Democratie Gendry

Democratie Gendry

Façade du Parthénon, sur l’Acroplole ? Athènes (source clio-photo) Façade de l’Elysée ( Site de l’Elysée) La démocratie Dans son sens originel (au Ve siècle avant J. C, à l’époque de Périclès et dans la cité d’Athènes), le mot démocratie* désigne un système politique où le peuple détient la souveraineté. (vient du grec dèmos pe org Sni* to View Jetons de vote en b les jurés, de « Héliée 300 a. C. Musée de l’Agora antique d’Athènes Pour voter les citoyens utilisaient des jetons. le choix d’un jeton à tige pleine indiquait un vote pour l’acquittement, une tige creuse la ondamnation. Comment peut-on identifier une démocratie? uissance) ou démocrate ? Cela dépend de nous ! Au premier abord, si on se contente d’une approche superficielle centrée sur nos institutions politiques, la démocratie ne semble pas très excitante… une liste de droits et libertés à respecter, des partis politiques, des élections au suffrage universel, un Parlement et un gouvernement…

L’apprentissage de la démocratie devient alors parcours initiatique qui, tantôt au moyen de mises en situation tantôt au moyen d’exposés plus ou moins interactifs, devrait conduire eunes et les moins jeunes à intégrer des comportements et des modèles établis. La démocratie y perd son contenu,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
se limite ? des formes à respecter et nous risquons dés lors de la considérer comme une recette que d’autres pourraient (devraient ? ) aussi adopter. Mais la démocratie est à la fois bien plus et bien moins qu’un ensemble de règles à respecter pour vivre dans la paix et la prospérité.

Le « contrat démocratique » est dès lors fragile, et doit rester fragile parce qu’il ne sera démocratique que s’il admet et prévoit la possibilité réelle de sa remise en question permanente. La démocratie se fait et se défait à chaque instant, elle se nourrit, s’enrichit d’une pratique et d’une réflexion permanente qu’elle permet et suscite elle-même. Pierre WaaubArticle extrait de la Fiche pédagogique no 1 : « Ma petite démocratie : penser la question du pouvoir » crée dans le cadre de la campagne ‘La *AGF 9 rif q Programme public déducation au développement Annoncer La Couleur. ) Enumère les règles qui fondent une démocratie d’après ce texte. Aujourd’hui, la démocratie est tellement inscrite dans notre quotidien qu’elle passe inaperçue. Nous la considérons comme une évidence et un acquis, alors qu’elle n’est rien d’autre que le reflet de ce que nous décldons d’en faire collectivement ( A de nombreuses reprises, la démocratie a dû reculer (… ). Autocrate, dictateur, fasciste, populiste, despote, oligarque, empereur, monarque absolu, technocrate, führer, guide suprême, phallocrate, machiste, raciste, ou démocrate ?

Cela dépend de nous ! centrée sur nos institutions politiques, la démocratie ne semble pas très excitante… Une liste de droits et libertés à respecter, des partis politiques, es élections au suffrage universel, un Parlement et un gouvernement… L’apprentissage de la démocratie devient alors un parcours initiatique qui, tantôt au moyen de mises en situation, tantôt au moyen d’exposés plus ou moins interactifs, devrait conduire les jeunes et les moins jeunes à intégrer des comportements et des modèles établis.

La démocratie y perd son contenu, se limite à des formes à respecter et nous risquons dés lors de la consldérer comme une recette que d’autres pourraient (devraient ? ) aussi adopter. ensemble de règles à respecter pour vivre ans la paix et la prospérité. Le « contrat démocratique fraeile, et doit rester fr paix et la prospérité. Le « contrat démocratique » est dés lors fragile, et doit rester fragile parce qu’il ne sera démocratique que s’il admet et prévolt la possibilité réelle de sa remise en question permanente.

