi liee a l’histoire du christianisme (le groupe de Jesus et des douze apotres). C’est avec l’essor du commerce qu’ils vont se multiplier (reunions de marchands, naissance des conseils d’administration). En France, les debuts d’une reflexion sur le fonctionnement des groupes se retrouvent au XIXeme siecle, dans les travaux de Charles Fourier (l’utopie experimentee du phalanstere), Emile Durkheim (la conscience collective).

Au XXeme siecle, Jean-Paul Sartre va s’interesser a l’homme face au groupe et a l’histoire collective (la logique de l’action, la distinction entre le rassemblement et le groupe). En Allemagne, sont applicables au groupe restreint les categories sociologiques de Ferdinand Tonnies et Smalenbach (communaute de vie, communaute d’interets ou societe… ). Aux Etats-Unis, c’est l’ideologie democratique des Quakers venus d’Angleterre qui constitue le berceau de la naissance de la dynamique des groupes.

Alexis de Tocqueville releve l’existence de nombreux groupes dans l’organisation economique et sociale de ce pays dans la premiere moitie du XIXeme siecle. L’approche scientifique des groupes date des annees 30 d’une part, avec les travaux de philosophie sociale de George. H. Mead et de Charles. H. Cooley et, d’autre part, avec les premieres recherches scientifiques : elles vont permettre de degager un certain nombre de methodes et de resultats qui sont aujourd’hui banalises, mais qui ne l’etaient pas a leur epoque.

Certaines enquetes portent sur la delinquance juvenile (Frederic Trasher etudie les bandes de delinquants a Chicago, William. F. Whyte etudie la colonie italienne de Boston et la bande des Nortons). D’autres enquetes concernent les relations humaines dans l’industrie : Elton Mayo va mener une serie d’experiences sur les reactions de groupes d’ouvriers aux modifications de leur environnement de travail (avec le « test-room »). Chapitres 3 et 4 : Theories et Methodes Quelles sont les composantes de cette science ?

Des theories et des methodes variees et nombreuses ont contribue a enrichir l’etude des groupe restreints. Les auteurs proposent un inventaire des theories : – Dans les annees 40, l’apport de Kurt Lewin a ete fondateur car il a propose une methodologie (methode experimentale; recherche-action), des hypotheses et une appellation (dynamique des groupes). – Le test sociometrique concu par Jacob-Levy Moreno en 1959 est applicable aux groupes restreints. – Le principe de l’animation non directive du groupe restreint a ete preconisee par Carl Rogers (1966-1970). Les theories cognitivistes sont multiples et correspondent a l’approche dominante depuis les annees 60. Chacune « apporte sa pierre a l’edifice », mais aucune n’envisage tous les aspects de la discipline. Une importance particuliere est accordee aux hypotheses et aux conclusions des travaux de Serge Moscovici et Claude Faucheux relatifs aux phenomenes d’influence. – Le groupe est objet d’etude de la psychanalyse depuis Sigmund Freud. Les travaux de Bion apres la seconde guerre mondiale marquent le debut de la therapie de groupe.

Depuis les annees 70, l’ecole francaise de Psychanalyse groupale (a laquelle se rattache Didier Anzieu) s’interesse notamment a l’imaginaire des groupes. La psychotherapie de groupe constitue un champ d’application important de la dynamique des groupes. Les methodes de recherche sont classees en trois categories : cliniques ; psychanalytiques ; experimentales. Elles sont appliquees sur le terrain ou en laboratoire, a des groupes naturels/reels ou artificiels (constitues pour la recherche). Chaque methode presente des caracteristiques, des interets et des limites.

La methode choisie par le chercheur est aussi importante que les resultats de sa recherche ; elle conditionne leur validite. Des annexes methodologiques et operationnelles presentent plusieurs methodes d’etude des groupes restreints parmi lesquelles la methode des cas et le « brain storming » ou reunion de creativite ! Partie 2 : Les phenomenes de groupe Quels mecanismes caracterisent et quels facteurs influencent le fonctionnement et la production d’un groupe restreint ? Chapitre 5 : Les mecanismes de pouvoir, de prise de decision, de communication dans un groupe restreint Les mecanismes de pouvoir et de prise de decision Les etudes sur les mecanismes de pouvoir dans les groupes naturels et dans les groupes experimentaux permettent de conclure que le pouvoir est immanent au groupe : c’est le groupe qui est detenteur du pouvoir et une autorite est temporairement deleguee a certains individus. Les auteurs proposent un modele dynamique d’analyse du fonctionnement du groupe restreint : Assimile a un systeme ferme, le groupe est soumis a des tensions (dans les relations interpersonnelles par exemple).

Pour les surmonter, il devra utiliser son « energie » propre (competences… ) et realiser deux types d’activites : Les activites liees a la production du groupe (celles par lesquelles il atteint les objectifs fixes); Les activites liees a « l’entretien » du groupe (celles qui permettent le maintien et la cohesion du groupe). Selon le type d’activite privilegie, le groupe restreint sera plutot actif (ex : groupe projet) ou plutot mondain (ex : groupe d’invites pour un repas), de commemoration (ex: groupe d’anciens combattants). Ces activites se traduisent par des decisions de groupe.

Le depassement des conflits (de forme et de nature diverses) qui affectent le mecanisme de prise de decision, peut etre facilite par : *Un inventaire preliminaire et approfondi des besoins du groupe et de ses membres, des ressources disponibles du groupe, des differentes possibilites d’action ; compte tenu des contraintes ; *La recherche d’ un consensus ; *Le caractere explicite, formel de la prise de decision. D’apres Maier (1963), un double critere permet d’analyser la valeur d’une decision prise : Sa qualite, par rapport a l’objectif ; Le degre d’adhesion de ceux qui doivent l’executer.

