Definition scientifique

Definition scientifique

Absorbance : intensite d’absorption d’une lumiere monochromatique par une substance en solution. L’absorbance est directement proportionnelle a la concentration de la substance. Absorptiometrie : methode d’etude des molecules fondee sur leur capacite a absorber la lumiere (la spectrophotometrie ou la colorimetrie sont des methodes d’absorptiometrie). Acide amine : molecule organique appartenant a la famille des protides comportant une fonction acide (-COOH), une fonction amine (-NH2), un hydrogene et un groupement chimique (radical) lies de facon covalente a un meme atome de carbone.

Les differents acides amines different par leur radical. Les proteines de tous les etres vivants sont formees a partir des memes 20 acides amines (acides amines proteinogenes). Accretion : formation progressive d’un corps celeste par agglomeration d’elements (poussieres, etc. ) sous l’effet de la gravite. Acrocentrique : qualifie un chromosome forme d’un seul bras avec le centromere situe a l’extremite du chromosome. Actualisme : theorie admettant que les causes des phenomenes geologiques passes sont les memes que celles agissant sur les phenomenes geologiques actuels et qu’elles ont eu les memes effets (theorie des causes reelles).

Adenine : nom de l’une des quatre bases azotees constituant l’ADN. Addition : type de mutation dans laquelle un nucleotide s’ajoute a l’ADN. ADN : Acide desoxyribonucleique. Polymere de nucleotides double brin localise dans les chromosomes qui contient l’information genetique. Aerobie : qui vit en presence d’air (organisme). Qui contient de l’air (milieu). Aerobiose : vie en presence d’air. Afferent : qui va vers (se dit des fibres sensorielles qui se projettent vers les centres). Agoniste : dont l’effet va dans le meme sens. grosysteme (ou agroecosysteme) : ecosysteme resultant des activites agricoles (champs, paturages, etc. ). Aire d’association (aire psychosensorielle) : region du cortex cerebral qui elabore les sensations a partir des informations sensorielles recues notamment de l’aire de projection correspondante. Les lesions des aires d’association conduisent a l’impossibilite de reconnaitre l’identite d’un stimulus. Aire de projection : region du cortex cerebral ou se projettent les neurones vehiculant les informations sensorielles primaires.

Aire de projection motrice : region du cortex cerebral ou se trouvent les neurones moteurs primaires. Ce sont des neurones pyramidaux dont les axones se projettent sur (font synapse avec) les motoneurones alpha de la corne anterieure de la moelle epiniere qui commandent la contraction des muscles volontaires. Aire premotrice : aire corticale situee dans le cortex frontal (en avant de la circonvolution frontale ascendante) chargee notamment de la programmation des activites motrices en agissant sur les neurones des autres aires motrices.

Aldosterone : hormone corticosurrenalienne intervenant dans la regulation de la pression arterielle. Alleles : formes differentes sous lesquelles un meme gene peut exister dans une espece. Amidon : polymere d’origine vegetale forme d’unites glucose. L’amidon comporte deux constituants en proportions variables suivant les plantes, l’amylose et l’amylopectine. L’amylose est constituee de chaines de molecules de glucose liees de facon covalente entre les carbones 1 et 4 de deux unites glucose successives tandis que l’amylopectine comporte des chaines ramifiees liees au carbone 6 de certaines des unites de l’amylose.

L’amidon donne une coloration bleue a violette en presence de diiode. Ammonite : mollusque cephalopode fossile. Les ammonites ont disparu a la fin de l’ere secondaire. Amniocentese : prelevement de cellules f tales realise a partir du liquide amniotique. Elle est effectuee generalement dans le but de mettre en culture les cellules f tales pour detecter une anomalie chromosomique eventuelle par examen du caryotype. Amphibole : mineral (silicate ferromagnesien) present dans les roches metamorphiques. Amyelinique : qualifie une fibre nerveuse depourvue de myeline.