La démocratie se fait et se défait à chaque instant, elle se nourrit, s’enrichit d’une pratique et d’une réflexion permanente qu’elle permet et suscite elle-même. Pierre WaaubArticle extrait de la Fiche pédagogique nol : « Ma petite démocratie : penser la question du pouvoir » ,crée dans le adre de la campagne ‘La démocratie, c’est pas que des mots (au Nord comme au Sud)’ en 2004 par le programme public d’éducation au développement Annoncer La Couleur. es règles qui fondent une démocratie quotidien qu’elle passe inaperçue. Nous la considérons comme une évidence et un acquis, alors qu’elle n’est rien d’autre que le reflet de ce que nous décidons d’en faire collectivement ( (… ). Autocrate, dictateur, fasciste, populiste, despote, oligarque, empereur, monarque absolu, technocrate, führer, guide suprême, phallocrate, machiste, raciste, ou démocrate ? Cela dépend de rès excitante…

Une liste de droits et libertés à respecter, des politiques, des élections a versel, un Parlement et un parcours initiatique qui, tantôt au moyen de mises en situation, fragile parce qu’il ne sera démocratique que s’il admet et prévoit la petite démocratie penser la question du pouvoir » ,crée dans le cadre de la démocratie, c’est pas que des mots (au Nord comme au Sud)’ en 2004 par le Programme public d’éducation au développement Annoncer La droits de l’Homme et du citoyen du 26 août 1789. LES LIBERTES La séparation des trois pouvoirs.

Les trois piliers de la émocratie UNE CONSTITUTION La séparation des pouvoirs Il y a, dans chaque État, trois sortes de pouvoirs : la puissance législative, la puissance exécutrice des choses qui dépendent du drolt des gens, et la puissance exécutrice de celles qui dépendent du droit civil. l_orsque, dans la même personne ou dans le même corps de magistrature, la puissance législative est réunie à la puissance exécutrice, il n’y a point de liberté ; parce qu’on peut craindre que le même monarque ou le même sénat ne fasse des lois tyranniques, pour les exécuter tyranniquement. l n’y a point ncore de liberté, si la puissance de juger n’est pas séparée de la puissance législative et de l’exécutrice. (… )Tout serait perdu, si le même homme, ou le même corps des principaux, ou d du qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. Le suffrage est toujours universel, égal et secret. Ill. 1848 : suffrage 1944 : droit universel masculin vote des femmes Constitution de 1958 Le peuple est roi.

Il a le pouvoir par le vote . ll détient la souveraineté nationale La souveraineté nationale, ondement de la SUFFRAGE RESTREINT (CENSITAIRE) SUFFRAGE UNIVERSEL Le multipartisme IV. A:l’Assemblée Nationale peuple a le pouvoir par le vote . II détient la V. Règle de la majorité le Sénat IV. Multipartisme, pluralisme politique le parlement Si il manque un de ces éléments, la démocratie peut être en danger….

Une démocratie respecte les principes suivants: Document élève B législatives et présidentielles ont eu lieu en octobre 1999 en Tunisie. Selon les communiqués officiels, le président Ben Ali a été réélu avec des suffrages. 34 des 182 sièges du parlement ont été attribués ux six partis d’opposition légaux, sans tenir compte de leurs résultats aux élections législatives ni des autres partis politiques interdits. La respecte l’équilibre des pouvoirs mais l’étau du pouvoir se resserre…

Le cercle de la répression n’a cessé de s’élargir. Les défenseurs des droits humains sont l’objet de surveillances et de manoeuvres dintimidation et leur liberté d’opinion de conscience et d’expression restreinte . Le journaliste Taoufik Ben Brik connu pour ses articles virulents à l’égard du gouvernement a été mis en résidence surveillée, arrêté et interrogé pendant lusieurs heures. Des confrères étrangers venus soutenir ce journaliste se sont vus confisquer leur carnet et matériel par la police.

Les procès politiques sont loin d’avoir respecté l’équité, des juges d’instruction ont refusé d’enquêter sur soupçons de torture. Des avocats n’ont pas été autorisés ? consulter les dossiers de leurs clients . Enfin certaines personnes arrêtées dans le cadre d’autres affaires ont été jugées et condamnées sans avoir été présentées au tribunal. D’après le rapport 2000 d’ rnational. D’après le rapport 2000 d’ Amnesty International.