De la suzeraineté à la souveraineté

De la suzeraineté à la souveraineté

AI ne faut pas que le roi se trouve n situation d’être un vassal, ni qu’un vassal menace la position de roi. Il doit donc travailler en permanence pour assurer sa place. Cela se traduira par le fait que dans tout hommage, dans tout contrat féodale-vassalisée, on va avoir une réserve de fidélité en faveur du roi. Le contrat féodale-vassalisée implique une obéissance du vassal envers le seigneur, notamment au niveau militaire. La réserve de fidélité implique que le vassal doit obéir au seigneur sauf si celui-ci combat contre le roi.

Le vassal doit être fidèle envers le seigneur, mais au- au-delà de cela, le vassal doit être fidèle envers le roi. C’est ce qui fait que les principaux seigneurs éviteront toujours de s’en prendre au roi. On dépasse déjà la suzeraineté, qui est la conséquence d’un système contractuel. Dès lors qu’on dit que même le plus petit vassal ne peut pas s’en prendre au roi, c’est plus que du contrat. On est en train de passer de la suzeraineté, lien contractuel, à la souveraineté, lien d’autorité.

B le roi satellite de la pyramide fée-vas Ce qui peut se passer, c’est que le roi se retrouve en situation d’être vassal.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
C’est possible parce qu’un grand vassal meurt sans enfant et décide de donner ses biens au roi. Puisqu’ récupère es terres, le roi se retrouve en position de vassalise avec un seigneur. Face à cette situation, les légistes entourant le roi vont élaborer des solutions. Suggère s’est retrouvé en position de devenir suzerain du roi. AI a déclaré que le roi n’ pas à lui prêter hommage parce qu’il n’est pas dans la pyramide féodale- vassalisée.

Le problème est que si ça marche avec Suggère, ça ne marche pas avec tout le monde. Si le roi récupère un fief, le seigneur ne pourra pas bénéficier de l’hommage du roi et va perdre l’usage du fief. Une autre solution va être élaborée. Le roi qui récupère un fief 2 FO s va perdre fuselage du fief. Une autre solution va être élaborée. Le roi qui récupère un fief ne doit pas d’obligation vassalisée envers le seigneur, mais va le dédommager pour la perte du fief. Cela permet de dire que le roi a une situation tout à fait exceptionnelle, qui sort du droit commun.

Il ne peut pas être intégré dans le système féodale-vassalisée puisqu’ est au sommet. Il est indépendant à l’intérieur de son royaume. En tournant la féodalité à son avantage, le roi a pu reconstruire son autorité au sein du royaume. Il La souveraineté : évolution de la suzeraineté Vis-à-vis des puissances extérieures au royaume, le roi devait e débarrasser de deux concurrents : l’empereur germain et le pape. A Émancipation à l’empire L’empire cardiologie est réapparu avec thon, et les empereurs vont prendre de plus en plus de puissance.

L’Empire s’étend du demandera à l’italien, du Rhône à la hongre. Avec la redécouverte du roi romain, les empereurs vont se dire qu’ils sont plus que de simples rois. Ils vont considérer qu’ils sont supérieurs aux rois, et friperie barboteuse, dans la deuxième moitié du axée, va se servir du droit romain pour estimer que son titre d’empereur lui donne une domination universelle. Il va attendre des rois ‘obéissance. Le ro 3 FO s titre d’empereur lui donne une domination universelle. Il va attendre des rois l’obéissance. Le roi de France va se battre pour obtenir son indépendance.

En 1214 aura lieu la bataille de bovines, qui opposera philtre Auguste et ton (X Jamais plus par la suite l’empereur germain ne s’en prendra militairement à la France. Il a été incapable de soumettre le roi de France. En 1250 meurt le dernier grand empereur du Moyen-Âge, friperie AI anesthésiaient, et s’ouvre alors une période dramatique de vacance du trône impérial, période qui durera trente ans. C’est le coup de grâce porté aux rétentions universelles de l’Empire. B émancipation au pape Depuis grégaire VIA, le pape se prétend supérieur à tous les rois, et même à l’empereur.

Dans un premier temps, c’est plus théorique qu’autre chose car il est empêtré dans ses relations avec l’empereur. Pendant ce temps, le roi de France est en train de devenir de plus en plus puissant. Au moment où l’Empire va s’écrouler, le pape va se tourner vers la France avec l’avènement d’un pape autoritaire en 1294 : bonifiée VIA. A cette époque règne philtre AV le Bel, depuis 1285, et est nommé « le roi de fer Il a considérablement renforcé le pouvoir royal, mais dans n cynisme absolu et sans aucun scrupule. FO S considérablement renforcé le pouvoir royal, mais dans un cynisme absolu et sans aucun scrupule. Il y aura d’abord une histoire d’impôts, puis une question de juridiction entre les deux, ce qui trahit en fait le conflit de supériorité entre les deux hommes. Après les histoires de juridiction, où le pape menace d’excommunier le roi et où le roi demande la déposition du pape, philtre AV va envoyer aiguillage de engager rencontrer le pape au palais d’été du souverain pontife. On raconte que aiguillage aurait « giflé » le pape de 90 ans, qui mourra un mois plus tard.

bonifiée VIA étant mort, cela va faire les affaires de philtre le Bel. Celui-ci va obtenir peu après l’élection d’un pape français, Clément V, et celui-ci va venir s’installer à Avignon, où se succéderont les papes pendant 70 ans, et qui seront tous soumis au roi de France. Ainsi, le roi va se rendre indépendant du pape, mais il va même jusqu’ inverser la donne en soumettant le souverain pontife au roi. Débarrassé de l’empereur et du pape, le roi de France est parfaitement indépendant. Il a soumis le royaume et ses concurrents. On peut donc considérer qu’il est devenu parfaitement souverain.