Anabolisme : ensemble des reactions de biosynthese du metabolisme. Anaerobie : qui vit ou fonctionne en absence d’air (organisme). Depourvu d’air (milieu). Anaerobiose : vie en absence d’air. Anatexie : fusion partielle (donnant une migmatite) ou totale (donnant par exemple un granite d’anatexie) d’une roche soumise a une augmentation de pression et de temperature. Andalousite : mineral (silicate d’alumine) courant dans les roches metamorphiques ou il se forme pour des temperatures de 400 a 900°C et des pression moyennes (moins de 0. 5 GPa).

Ancetre commun : organisme ayant donne naissance a des especes differentes caracterisees par des evolutions differentes des memes caracteres deja presents chez cet ancetre. Angiotensine II : hormone peptidique (octopeptide) puissamment vasoconstrictrice stimulant egalement la secretion d’aldosterone par la corticosurrenale. L’angiotensine II se forme par clivage enzymatique du decapeptide inactif, l’angiotensine I, formee par action hydrolytique de la renine sur l’angiotensinogene circulant. Anomalie magnetique : variation fossile du champ magnetique terrestre enregistree dans les roches volcaniques.

Anomalie thermique : variation locale importante du flux geothermique par rapport a sa valeur regionale moyenne. Des anomalies thermiques sont associees a certains phenomenes geologiques comme les dorsales oceaniques ou les zones de subduction. Anovulatoire : sans ovulation. Antagoniste : dont l’effet va dans un sens oppose. Antehypophyse : partie anterieure de l’hypophyse formee de cellules endocrines (= adenohypophyse = hypophyse glandulaire). Anticorps : proteines capables de reconnaitre specifiquement un antigene, synthetisees par les lymphocytes B et les plasmocytes.

Anticorps circulant : categorie d’immunoglobuline capable d’agglutiner un antigene et d’activer le complement, secretee par les plasmocytes (IgM, reponse primaire, IgG, reponse secondaire). Anticorps membranaire : categorie d’immunoglobuline (IgD, IgM) intervenant dans la detection d’antigenes circulants, fixee a la membrane des lymphocytes B par la region terminale transmembranaire des chaines lourdes. Antidiuretique : qui s’oppose a l’excretion d’urine. Se dit d’une substance qui diminue le debit urinaire. Antigene : toute substance ou element susceptible de declencher une reaction immunitaire specifique.

Anxiolytique : substance psychotrope qui diminue l’anxiete. Apoptose : mort cellulaire programmee. Arbre genealogique : representation schematique des liens de descendance familiaux ou phylogenetiques. Arc reflexe : circuit aller et retour suivi par les messages nerveux dans un reflexe lorsque le recepteur et l’effecteur appartiennent a la meme region comme dans le reflexe myotatique. Archebacteries : phylum de bacteries considerees comme les representant actuels de bacteries archaiques anterieures aux eubacteries (les autres bacteries connues).

Elles presentent, pour la plupart, des metabolismes adaptes a des milieux extremes (chauds, sales, soufres… ). Arkose : roche sedimentaire detritique provenant de l’erosion d’un granite. ARN : acide ribonucleique. Polynucleotide simple brin dont les nucleotides comportent comme sucre le ribose et l’une des quatre bases A, G, C, U, contrairement a l’ADN qui est double brin et dont le sucre est le desoxyribose et les bases A, G, C, T. ARNm : ARN messager. Copie de l’ADN d’un gene synthetisee dans le noyau qui passe dans le cytoplasme ou elle est traduite en la proteine correspondante par les ribosomes.

ARN polymerase : enzyme permettant la biosynthese d’un ARN a partir de l’ADN. Artefact : tout ce qui est produit par une activite humaine et non par un phenomene biologique ou geologique. (artefact de stimulation). Artere : vaisseau qui transporte le sang du c ur vers les organes. Arteriole : petite artere situee a l’entree d’un reseau capillaire. Ascomycete : classe de champignons caracterises par la formation d’ascospores haploides dans des organes specialises, les asques, a la suite de la meiose.

Asque : organe allonge ou se deroule la meiose a l’origine des ascospores haploides chez les champignons ascomycetes. Atmosphere : enveloppe gazeuse d’une planete. Australopitheques : groupe de Primates anthropomorphes apparus il y 4 a 5 millions d’annees, les premiers a avoir ete dotes de la station bipede. Autotrophe (pour le carbone) : qualifie les organismes qui, ne necessitant pas de carbone organique, utilisent du carbone mineral sous forme de CO2 pour leur approvisionnement en carbone. Il s’agit essentiellement des organismes photosynthetiques.

