Dddd

Le nombre de victime de cette action qui precede T4 est estime a au moins 5 000 enfants. Avec les enfants (jusqu’a 16 ans) elimines lors de T4, le total des victimes atteint vraisemblablement le chiffre de 10 000. Tous les enfants designes pour l’elimination ne sont pas immediatement tues. De nombreux enfants servent des mois durant a la recherche scientifique.

A cet effet sont crees par les nazis plus de trente centres de recherches neurologiques concernant les enfants, les « Kinderfachabteilungen »… C’est le cas de la section infantile d’Eichberg diriges par Walter Schmidt, qui collabore etroitement avec le directeur de la clinique neurologique de l’Universite de Heidelberg, le professeur Carl Schneider… Apres avoir servi de cobayes au professeur, les enfants ont renvoyes a Eichberg pour y etre tues, et leurs cerveaux, preleves, retournent chez le professeur Schneider pour des examens d’histopathologie… Il en va de meme pour le Kaiser-Wilhelm-Institut (KWI) de Berlin-Buch (aujourd’hui institut Max Planck) ou uvre le professeur Julius Hallervorden, qui se fait une « collection » de 600 cerveaux de victimes de l’euthanasie.

A Bernburg opere le docteur Heinrich Bunke (1914-2001), specialement forme au KWI par Hellervorden : il repere les victimes, marque celle qu’il veut « traiter

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
» d’une croix rouge sur le dos. C’est lui qui sans doute tourne la manette des gaz. Il recupere ensuite les cadavres marques (les autres sont incineres), les disseque dans une salle specialement amenagee, preleve leurs cerveaux qui sont expedies au KWI.