Dede aka

Dede aka

Remarque : cette transformation est très rapide et ésotérique. En ajoutant un peu de liquide vaisselle au mélange réactionnaire, on forme très rapidement une grande quantité de mousse, ce qui rend la manipulation assez spectaculaire. Elle est étudiée plus précisément en Terminale S. Dans un grand bêcher, on verse 10,0 mach d’eau oxygénée très concentrée (CA = 11,6 mol/L) suffisamment acidifier puis 40,0 ml_ de solution d’idiote de pâtissais K++ 103 de concentration CUBA = 1,00 mol/L Une vive réaction se produit et libère beaucoup de chaleur. La solution se colore en « rouge – brun

Les ions pâtissais sont spectateurs. L’codification d du système réactionnaire correspond à la présence d’ions H+ en excès. L’eau, bien qu’apparaissant dans les produits, est ici le solvant. Elle est présente en très grande quantité et la quantité produite est négligeable devant la quantité présente au départ : on pourra donc considérer que le volume total du système chimique ne change pas durant la transformation. Données . Volume molaire dans les conditions de l’expérience : vin = 24 L/ Masse molaire de quelques éléments : MM = 1,0 g/mol MOI 16,0 g/mol

Partie A : étude quantitative de la réaction chimique Ml = 132

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
g/mol (7 points) 1/ En justifiant à l’aide des règles de conservation fondamentales de la Chimie, élimine deux des trois équations suivantes pour ne garder que celle qui modéliser la transformation chimique étudiée : a) H 202+10 3-+H+OU- 12+02+1-420 b) AH 2+2 AI 3-+AH+OU- 12+502+6 H 20 c) AH 2+2103 502+AH 2/ A partir de cette équation et des informations données, construis le tableau d’avancement de la réaction. 3/ Calcule les quantités unit 2 FO s Détermine alors la concentration finale en diode.

Partie B : vérification expérimentale de la concentration en diode à l’état final Une fois la transformation terminée, on se propose de vérifier que la concentration en diode calculée théoriquement (question A. 6) correspond à la concentration réelle du diode dans la solution. Le diode étant la seule espèce chimique colorée du mélange réactionnaire, on réel?se pour cela un dosage kilométrique par étalonnage du diode en solution. Devoir de Sciences Physiques ne page 1/3 ai. Scientifiquement. Enfin Tout d’abord, on doit mesurer l’absorbante de la solution expérimentale.