Autoradiographie : technique de localisation de molecules dans les cellules. Fondee sur l’impression d’une pellicule photographique par l’emission du rayonnement de marqueurs radioactifs incorpores dans une preparation. Autosome : chromosome non sexuel (paires identiques chez les males et les femelles). Axodendritique : synapse entre une terminaison axonale et une dendrite. Axone : prolongement efferent d’un neurone. Axosomatique : synapse entre une terminaison axonale et un corps cellulaire. Bacterie : organisme unicellulaire procaryote.

Barorecepteur : recepteur sensible a la pression (pression sanguine : oreillettes, aorte, carotide) Basalte : roche magmatique microlitique riche en feldspath presente dans la croute oceanique et dans les epanchements de certains volcans. Base azotee : molecule azotee cyclique liee dans la constitution d’un nucleotide a une molecule de desoxyribose et a une molecule de phosphate. Il existe quatre bases azotees differentes dans l’ADN, l’adenine, la guanine, la cytosine et la thymine que l’on designe souvent par leurs abreviations : A, G, C, T.

Baside : organe ou se deroule la meiose a l’origine des basidiospores haploides chez les Champignons Basidiomycetes. Batonnet : type de cellule photoreceptrice de la retine de certains vertebres sensible a une large bande de longueur d’onde sous faible eclairement. Benthique : qui vit sur le fond de la mer. Benzodiazepines : famille de psychotropes a proprietes anxiolytiques et myorelaxantes. Biopsie: prelevement d’un tissu sur le vivant. Biosphere : ensemble des etres vivants de la planete.

Biostratigraphique : qualifie une couche sedimentaire caracterisee par son contenu en fossiles. Biface : outil de pierre taillee de forme grossierement triangulaire caracterise par la taille grossiere de deux faces. Biodiversite : diversite des etres vivants. Le nombre d’especes actuelles est evalue a plusieurs millions. Bipedie : capacite a se tenir et a se deplacer debout sur les membres inferieurs. Bivalent : ensemble de deux chromosomes homologues reunis lors de la prophase I de la meiose. Il est constitue de quatre chromatides.

Blastocyste : stade du developpement embryonnaire precoce caracterise par une cavite et deux groupe de cellules aux potentialites differentes, le bouton embryonnaire et le trophoblaste. Le bouton embryonnaire est un massif interne de cellules encore indifferenciees a l’origine de l’embryon proprement dit tandis que le trophoblaste est un tissu qui enveloppe l’embryon et participe a la formation du placenta. Brachiation : mode de locomotion utilise par les singes consistant a circuler dans les arbres en se suspendant aux branches par les bras.

Brassage interchromosomique : brassage des genes realise par la segregation independante des chromosomes lors de la meiose. Brassage intrachromosomique : brassage des genes realise lors d’echanges entre chromatides homologues ( » crossing-over « ) appartenant a un meme bivalent lors de la prophase I de la meiose. Cambium : tissu vegetal de nature meristematique assurant la croissance des organes en epaisseur. Canal ionique : proteine enchassee dans une membrane, dont la forme autorise le passage d’ions.

Canal de Wolff : canal pair present chez l’embryon reliant le rein primitif au sinus uro-genital, qui disparait chez l’embryon femelle et qui participe chez l’embryon male a la formation des voies genitales, (epididyme, canal deferent, vesicules seminales). Canal de Muller : canal pair present chez l’embryon reliant le rein primitif au sinus uro-genital, qui disparait chez l’embryon male et qui participe chez l’embryon femelle a la formation des voies genitales (trompe, oviducte, uterus). Caracteres homologues (organes, molecules) : caracteres appartenant a des especes differentes et qui ont evolue a partir d’un meme caractere ancestral.