La decision de groupe est consideree comme l’un des moyens pour prevenir le phenomene de resistance au changement. Une demarche coherente suppose, d’une part, de s’accorder sur des normes de fonctionnement et des cadres de reference propres au groupe (et les ajuster au cours de la vie du groupe) et d’autre part, de former au travail de groupe ceux qui participent a l’elaboration des decisions. • Les processus de communication Etant donne leur importance au regard de la prise de decision et des relations entre les hommes, il est necessaire que le groupe organise des communications efficaces et satisfaisantes.

Pour les chercheurs rattaches au courant cybernetique, le processus de communication se compose d’element formels : emetteur, recepteur, message, code, canal. Le bon fonctionnement materiel de ce processus aboutit a une communication efficace. Des theoriciens comme Abraham Moles en France, ont complete l’approche cybernetique. L’etude de certains elements psychosociologiques comme la personnalite, le role et le statut des individus… permet de donner du sens a l’analyse du processus de communication. Une communication est satisfaisante lorsqu’elle est adaptee a la situation dans laquelle elle se deroule.

Il est necessaire d’identifier et de surmonter les obstacles : formulation, contexte, comprehension, attitude, interpretation… Pour cela, de nombreux chercheurs etudient les reseaux de communication et la cooperation au sein des groupes restreints (particulierement de la fin de la seconde guerre mondiale aux annees 70 : Alex Bavelas, H. Leavitt, C. Flament… ). Leur objectif principal consiste a identifier la structure la plus performante, compte tenu des contraintes et de la nature de la tache a realiser par le groupe (production d’un service, resolution d’un probleme, prise d’une decision… . Chapitre 6 : Les interactions et les phenomenes affectifs dans un groupe restreint Des relations existent entre les membres d’un groupe. Elles se traduisent par certainsphenomenes Pour guider le lecteur dans la diversite des travaux dont il faut rendre compte, une approche thematique est privilegiee : un (parfois plusieurs) phenomene correspond a un theme de recherche auquel sont associes des chercheurs ou des ecoles de pensee, des concepts, des theories, des methodes, deja presentes dans le cours de l’ouvrage dans une autre perspective (historique par exemple). Au sein du groupe restreint, les relations interpersonnelles sont etudiees : les reseaux d’affinites par Jean Maisonneuve), le moral, le degre de lucidite ; – L’autorite au sein du groupe restreint (a ne pas confondre avec le pouvoir) est un axe de recherche qui comprend une serie d’experimentations parmi les plus celebres de la psychologie sociale. Il comprend d’une part, les travaux relatifs aux styles de commandement, au « leadership » et d’autre part, les travaux relatifs a l’influence, aux normes de groupes (creation, soumission, conformisme… , aux rapports de dependance a l’autorite ; – Le phenomene de resistance au changement est un objet d’etude central pour Lewin. Ce dernier a realise ses experimentations essentiellement dans le cadre de la vie quotidienne (groupes d’enfants, groupes de menageres… ) alors que d’autres chercheurs poursuivront des experiences en milieu industriel (Coch et French en 1948) ; – La creativite du travail en groupe est une aptitude particuliere de l’esprit qui revet plusieurs formes et peut etre favorisee par plusieurs techniques (« brainstorming », synectique, pensee collective) ; Les roles et les attitudes des membres du groupe restreint sont deux concepts qui peuvent etre utilises pour comprendre et articuler l’heterogeneite des membres du groupe (dans les comportements, les fonctions… ) ; – Les emotions de groupe et les mentalites de groupe sont des aspects de la vie affective du groupe essentiellement etudiees par des psychanalystes. ! Partie 3 : Les domaines d’application Quelles sont les applications des recherches fondamentales ? Cette partie conclut l’ouvrage en lui donnant tout son sens.

En effet, le sens de la recherche-active, demarche fondatrice de la dynamique des groupes, consiste, en simplifiant, a comprendre le groupe pour pouvoir agir sur le groupe. Les pratiques se regroupent en trois categories : – Les applications « traditionnelles » de la dynamique des groupes : en ethologie (societes animales), en sociologie (familles, groupes d’enfants, groupes asociaux… ) ; – Les applications dans le domaine professionnel : les chercheurs adoptent une approche psychosociologique (la formation des adultes par exemple) ou psychanalytique (l’analyse transitionnelle par exemple) ; Les applications realisees dans le domaine therapeutique (les psychotherapies de groupe) . ? Lien avec le nouveau programme : Terminale Communication et Gestion des Ressources Humaines A. Les groupes 1. Le groupe 2. La dynamique du groupe B. La communication 2. La communication au sein des groupes restreints C. L’organisation 1. L’organisation, facteur de performance des groupes UTILITE OPERATIONNELLE |Finalite et niveau |  |Raisons majeures | Pour la pratique |1re et Terminale |+ |Ouvrage d’approfondissement destine au professeur pour aborder les diverses dimensions de l’etude | |pedagogique | | |du groupe restreint. Apports de savoirs et de savoir-faire. | | | | |t. | | | | | | | | | |App | |BTS |+ |Idem | |Pour la preparation|Capet |++ |Ouvrage universitaire de reference | |a un concours | | | | | |Agregation |++ | | ———————– [pic]