Caracteres analogues : caracteres realisant les memes fonctions mais ayant une origine evolutive differente. Caracteres sexuels primordiaux : gonades. Caracteres sexuels primaires : voies genitales et organes annexes. Caracteres sexuels secondaires : caracteres morphologiques et comportementaux lies au sexe. Carence : insuffisance ou absence d’un element indispensables au fonctionnement ou au developpement d’un organisme. Exemples : carence vitaminique, carence en fer. Caryogamie : fusion des noyaux lors de la formation du zygote.

Chez les organismes a diplophase predominante, la caryogamie suit immediatement la fecondation. En revanche, chez de nombreux organismes a haplophase predominante comme certains champignons, il existe une phase ou, dans les cellules formees par la fusion de deux cellules haploides, les noyaux ne fusionnent pas sur le champ constituant ainsi des cellules a dicaryon. Caryotype : photographie ordonnee des chromosomes d’une cellule. Catabolisme : ensemble des reactions de degradation du metabolisme. Cellule : unite structurale et fonctionnelle de tous les etres vivants.

Cellule immunocompetente : cellule du systeme immunitaire apte a participer aux reactions immunitaires. Cellule presentant l’antigene (CPA) : categories de phagocytes capables d’exprimer a leur surface des determinants antigeniques lies a des proteines du CMH. Cellules souches : cellules totipotentes de la moelle osseuse a l’origine de toutes les cellules sanguines et immunitaires. Cellulose : polymere glucidique present dans la paroi cellulaire des vegetaux, forme par l’enchainement de molecules de glucose liees de facon covalente entre les carbones 1 et 4.

La cellulose est la molecule organique la plus abondante de la planete. Centres corticaux : centres nerveux dont les neurones sont localises dans le cortex cerebral Centres sous-corticaux : centres nerveux dont les neurones sont regroupes dans des regions profondes de l’encephale situees sous le cortex (comme les noyaux gris centraux ou ganglions de la base) qui cooperent avec les centres corticaux pour assurer les fonctions du cerveau. Centromere : zone de liaison du chromosome aux fibres du fuseau de division par laquelle sont aussi reliees les deux chromatides d’un chromosome.

Cervelet : region de l’encephale posterieur (principalement un centre de l’equilibre). Cerebrospinal : qui se rapporte a l’ensemble encephale moelle epiniere. Chaine alimentaire : reseau forme par l’ensemble des etres vivants qui dependent les uns des autres pour se nourrir. Une chaine alimentaire repose d’abord sur des producteurs primaires qui synthetisent la matiere organique a partir de substances minerales (autotrophes) et qui sont manges par des consommateurs primaires appeles egalement producteurs secondaires.

Chaine de montagne : ensemble de reliefs allonges, beaucoup plus longs que large, s’etendant sur quelques centaines a quelques milliers de km. Chambre magmatique : region de la croute terrestre constituant un reservoir de magma resultant de la fusion partielle des roches du manteau. Chevauchement : recouvrement d’un terrain par un autre qui a ete deplace. Les deux terrains sont alors superposes le long d’un contact dit anormal pour rappeler qu’il y a eu deplacement. Chiasma : entrecroisement de deux chromatides homologues observe lors de la meiose.

Chimpanze : espece actuelle de singe anthropomorphe (hominides) partageant un ancetre commun recent (environ 7 a 10 millions d’annees) avec la lignee humaine (hominines). Chlorite : mineral present dans certaines roches metamorphiques et caracteristique d’un facies metamorphique. Chlorophylle : pigment vert, photoexcitable, des organismes photosynthetiques. Chloroplaste : organite cellulaire au niveau duquel se deroule la photosynthese chez les cellules chlorophylliennes eucaryotes. Cholesterol : lipide polycyclique present notamment dans les membranes cellulaires et constituant egalement un precurseur des hormones steroides.

Chromatide : chacune des unites resultant de la replication d’un chromosome et observables lors de la mitose ou de la meiose. Chromatine : association entre l’ADN nucleaire et des proteines specifiques presente lors de l’interphase du cycle cellulaire. La chromatine differe des chromosomes par son architecture. Chromosome : complexe nucleoproteique dans lequel est engage l’ADN d’une cellule pendant la mitose. Les chromosomes different de la chromatine par leur architecture. Chromosomes homologues : chromosomes portant les memes locus. Classe : unite systematique (taxon) regroupant l’ensemble des ordres d’un embranchement.

Classification : regroupement des differentes especes vivantes dans des unites systematiques hierarchisees (embranchement, classe, ordre, famille, genre, espece) en fonction de differents criteres, notamment phylogenetiques. Clonage d’un gene : methode d’isolement et de multiplication d’un gene, generalement par insertion dans un plasmide. Clonage d’un organisme : methode de reproduction asexuee artificielle fondee sur le transfert d’un noyau somatique, donc diploide, dans un gamete femelle enuclee dans le but d’obtenir un organisme complet de meme genotype que le noyau transfere.

Clone : ensemble de cellules ou d’organismes strictement identiques sur le plan genetique car issus d’une reproduction asexuee. Coccolithes : plaques calcaires microscopiques constituant le test des Coccolithophorides. Il y a une vingtaine de ces plaques dans chaque test. Coccolithophorides : algues unicellulaires planctoniques munies d’un test calcaire forme de plaques microscopiques, les coccolithes. C’est l’accumulation de ces tests dans les mers du Cretace qui a conduit a la formation de la craie. Code genetique : ensemble des regles de correspondance et des signes de onctuation permettant la traduction du « langage » des acides nucleiques (codons formes de trois nucleotides dans l’ADN et l’ARNm) en celui des proteines (acides amines). Codominance : expression phenotypique simultanee de deux alleles differents d’un gene. Codon : unite de codage de l’information genetique correspondant a la succession de trois nucleotides dans l’ADN et l’ARNm permettant de specifier un acide amine. Codon stop : codon ne correspondant a aucun des 20 acides amines proteinogenes. Il existe trois codons stop differents qui conduisent tous a l’arret de la proteosynthese.

Col de l’uterus : extremite inferieure de l’uterus faisant saillie dans la partie superieure du vagin. Collision : affrontement de deux plaques lithospheriques convergentes apres disparition de la croute oceanique qui les separait. La collision produit d’importantes deformations tectoniques, notamment des chaines de montagne. Competence : etat correspondant a l’aptitude a realiser une fonction determinee (voir immunocompetence) Complement : ensemble de proteines non specifiques presentes dans le serum et participant a certaines reactions immunitaires.

Complexe immun : edifice macromoleculaire forme par l’association specifique antigenes – anticorps. Complexe majeur d’histocompatibilite (CMH) : ensemble de genes tres polymorphes codant les proteines du systeme HLA. Concordance : se dit de couches sedimentaires restees paralleles et dans l’ordre de leur depot. Cone : type de cellule photoreceptrice de la retine de certains vertebres sensible a une etroite bande de longueur d’onde sous fort eclairement. Conglomerat : roche sedimentaire detritique formee de debris de diametre superieur a 2 mm pris dans un ciment.

Consanguinite : designe le fait d’etre apparentes chez les deux membres d’un couple. La consanguinite favorise l’apparition de maladies genetiques dues a des genes recessifs car la probabilite que chaque membre porte un meme allele recessif est augmentee ce qui augmente la probabilite d’avoir un enfant homozygote pour un allele morbide. Contact anormal : contact entre deux ensembles de couches sedimentaires qui ne se sont pas deposees l’une sur l’autre du a des mouvements tectoniques les ayant affectees apres leur depot. Contraception : action destinee a empecher la conception. Contragestion : action destinee a empecher la gestation.

Convergence : Geologie : mouvement convergent de deux plaques lithospheriques l’une vers l’autre. Biologie : realisation de structures ou de fonctions similaires chez des especes differentes par des evolutions differentes. Corneenne : roche metamorphique d’aspect corne caracteristique du metamorphisme de contact. Corps cellulaire : partie du neurone contenant le noyau par opposition aux prolongements (neurites). On l’appelle aussi  » soma  » ou  » pericaryon « . Corps jaune : glande endocrine temporaire resultant de la proliferation et de la vascularisation des restes folliculaires apres l’ovulation.

Cortex : pellicule superficielle des hemispheres cerebraux et cerebelleux formee de substance grise. Corticosurrenale : partie corticale de la glande surrenale secretant notamment des hormones steroides. Craie : roche sedimentaire calcaire formee par l’accumulation de coccolithes. Crise biologique : periode « courte » des temps geologiques au cours de laquelle un grand nombre d’especes differentes occupant des milieux differents disparaissent a l’echelle mondiale. Croisement-test : croisement d’un individu de genotype inconnu avec un homozygote recessif pour les genes testes destine a determiner le genotype inconnu.

Crossing-over : echanges de segments chromosomiques entre chromatides homologues lors de la prophase I de la meiose. Croute continentale : couche de roches la plus superficielle formant les continents, essentiellement formee de granite et de gneiss, d’une epaisseur de 30 a 40 km pouvant atteindre jusqu’a 70 km sous les chaines de montagne. Croute oceanique : couche de roches la plus superficielle du globe terrestre formant le plancher oceanique, essentiellement formee de gabbros et de basaltes, d’environ une dizaine de km d’epaisseur.

Croute terrestre : appelee aussi ecorce terrestre, c’est la couche de roches la plus superficielle du globe terrestre dont l’epaisseur varie d’une dizaine de km sous les oceans a quelques dizaines de km sous les continents. L’ensemble croute-manteau superieur constitue la lithosphere. Cyanobacteries : bacteries photosynthetiques aquatiques (appelees autrefois  » algues bleues « ). Cycle biologique : ensemble des evenements chromosomiques et cellulaires rendant compte de la perennite de l’espece et de sa stabilite genetique au cours du temps (fecondation, meiose, multiplication asexuee etc. Cycle cellulaire : succession des phenomenes de l’interphase et de la mitose au cours de la vie d’une cellule. Le nombre de cycles d’un type cellulaire puis sa mort par apoptose sont determines genetiquement. Cycle ovarien : ensemble des modifications physiologiques (maturation folliculaire et ovulation, corps jaune, secretions hormonales) qui se produisent de facon cyclique dans l’ovaire fonctionnel en absence de grossesse. Cycle sexuel : succession des evenements affectant la sphere sexuelle des femelles de mammiferes et qui se repetent selon un rythme regulier.

Cycle uterin : ensemble des modifications physiologiques (proliferation, vascularisation, secretions, menstruation, contractions) qui se produisent de facon cyclique dans l’uterus fonctionnel et non gravide. Cytokines : substances secretees par des cellules immunitaires susceptibles d’agir sur des cellules immunitaires. Cytolyse : destruction d’une cellule. Cytoplasme : ensemble du contenu cellulaire forme de la substance fondamentale, le cytosol ou hyaloplasme, et des organites (noyau, mitochondries, etc. ). Cytosine : une des quatre bases azotees de l’ADN. Cytosol : substance fondamentale du cytoplasme dans laquelle baignent les organites.

Datation relative : methode de datation consistant a etablir l’age relatif (les uns par rapport aux autres) des roches pour etablir la succession des evenements geologiques au cours du temps Datation absolue : methode de datation consistant a etablir l’age exact d’une roche par rapport au present par des mesures de decroissance radioactive de certains isotopes dans certaines conditions Decharge ovulante : pic de secretion des gonadostimulines declenchant l’ovulation. Decroissance radioactive : diminution reguliere de l’activite radioactive d’un isotope au cours du temps selon une loi mathematique determinee.

Deletion : perte d’un ou plusieurs nucleotides d’un gene voire d’un fragment de chromosome. Dendrite : prolongement afferent d’un neurone. Dependance (a une drogue) : besoin irrepressible de consommer une substance chimique afin de retrouver ses effets ou d’eviter le malaise du a son sevrage. Selon que les symptomes du manque se limitent a un malaise psychique (troubles de l’humeur) ou s’etendent au contraire a des signes physiques (delirium tremens, par exemple), on distingue dependance physique et dependance psychique qui constituent deux aspects differents de la pharmacodependance.

Depolarisation : modification du potentiel de membrane tendant a lui donner un signe oppose a celui observe au repos (vers ou au dela de 0). Derive genetique : evolution des frequences alleliques dans une population de faible effectif aboutissant a une diminution du polymorphisme. L’echantillon des gametes formes reellement par les individus etant reduit dans une petite population, certaines combinaisons peuvent ne pas voir le jour ce qui peut conduire a la disparition aleatoire de certains alleles.

Determinant antigenique : partie d’un antigene specifiquement reconnue par les recepteurs immunitaires. Diabete : affection caracterisee par une polyurie (emission d’urines tres abondates) et une polydypsie (soif intense). Diabete sucre : diabete caracterise par une augmentation de la glycemie. Diagenese : transformation des sediments en roches sedimentaires. Diagnostic prenatal : diagnostic d’une eventuelle affection realise sur un embryon ou un f tus in utero. Diastole : phase de relachement du myocarde au cours du cycle cardiaque. Dicaryon : ensemble de deux noyaux non fusionnes ans une meme cellule resultant de la fusion de deux cellules haploides. Dihybridisme : croisement de deux souches differant par deux caracteres. Diploide : qui comporte deux representants homologues de chaque chromosome. Diplophase : phase de la vie d’un organisme ou les cellules sont diploides. Chez les mammiferes comme l’homme, la diplophase est predominante puisque toutes les cellules de l’organisme sont diploides a l’exception des gametes. En revanche, chez certains organismes comme le champignon Sordaria, la diplophase est reduite au zygote.

Discordance : contact anormal entre deux couches geologiques dont la plus recente repose horizontalement sur des couches plissees puis erodees anterieurement a son depot. Distance genetique : mesure de la parente entre especes proportionnelle a la difference constatee entre les sequences de genes homologues. Diurese : excretion de l’urine. Divergence genetique : evolution genetique differente entre deux populations d’une meme espece. Dominance : le fait, pour un gene, de s’exprimer phenotypiquement a l’etat heterozygote comme a l’etat homozygote.

Dorsale : relief de 2 000 a 3 000 m d’altitude par rapport au plancher oceanique, parcourant les fonds oceaniques sur plusieurs milliers de km et correspondant a une zone ou les plaques s’ecartent en raison de la formation permanente de la nouvelle croute oceanique. Drogue : toute substance susceptible de modifier le fonctionnement normal du cerveau et douee d’un potentiel d’abus et/ou de pharmacodependance. Duplication genique : copie d’un gene. Echelle stratigraphique : division des temps geologiques fondee sur l’etude des strates sedimentaires qui se sont deposees successivement au cours du temps.

L’echelle stratigraphique est divisee en grandes unites, les eres, elles memes divisees en unites de plus en plus courtes, systemes ou periodes, epoques ou series, etages. L’etage est l’unite de base representee par un stratotype, c’est a dire une couche geologique caracterisee par son contenu lithologique et paleontologique specifique. Echographie : methode d’exploration non invasive de l’anatomie interne fondee sur l’utilisation d’un faisceau d’ultrasons dont les echos renvoyes par les organes internes sont analyses par ordinateur pour reconstruire l’image correspondante sur l’ecran.

Ecosysteme : sous unite de la biosphere formee d’un environnement abiotique (localisation, climat, etc. ), appele biotope et des etres vivants qui le peuplent, appele biocenose. Effecteur : qui realise une action (exemples : muscles, anticorps, cellules tueuses). Efferent : qui part de (se dit des fibres motrices issues d’un centre nerveux). Effet de serre : phenomene de piegeage du rayonnement infrarouge par l’atmosphere qui eleve la temperature moyenne de la surface de la planete.

L’absorption de l’energie lumineuse du soleil par l’atmosphere et le sol produit un echauffement se traduisant par l’emission de rayonnement infrarouge. Si la Terre se comportait comme un corps noir, l’emission de rayonnement infrarouge dans l’espace correspondrait a une temperature moyenne au sol de -18°C. Or la temperature mesuree au sol est de 15°C en moyenne. La difference est due au fait que la plus grande partie du rayonnement infrarouge ne peut quitter l’atmosphere et rechauffe donc ses basses couches : c’est l’effet de serre

Administrator

Leave a comment

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.